Orgueil et Volupté de Anne Barton

orgueil et voluptés

Titre : Orgueil et Volupté (The Honeycote #2)
Auteur : Anne Barton
Éditeur : Harlequin – Mosaïc
Date de parution : 02 juin 2014

Résumé

Angleterre, 1816
Alors qu’elle s’apprête à faire son entrée dans la haute société de Londres, Daphné veut croire que les temps difficiles qu’elle et sa famille viennent de traverser ne seront bientôt plus qu’un mauvais souvenir. Un espoir que vient balayer sans pitié le comte de Foxburn lorsqu’il pénètre dans le salon de l’hôtel particulier de Mayfair où elle vit désormais avec sa sœur. Car cet aristocrate hautain lui annonce de but en blanc qu’il possède un portrait d’elle… quasiment nue. Et qu’il n’hésitera pas à se servir de cette toile très compromettante si elle n’éconduit pas dans les plus brefs délais lord Biltmore, un jeune homme qu’il considère comme son protégé, et à qui il destine une tout autre épouse qu’elle.

En l’espace d’une seconde, Daphne voit s’obscurcir tout son avenir. Lord Biltmore n’est-il pas le seul gentleman prêt à l’épouser malgré son peu de dot ? Par la faute du comte de Foxburn, elle devrait donc sacrifier soit son avenir, soit sa réputation — elle qui n’a posé à l’époque comme modèle que pour nourrir les siens ? Un dilemme rendu plus difficile encore par le trouble et la fascination qu’elle ressent pour celui qui tient son destin entre ses mains…

Avis de Melwasul

note 5Au mois de janvier, j’avais eu un véritable coup de cœur pour le premier roman d’Anne Barton, Secrets et Préjugés, et j’avais hâte de lire la suite de sa série pour voir si c’était un coup de chance ou pas. Et je peux vous dire que l’essai est transformé ! Encore un coup de cœur pour ce deuxième tome. Miss Barton rejoint mon top 5 des auteurs de romances historiques en compagnie de Julie Garwood, Lisa Kleypas, Eloisa James, Julia Quinn, Elizabeth Hoyt ou encore Maya Banks (bon je sais ça fait plus que 5 mais vous avez compris l’idée, Anne Barton est bourrée de talent !).

Après avoir suivi les aventures d’Anabelle Honeycote, à présent duchesse de Huntford, dans le tome 1, qui avait dû avoir recours au chantage pour s’en sortir, nous apprenons que ce n’est pas la seule sœur Honeycote à avoir légèrement contourné les convenances. En effet, sa petite sœur Daphne a, elle aussi, trouvé un moyen pour aider sa famille quand elles étaient dans le besoin. C’est ce que va découvrir tout à fait par hasard, Benjamin, comte de Foxburn, lorsque son protégé Lord Biltmore lui présente la femme qui le laisse rêveur : Daphne.

En rencontrant Melle Daphne Honeycote pour la première fois, Benjamin Elliot, comte de Foxburn, eut deux pensées distinctes.La première fut qu’elle semblait être un bon parti pour son très convenable protégé, Hugh. Ses cheveux dorés étaient lissés en un modeste chignon sur la nuque, et le col de sa robe était assez haut pour être admis dans un couvent. Toute sa personne irradiait la lumière, la bonté et la pureté. La seconde pensée du comte concernant Melle Honeycote fut qu’il devrait probablement décrocher du mur de son cabinet de travail le nu la représentant.

Et oui pour diminuer les dettes que sa famille avait, Daphne a posé pour qu’un ami peintre réalise deux tableaux vendus à un riche solitaire. Jamais elle n’aurait pensé un jour faire partie de la bonne société et encore moins que l’un de ses tableaux soit découvert. C’est donc stupéfaite qu’elle apprend que Ben a un des tableaux en sa possession et qu’il l’a reconnue. Elle commence par démentir avant de se rendre à l’évidence et d’avouer. Benjamin accepte de l’aider à découvrir où se cache le deuxième tableau si elle accepte d’empêcher Hugh de la courtiser car le comte en est sûr, ils ne sont pas faits pour être ensemble. Il en est encore plus persuadé quand il se rend compte qu’il en pince sévèrement pour elle. Et que c’est réciproque. Mais rien n’est simple : la menace du tableau guette et Ben est un homme mutilé, physiquement et psychologiquement par la guerre où il a perdu son meilleur ami (le frère de Hugh) et beaucoup de chair sur sa cuisse.

Encore une fois, Anne Barton a parfaitement réussi ses personnages principaux tout comme les secondaires. Daphne est une femme vraiment forte et qui assume parfaitement ce qu’elle a fait pour aider sa famille dans le passé et qui referait exactement la même chose si elle avait le pouvoir de changer le passé. Elle est drôle, douce mais aussi forte et pleine de caractère. C’est également un véritable ange de patience. Et du caractère, du répondant et de la patience elle va en avoir besoin pour venir à bout de l’obstination de Ben.

Après Owen, duc de la sexytude dans le premier tome, nous avons Ben, comte de sexytude. Ben, gravement blessé à la cuisse souffre terriblement et doit marcher avec une canne. Dans son genre il m’a fait penser à un mélange de Piers de La belle et la bête d’Eloisa James et de Colin de Le voile et la vertu de Julie Garwood. Tout comme Daphne, on s’attache immédiatement à lui. Derrière son ton ironique, son comportement indifférent, son caractère grinçant, on aime immédiatement l’homme torturé (sans trop) qu’il est, on découvre le cœur en or qu’il cache sous sa carapace.

Nous retrouvons avec plaisir Anabelle et Owen mais surtout les deux sœurs de ce dernier : la discrète Rose et la pétillante Olivia. Olivia qui continue désespérément d’essayer de se faire remarquer le meilleur ami de son frère. Et enfin peut-être réussira-t-elle dans le tome 3, prévu pour octobre 2014 en VO, puisqu’ils en seront les héros et je dois dire que j’ai vraiment hâte.

Je ne pense pas avoir trop à revenir sur la plume d’Anne Barton après mon introduction mais elle est toujours aussi drôle et touchante, elle mêle parfaitement humour, émotion et aventure. Et puis, nous avons, comme pour le premier tome, les entêtes de début de chapitre qui me font toujours sourire. Bref, l’écriture de Miss Barton est parfaite !

J’espère que le troisième tome sera également traduit (on peut y croire vu le talent de l’auteur) mais l’attente va être longue étant donné qu’il ne sort qu’au mois d’octobre en VO. Mais bon pour des livres de cette qualité je veux bien attendre un peu ! En tout cas, si vous aviez aimé le tome 1, jetez-vous sur le 2 et si vous ne connaissiez pas, vous pouvez enchainer directement sur celui-ci même si c’est quand même un peu dommage, ça se dégustera mieux l’un après l’autre. 😉

Voluptueusement Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Orgueil et Volupté de Anne Barton »

  1. Kieu-Xuan

    Ton avis arrive pile au bon moment, je viens juste de finir le Tome 1 que j’ai littéralement dévoré ! J’espère que que le « comte de la sexytude » sera à la hauteur de « duc de la sexytude » parce qu’Owen c’était déjà du haut niveau 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *