Paillettes et Gros Dossiers de Cléo Buchheim

couv pailletes et gros dossiers

Titre : Paillettes et Gros Dossiers
Auteur : Cléo Buchheim
Éditeur : Harlequin – HQN
Date de parution : 15 juin 2013

Résumé

S’afficher en robe du soir et talons vertigineux au bras d’un acteur à la mode, dans les soirées les plus chics et branchées où le champagne coule à flots ? Jackie sait que toutes les filles de la terre se damneraient pour prendre sa place. Sauf que, en réalité, elle n’est pas vraiment la petite amie de cet acteur qui déchaîne les foules. Non, ça, c’est le rôle que l’horrible patron de l’agence de presse où elle travaille l’a obligée à jouer, mais, elle, dans la vraie vie, c’est du sublime Arnaud, alias Mister sexy, qu’elle est amoureuse. Si amoureuse qu’elle n’a plus qu’un but : lui prouver qu’elle est la femme de sa vie ! Oui mais voilà : primo, Mister sexy est persuadé qu’elle est la petite amie de ce fameux acteur et, deuxio, il est l’ennemi juré de son propre patron…

Avis de Melwasul

note 5Voilà un livre que je vais appeler ma grosse surprise de l’été ! Si on m’avait annoncé qu’il serait aussi bon, que je l’aimerais autant, je ne l’aurais jamais cru et je pense que j’aurais même doucement rigolé. Je l’avoue, avant de l’ouvrir j’étais légèrement septique : un livre seulement publié en version numérique, francophone (et j’ai beaucoup de mal avec les romances et chick-lit francophones), bref cela ne me semblait pas extrêmement prometteur… Mais je remercierais ma bonne étoile de me l’avoir fait lire ! Il est drôle, pétillant, romantique, bourré d’humour. C’est un véritable bonbon acidulé ! Si on parlait pâtisseries, je dirais qu’il est succulent et dégage en bouche une explosion de saveurs. Une pâtisserie dont on en redemanderait encore et encore ! (Je sais qu’il est moche de vous appâter comme ça mais c’est la solution qui m a parue le plus efficace pour vous convaincre de le lire !).

Tout a parfaitement commencé avec la description du réveil de Jacqueline (attention, appelez-là Jackie !). J’ai eu l’impression de lire une description, presque faits pour faits, de mes réveils en semaine ! A la fin du premier paragraphe, je me suis dit si c’est comme jusqu’à la fin du bouquin, je vais me régaler (et avoir mal aux abdos à force de rire). Comme vous avez pu le deviner, le livre est comme ça du début à la fin ! Jackie est stagiaire dans le but de devenir agent de presse (NB de Jackie, en Suisse, où l’action se déroule le statu de stagiaire s’apparente à un CDD de laquais}(autant dire qu’elle est sur un siège éjectable…). Mais je ne vous raconterais rien de plus sauf qu’il est question d’une pseudo-star canadienne, de sirop d’érable, de boutique de lingerie, de travesti, d’agent de presse concurrent, de rivalités, de complots en tout genre, d’ex pas cool, de speed-dating, d’alerte à Malibu, d’amour, de marques de luxes et… de paillettes ! 😀

Les personnages secondaires que ce soit ses collègues de travail, son patron, ses meilleurs amis ou tout autre, ont tous leur place, et sont tous très bien construits, ils sont loin d’être inutiles ! J’ai véritablement adoré ses meilleurs amis, et notamment Stanislas, le seul mâle du groupe, qui bien malgré lui, laisse parfois ressortir la part de féminité qui est en lui (quand on a 3 filles pour meilleurs amies, il peut apparemment vous arriver de vous retrouver dans un spa détente …)(mais monsieur assume complètement)(apparemment il en assez dans le pantalon pour se le permettre)(je ne fais que répéter ce qui est dit…).

Et puis, comme dans toute bonne çhiçk-lit digne de ce nom, il y a en second plan une jolie petite romance. Et ici, BMS (pour beau mec sexv)(je tairai son nom et son métier pour maintenir le mystère et la surprise) est parfait. J’ai même été jusqu’à douter de lui et même à douter que ce soit lui le BMS qui ravirait le cœur de Jackie. Et j’ai trouvé ça génial. Encore plus quand on découvre ce qu’il a fait pour elle (et c’est là que mon petit cœur guimauve dégouline de sucre pailleté…).

Mais si ce livre est aussi bon, ce n’est pas à cause de son synopsis, qui est bon mais pas exceptionnel. Non c’est à cause, ou plutôt grâce à l’écriture de Cléo Buchheim. Ce livre est écrit à la première personne, c’est Jackie qui nous parle, ce qui généralement ne m’enchante guerre (quoi que comme vient de me le faire remarquer Mocking Jay lors d’un de nos nombreux échanges de textos, j’aime une grande partie de livres écrits à la première personne …)(Incruste de Mocking Jay : Non non, j’ai juste parler de toute les Dystopies que tu as adoré et qui sont toute a la première personne).

Mais là, Jackie est tellement drôle, avec une mention spéciale pour ses petites parenthèses qui ajoutent un peu petit plus de spontanéité à son récit, que c’est véritablement génial (après vous connaissez mon faible pour les parenthèses, ça a peut-être joué en sa faveur…). Le livre se lit tout seul, il est consistant, sans temps mort. J’ai beaucoup aimé l’écriture fluide, spontanée, vive et pétillante de l’auteure. Je crois bien que c’est un sans-faute pour moi ! Et je tiens à le dire aux éditions Harlequin HQN que, si un jour ce bouquin est publié en papier, je serais la première à me le procurer : car c’est le seul défaut que je retiens, ne pas pouvoir le ranger dans ma bibliothèque parmi mes livres favoris (et tant qu’il restera numérique ce sera mon grand regret) En tout cas, n’hésitez pas à profiter de son petit prix pour le dévorer de toute urgence, parce qu’il le vaut bien (sans mouvement de cheveux…)(Incruste de MockingJay : c’est une honte ! Mouvements de cheveux il y a !).

Extraits

«C’est le moment qu’ont choisi mes clés pour jouer à cache-cache et je crie pendant exactement 27 secondes, furax, parce qu’il n’y a pas moyen de remettre la main dessus et je les somme de bien vouloir refaire surface sous peine d’être privées de dessert. Pourquoi 27 secondes ? Parce que c’est juste le temps qui m’est imparti pour exprimer ma détresse sinon je vais rater mon bus, donc arriver en retard à mon travail, me faire engueuler, me faire licencier, donc je serai déprimé, je serai moche et ne trouverai plus ni nouveau travail ni bel amant, je devrais rendre mon appartement et retourner vivre chez mes parents, donc ma vie sera foutue, donc.., donc je n’ai vraiment pas le droit d’être en retard !»

«Il s’éloigne avant d’avoir répondu à mon quizz : m’a-t-il biffée à cause de la blague (donc le salaud ne pense qu’à la beauté intérieure et c’est un idiot) ou m’a-t-il biffée à cause de mon physique (donc cet idiot ne pense qu’à la beauté extérieure et c’est un salaud). CQFD : c’est un pauvre type, mais je ne sais pas ce qui est le plus dur à vivre : être moche intérieurement ou extérieurement?»

PS : il y a tellement de passages hilarants, que j’ai trouvé géniaux que j’ai vraiment eu du mal à en choisir que deux !

Paillett’ment Vôtre

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

11 thoughts on “Paillettes et Gros Dossiers de Cléo Buchheim

    1. Melwasul

      Oui, il est vraiment à lire et mrme si le numérique lui a permis d’être publié, cest dommage qu’il n’y ait pas de version papier :'(

      Si jamais tu le lis, n’hésite pas à venir donner ton avis dessus 😉

      Reply
  1. DF

    Euh, il existe à présent en version papier! L’auteure le dédicaçait dans ma ville samedi dernier. Et vu votre chronique, je pourrais avoir envie de me précipiter sur cet ouvrage. Il y a longtemps que je ne me suis pas fait un roman de ce genre, ça changera! Merci pour cet avis circonstancié.

    De la part d’un blogueur mec ( http://fattorius.over-blog.com ) qui lit (aussi) de la chick lit!

    Reply
    1. Melwasul

      Merci pour ce commentaire, et en effet, entre temps il est sorti en version papier (il trône d’ailleurs fièrement dans ma bibliothèque, malheureusement, je suis trop loin pour toute dédicace !), si vous le lisez, j’espère avoir votre avis dessus (en plus l’avis d’un mec, ça changera :D)

      Reply
  2. DF

    Je viens de me le procurer. Affaire à suivre, donc! En plus, ça fait longtemps que je n’ai plus rien lu dans le genre de la chick lit. Vous me donnez l’occasion d’y revenir; merci! 🙂

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *