Novice de Taran Matharu

Novice

Titre : Novice (L’invocateur #1)
Auteur : Taran Matharu
Éditeur : Hachette Romans
Date de parution : 23 mars 2016

Résumé

IL A LE POUVOIR D’INVOQUER DES DÉMONS.
IL VA CHANGER LA FACE D’UN EMPIRE.

Orphelin, Fletcher imagine déjà son avenir tout tracé : une vie dure mais paisible comme forgeron dans un village sans histoire… Jusqu’au jour où il se découvre un talent rare, un talent bien particulier : celui d’invoquer les démons.
Accusé d’un crime qu’il n’a pas commis, Fletcher trouve refuge à l’Académie Vocans, sous l’aile du mystérieux capitaine Arcturus. Là, on lui enseigne la magie et la maîtrise d’Ignatius, ce petit démon qu’il a invoqué par erreur, et avec lequel il se lie d’une amitié sans faille.
Mais l’apprentissage est rude et la concurrence mortelle : seuls les élèves les plus talentueux deviendront mages-guerriers et dirigeront les armées d’Hominum afin de défendre les frontières sud du pays, où les Orques tentent de faire basculer l’Empire dans le chaos…

Avis de Melwasul

note 10

Plus je me plonge dans ce genre de roman, typique de ceux que je lisais à l’adolescence, plus je m’aperçois que cela m’avait manqué et que je m’étais un peu trop éloignée de ces écrits fantasy/fantastiques. Heureusement entre les Gardiens des Cités Perdues de Shannon Messenger, Magiserium de Holly Black & Cassandra Clare, Kelean de Sarah J. Maas ou encore Red Rising de Pierce Brown, je me rattrape et je savoure, j’en prends plein les yeux et c’est un pur régal. Je peux ajouter à cette petite liste de pépites le roman dont je vais vous parler aujourd’hui, Novice de Taran Matharu (dont c’est le premier roman)(et qui a connu le succès grâce à Wattpad) qui est le premier livre d’une nouvelle série plus que prometteuse, L’invocateur.

Fletcher Wulf a été abandonné lorsqu’il était bébé dans la neige et le froid aux portes du village de Pelt. Il y a été recueilli par Berdon, le forgeron du village, qui l’a pris sous son aile et lui a enseigné son art. Malgré la douleur qu’il ressent depuis toujours d’avoir été abandonné, il a été entouré de bienveillance par Berdon et a un futur tout tracé : reprendre un jour sa forge. Même l’arrogance de certains adolescents ne l’empêche pas d’être épanoui. Jusqu’à ce que l’année de ses quinze ans, son monde bascule, lorsqu’un étrange marchant, de passage dans son village, lui laisse le grimoire d’un Invocateur, personne capable d’invoquer des démons. Curieux, il ne peut s’empêcher d’essayer de l’utiliser, sans vraiment y croire. Qu’elle n’est pas sa surprise quand apparaît alors une sorte de salamandre. Le voilà avec son propre démon, un démon cracheur de feu mais surtout un démon très rare, qui va le sauver de la mort en brûlant un petit arrogant. Suite à la découverte de son don d’Invocateur et aux blessures que son démon a infligé, Fletcher n’a qu’une seule solution : fuir. Sur sa route, il va rencontrer le capitaine Arcturus, qui va découvrir son secret et le faire entrer à l’Académie Vocans, où sont formés les Invocateurs avant de les envoyer au front.

Ce roman réunit vraiment tout ce que j’adore. Un peu du Seigneur des Anneaux pour l’univers, un peu de Harry Potter pour les (très) grandes lignes de l’histoire (un orphelin, la découverte d’un pouvoir, l’arrivée dans une école à part) et une petite touche plus surprenante, qui va peut-être vous faire rire, mais plus j’en ai appris sur l’univers des Invocateurs et des démons, plus je pensais aux Pokémons ! Un savoureux mélange qui nous offre un très bon roman de fantasy, avec quelque chose de construit, de réfléchi. Grâce à l’initiation de Fletcher à l’Académie, l’auteur nous permet de découvrir le monde qu’il a créé, sa magie tout doucement, sans nous assommer d’informations. C’est fait de manière très intelligente, par petites touches parfaitement intégrées à l’histoire. Une histoire qui va bien au-delà de celle de Fletcher. Il y est question ici d’un monde en guerre sur plusieurs fonds, d’inégalités entre différents peuples, d’alliances, de mensonges, de rebellions, de trahisons, de secrets et de mystères.

Si l’intrigue est passionnante, les personnages la servent parfaitement bien. Ils sont tous intéressants, que ce soit en bien ou en mal. Ils ont tous une personnalité bien définie, souvent bien plus complexe qu’ils ne le laissent paraître au premier abord. De plus, leur différence de statut social, de nature (il est question ici, entre autres, d’humains, de nains, d’elfes, d’orques), rendent les interactions entre eux compliquées et captivantes. Sans oublier les démons qui apportent vraiment quelque chose en plus par rapport à un roman de fantasy classique. Il y a des combats, il y a des espèces imaginaires bien connues du style, il y a de la magie mais il y a aussi et surtout ces êtres sortis de l’Ether, proches d’animaux bien connus mais très différents, dotés de pouvoirs et dont nous ne savons pas tout encore. Je suis sûre qu’ils nous réservent quelques surprises. Mention spéciale pour Ignatius qui est clairement mon personnage préféré (et qui m’a énormément fait penser à Mushu !).

Et puis il y a cette fin qui nous laisse sur notre faim ! Un retournement de situation que nous la savions (et Fletcher aussi) nous pendait au bout du nez. Finalement, nous sommes toujours rattraper par notre passé, Fletcher n’en est pas épargné. Alors que nous croyons que le roman va se finir tranquillement, BAM, il y a cette dernière page qui change tous et ajoute de nombreuses questions sur ce qui va arriver par la suite. Ce premier livre est clairement un livre de mise en place, à travers l’initiation de Fletcher, Taran Matharu nous présente le fonctionnement du monde que sera le sien sans pour autant nous noyer. Il met ses pions en place pour nous préparer à la suite de la série et ça marche parfaitement bien ! C’est rythmé, intriguant, drôle, captivant, entraînant, je comprends parfaitement le succès rencontré sur Wattpad et je me félicite que nous ayons la chance de le découvrir en France.

Maintenant, vite, la suite ! (Le second tome sort le 10 mai en VO, il va nous falloir être patients.)

Démoniaquement Vôtre,
Melwasul

Lecture académy

 

Retrouver ce roman sur Lecture Academy

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Novice de Taran Matharu »

  1. Pauline

    J’avoue être tentée par ce roman malgré le fait que ce ne soit pas vraiment le genre de bouquin que je lis en général ( romantique endurcie, j’ai besoin d’au moins une petite histoire d’amour, même toute riquiqui ! ) mais le résumé et votre critique me poussent à faire un effort. De plus, l’univers fantaisiste de ce livre promet un voyage hors de la réalité de notre siècle et cela peut me faire du bien de sortir un peu de mes histoires d’amour tarabiscotées de tous les côté donc à voir…

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Oui ça fait beaucoup de bien de quitter la romance et ses drames de temps en temps pour un monde qui nous dépayse totalement et nous entraîne ailleurs. Si tu le lis n’hésite pas à venir me donner ton avis (que tu es apprécié ou pas 😉 )

      (pour le poussent* c’est modifié 😉 )

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *