Par la grâce de sa majesté de Jennifer Blake

couv par la grâce de sa majesté

Titre : Par la grâce de sa Majesté (Les trois grâces #1)
Auteur : Jennifer Blake
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 11 janvier 2013

Résumé

1468, Angleterre. Au grand désespoir de lady Isabel Milton, sa main a été offerte à sir Braesford, qui ne va pas tarder à réclamer ses droits d’époux. Mais, en dépit de sa jeunesse et de sa bravoure, Braesford ne pourra lutter contre la malédiction qui pèse sur sa fiancée…

Avis de Melwasul

note 3.5 Je vous préviens de suite, j’attendais énormément de ce livre. Je ne sais pas vraiment pourquoi d’ailleurs. Peut-être l’époque des Tudors (oui, toutes, je vous entends soupirer devant votre écran, une gouttelette de bave aux coins des lèvres, pensant au sexy Jonathan Rhys Meyer), époque pas si souvent présente dans les romances historiques, ou le résumé du livre, ou je ne sais quoi, ça m’arrive parfois, un peu comme les achats compulsifs de vernis à ongles, je vois un livre et je me dis celui-là va être génial ! Seulement avec les vernis je ne suis jamais déçue alors qu’avec les livres la chute ne peut être que plus rude. Tout ça pour vous faire comprendre que j’ai été un peu déçue par ce livre mais qu’il faut relativiser proportionnellement aux attentes que j’en avais 😀

Tout commence avec Isabel, aînée de trois sœurs pupilles du roi Henry VII (papa d’Henry VIII, on s’en ficherait un peu si le fameux Henry VIII n’était pas notre beau Jonathan)(bon j’avoue détail complètement inutile quand même). Douce Isabel qui va faire la rencontre de son futur mari, le viril Rand Braesford, chevalier bâtard, « ami » d’Henry VII. Et oui, on parle là d’un mariage arrangé, et si dans la vraie vie les mariages arrangés on trouve ça affreux, dans nos romans préférés, ça nous promet toujours de merveilleux moments !

Malheureusement, dans ce merveilleux monde, il y a un léger hic, et même deux ou trois. D’abord Isabel, qui n’a aucunement envie de se marier et qui malgré l’époque défend jalousement son indépendance. Avec ses sœurs et quelques amis de la cours du Roi, elles ont donc lancé une rumeur sur la malédiction des Trois Grâces de Graydon : « la malédiction supposée était devenue parole d’Évangile, une vérité universelle selon laquelle la mort ou quelque désastre terrasserait tout homme qui tenterait d’épouser sans amour l’une des trois Grâces de Graydon». Malheureusement pour elle, rien à faire, le beau Randall ne se préoccupe pas de la malédiction et notre Isabel est contrainte à un mariage forcé par un demi-frère violent, méprisable, mauvais et tout ce qui va avec.

Et voilà, qu’à peine la rencontre entre nos deux héros, a eu lieu que la malédiction frappe ! Rand est arrêté avec Isabel, accusé d’avoir tué l’ancienne maitresse du Roi et son bébé. Je n’en dirais pas plus pour ne pas dévoiler toute l’intrigue.

Je rajouterais juste que Jennifer Blake est très forte en mêlant parfaitement la fiction à la réalité de l’époque. On se retrouve pris dans une aventure complexe et riche en rebondissements, dans une atmosphère bien réelle à l’époque : celle de l’incertitude, des tensions, des trahisons, des complots,… Une période et une ambiance parfaitement décrites par Jennifer Blake.

Tout naturellement, les problèmes de Rand deviennent ceux d’Isabel. Et ce que j’ai adoré, c’est que pour une fois, c’est notre intelligente et forte héroïne qui va devoir sauver notre héros malheureux.
Des personnages secondaires qu’on aime détester, d’autres qui nous font rire, certains dont on ne sait que penser. Une écriture agréable malgré quelques (toutes petites)(minuscules) longueurs.

Mais un gros MAIS ! Une romance pas assez présente à mon goût et c’est de là que vient ma déception. J’ai eu l’impression que la romance était au second plan dans ce bouquin et moi j’aime les livres qui débordent, que dis-je ? Qui dégoulinent de romance ! Malgré tout on a un très beau couple, parfaitement assorti et c’est pour ça que j’ai encore plus de regret, ce livre aurait pu être tellement merveilleux ! Mais bon, comme on dit, la perfection n’existe pas !
Même si j’ai été déçue, je vous le recommande, rien que pour découvrir cette période tellement bien décrite par l’auteur et pour cette aventure, richement menée !

Royalement Vôtre

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Par la grâce de sa majesté de Jennifer Blake »

  1. lilitth

    merci, j’attendais ta critique avec impatience mais je suis déçu sniff comme toi je veux beaucoup de romance … Du coup, je vais le mettre de côté pour plus tard 😉

    Répondre
  2. Melwasul

    Non après il est pas mauvais, il est bien écrit intéressant au niveau de l’histoire, du contenu mais il manque d’un zeste de romantisme :'(

    il me tarde quand même le deuxième en espérant y retrouver autant de passion que d’aventure !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *