PAL estivale, Maj #2

mytho

Titre : Gods & Monsters (Trilogie)
Auteur : Kelly Keaton
Éditeur : Fleuve Noir – Collection Territoires
Date de parution : 14 mai 2014

Résumé

Ari, 17 ans, a souvent pensé que quelque chose clochait chez elle : elle a les cheveux blancs depuis toujours et des yeux d’une drôle de couleur argentée. Lorsqu’elle découvre une lettre laissée par sa mère –décédée quand elle était petite, elle sait qu’elle doit trouver sa réelle identité : sa mère y évoque une malédiction familiale et lui ordonne de fuir… Sa seule piste : la Nouvelle-Orléans, détruite après Katrina, désormais aux mains des neuf familles les plus riches et les plus puissantes de la ville. Dont aucune n’est humaine…

Avis de Mockingjay

note 4L’histoire

Ari, une jeune fille qui a été placée dans un grand nombre de familles d’accueil plus horribles les unes que les autres depuis son enfance, arrive à l’aube de sa majorité et ne s’est jamais sentie à sa place nul part. Elle est prête à tout pour trouver des informations sur sa famille et d’où elle vient. C’est comme ça qu’elle se retrouve dans l’hôpital psychiatrique où sa mère a vécu les dernières années de sa jeune vie. Ari qui apparemment vient de La Nouvelle-Orléans va alors découvrir que sa mère s’est suicidée à 21 ans, qu’elle lui a laissé des lettres qui lui disent de fuir, tout de suite car toutes les femmes de sa famille sont victimes d’une horrible malédiction.
Ne prenant pas les conseils de sa mère au sérieux, notre héroïne va se mettre en route pour cette ville qui est toute sauf ordinaire.

Il y a une quinzaine d’années, de terribles désastres naturels ont détruit la quasi-totalité de la ville que le gouvernement a refusé de rebâtir. Les neuf familles les plus riches de la ville l’ont donc rachetée et ont fait d’elle un lieu parfaitement autonome et indépendant, New 2.
En arrivant là-bas, Ari va vite comprendre que les neuf familles dirigeantes sont en réalité les représentants des sorciers, des vampires, et des dieux grecs. Et va se rendre compte d’une évidence, elle-même n’est pas humaine, mais surtout, sa mère avait raison.
Apprenant à vivre dans cet univers particulier peuplé d’êtres normalement mythiques, elle va découvrir que les dieux aussi existent et qu’une en particulier et prête à déclencher la guerre à moins qu’Ari décide de rejoindre ses rangs.

Les personnages

J’ai adoré, le personnage d’Aristanae, c’est une dure à cuir, capable de se sortir de n’importe quelle situation. Elle est capable de se défendre quand il le faut, mais surtout n’hésite pas à distribuer des coups pour défendre les plus faibles.
Elle doute tellement d’elle-même qu’elle ne se rend pas compte de sa force et de ses qualités. Elle m’a beaucoup fait penser à Buffy, et pour ça je l’adore !

Ensuite vient Violette, une petite fille aussi intrigante qu’attachante et qui n’a peur de rien. On découvre sa véritable nature que dans les dernières pages du T3, et pendant tout ce temps, j’ai essayé de deviner ce qu’elle était vraiment (oui j’ai quand même pensé que l’un de ses parents été un crocodile, un crocodile !!) sans jamais y arriver.

Ramsey, son prof de combat demi-dieux et l’exemple même des personnages qu’on adore détester. Il en fait baver à Ari, mais derrière chaque regard, chaque parole, on comprend qu’il veut juste l’aider à réussir et qu’il croit beaucoup en elle.

Et pour finir, bien que je sois passée a coté de beaucoup de personnages secondaires attachants et importants, il y a Athéna, la fille de Zeus, cruelle et sans pitié. Elle est sadique, manipulatrice, égoïste. On redoute autant qu’on adore, les scènes ou elle apparait.

Mon avis

Au début, j’étais sceptique, encore une histoire de vampires et de métamorphoses. J’en ai lu des tonnes et je sature vraiment. Mais ça, c’était avant Kelly Keaton et cette trilogie.
Pour commencer, il y a le lieu, La Nouvelle-Orléans (ville que je rêve de visiter), l’ambiance, les décors, les descriptions sont tellement bien présentés qu’on a l’impression de réellement s’y trouver.
Ensuite il y a les personnages, pris individuellement ils ne sortent pas vraiment du lot, mais ensemble ils forment une équipe du tonnerre.

Puis viennent le style, l’écriture, j’ai adoré ! L’auteur a réussi à créer une ambiance magique et nous fait vivre cette aventure comme si nous en étions les héros. Les scènes de combats sont décrites avec tellement de justesse que quand Ari passait à l’attaque je visualisais les scènes aussi clairement que si j’étais devant un épisode de Buffy.

Et pour finir, il y a l’histoire.
Ahhh cette histoire, je vous jure qu’elle est savoureuse.
Moon, toi qui aimes la mythologie, tu dois absolument lire cette trilogie, c’est jouissif !
On y retrouve tellement d’êtres mythiques, déesse, demi-dieu, gorgone, harpie, dieu égyptien, titan, vampire, sorcière et j’en passe. Ils ont tous un rôle important à jouer, et ils vont le faire à la perfection.
L’auteur a réussi à revisiter l’histoire du Parthénon et ses différents dieux avec brio.

Extraits

Mon dos s’affaissa et mes paupières se fermèrent en palpitant tandis qu’un cri de sidération montait dans ma gorge et y restait bloqué. Mais enfin, que se passait-il ? Pourquoi ne pouvais-je pas sortir de ce putain de cauchemar ? Les dieux étaient réels. Ne sachant comment réagir, je me contentai de rester assise là, la tête vide, agrippée aux barreaux de toutes mes forces. Et plus étrange encore, j’avais, je ne sais comment, foutu l’un de ces dieux en rogne.

— Qu’est-ce que tu es bête !
— Non, je suis drôle, ce n’est pas la même chose.
— Tu as frappé l’une de ces créatures avec une baguette de pain, fit-elle remarquer.
— Je ne pouvais quand même pas les faire griller à l’intérieur de la maison. Et puis, c’était une baguette de pain dur. N’insulte pas ma Baguette de terreur.

— Lève-toi.
Je me mis debout, fis craquer les articulations de mes doigts et lui souris d’un air insolent qui ne pouvait que lui plaire.
— Vous êtes prêt à prendre la raclée de votre vie, Ramsey ? Son visage se fendit d’un lent sourire.
— Amène-toi, Blanche Neige.

— Tu n’es pas prête, reprit-il. Tu n’as pratiquement aucune maîtrise de ton pouvoir et tes connaissances en magie et en combat représentent une gêne.
— Merci quand même !
— Par contre, tu as du cœur. Et comme tes compétences sont brutes et convaincantes, il est…
— Arrêtez, dis-je d’une voix dépourvue d’émotion. Je ne supporte pas les compliments. Qu’est-ce que vous feriez à ma place ?
— Je rendrais possible l’impossible.

Livres lus : 6/51

Mocking Jay

Share via email
+1

4 réflexions au sujet de « PAL estivale, Maj #2 »

  1. Moonshine

    Ta chronique m’a convaincue de lire cette trilogie. Mais avant de me lancer, est-ce qu’il y a une histoire d’amour dedans ? Nana, parce que tu me connais et tu sais que je ne peux pas lire de livre sans histoire d’amour.

    Répondre
  2. Clr P

    Merci pour cet avis qui donne envie. Cependant je note une petite erreur dans la présentation : l’éditeur est Fleuve Noir (Territoires) et non Milan…

    Répondre
    1. MockingJay

      Effectivement, d’ailleurs après cette découverte j’ai jeté un oeil à leur catalogue et je me rends compte que j’ai dans ma PAL plusieurs de leurs livres qui ont l’air très prometteurs.

      Répondre
    2. MockingJay

      Oui, il y en a une mais elle ne m’a pas fait beaucoup d’effet. Les héros sont mignon et plutôt convaincants mais le côté mythologie m’a tellement captivé que je me dit : « mince, si il n’y avait pas eu cette histoire d’amour on aurait eu le droit à plus de créatures, plus de révélations, plus de combats et plus de fesses à botter.  » 😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *