Murmures Nocturnes de Maya Banks

Murmures Nocturnes

Titre : Murmures Nocturnes (KGI #4)
Auteur : Maya Banks
Éditeur : Milady romance – Suspense
Date de parution : 05 décembre 2014

Résumé

Kelly Group International (KGI) : groupe d’intervention familial spécialisé dans les missions militaires à haut risque.

Tu n’es pas seul… Au fond de sa prison, Nathan Kelly entend une voix de femme dans sa tête. C’est elle qui lui permet de survivre et de s’échapper. Mais, bientôt, cette alliée mystérieuse – Shea, une femme dotée de capacités uniques – a besoin d’aide. Nathan est prêt à tout pour la secourir, mais la jeune femme refuse de l’entraîner dans un nouvel enfer. Elle ne comprend pas que, pour le soldat, l’enfer consisterait à ne plus jamais la revoir, elle : son ange, la voix qui l’a sauvé des ténèbres.

Avis de Melwasul

note 5

Une fois encore, avec cette série, avant de commencer mon roman, je n’avais qu’une peur. Celle d’être déçue. Parce que forcément dans ma petite tête tordue ce quatrième tome ne pouvait être que moins bon que les précédents. Et une fois encore je me suis trompée (mais heureusement, je l’ai lu dès que je l’ai eu entre les mains). Ce quatrième tome est une tuerie, peut-être même mon préféré de la série. On a peur que ce soit répétitif mais pas du tout, Maya Banks a encore été géniale et m’a totalement, je dis bien totalement surprise. Il fallait vraiment oser et pourtant ça passe comme une lettre à La Poste !

Rappelez-vous dans Mémoire Volée nous quittions les Kelly avec Joe rapatrié à l’hôpital et son jumeau Nathan disparu. Vous vous en doutez bien ce livre sera donc consacré à un des jumeaux et pour éviter de trop nous torturer, Maya Banks a eu la générosité de choisir Nathan. Nathan qui est en bien mauvaise posture, kidnappé et fait prisonnier en Afghanistan depuis presque deux mois. Nathan qui est au bord de l’épuisement et se dit que finalement la mort serait un cadeau. Jusqu’à ce que Shea arrive et l’aide à tenir jusqu’à ce que ses frères viennent le secourir. Shea dont il n’aura plus de nouvelles pendant 6 mois jusqu’à ce qu’elle l’appelle à l’aide. Les 6 mois les plus longs de la vie de Nathan qui est revenu chez lui traumatisé et changé à jamais.

Il y a quelques semaines, je disais que pour Noël, je voulais un Kelly au pied de mon sapin. Je le confirme. Lequel ? J’hésite toujours entre Garrett et … Nathan. Parce que j’ai surkiffé Nathan (ouep je me mets à parler comme mes élèves un truc de ouf :D). Nathan qui est revenu complètement changé de ses deux mois de captivité où il a vécu l’inoubliable. Il est heureux de se retrouver parmi les siens mais ceux-ci ne peuvent pas comprendre tout ce qu’il a vécu et qu’il ne sera plus jamais le même. Enfin pas tous, Rachel, la femme d’Ethan sait ce qu’il a traversé et j’ai d’ailleurs adoré le lien extrêmement touchant fait entre les deux.

Et puis, il y a Shea. La mystérieuse Shea. Tellement mystérieuse que parfois Nathan se demande s’il n’est pas complètement fou ou en train de le devenir. Seul son ami Swanny (futur héros du tome 9)(on a le temps de voir venir ^^), présent avec lui en Afghanistan, est au courant de son « secret », de ce qui le tourmente même si quelques infos lui ont échappé quand il se confiait auprès de Rachel.

Shea qui finalement va le ramener à la vie à deux reprises, la première fois en Afghanistan, la deuxième fois 6 mois plus tard aux Etats-Unis quand elle « l’appellera » à l’aide. L’appellera entre guillemets parce que Shea est vraiment quelqu’un de particulier et c’est pour ça qu’elle et sa sœur sont en danger depuis leur naissance. Pour leur sécurité, il faut d’ailleurs garder le secret et c’est bien pour ça que je ne vous dirais rien à part que j’ai été complètement, totalement surprise. J’en suis restée stupéfaite tellement je ne m’attendais pas à ce genre de chose. Mais c’est extrêmement bien réalisé par Maya Banks et c’est un vrai sans-faute !

Bien évidemment, on retrouve toute la famille au grand complet ainsi que tous les membres du KGI (qui s’agrandit petit à petit). Et bien sûr cette ambiance particulière bourrée d’humour, de testostérone et de bonne camaraderie qui l’entoure. Tous les éléments que j’ai aimé dans les tomes précédents sont présents ici aussi. Mais l’intrigue y est encore meilleure que dans les précédents. On ne s’ennuie pas une seule seconde et on se pose beaucoup, beaucoup de questions sur les pourquoi et les comment ? Vraiment je me répète mais cette série est jusqu’à présent un sans-faute pour Maya Banks chaque roman est différent du précédent tout en reprenant les éléments qui font qu’on les adore. Bref, je ne peux que vous conseiller de la continuer ou de la découvrir si ce n’est pas encore fait !

Vivement le 20 février pour découvrir le tome 5, Sans Répit, où nous retrouverons ce très cher Rio (membre du KGI) et Grace, la sœur de Shea. Je sens que ça va encore être excellent.

Mystérieusement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

9 réflexions au sujet de « Murmures Nocturnes de Maya Banks »

  1. Tam-Tam

    faudrait que je me replonge dans cette série… faudrait hein… ca fait deux tomes que tu me redonnes envie… mais j’ai pas trouvé le temps, c’est mal hein?

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Les semaines se suivent et les commentaires de Tam-Tam se ressemblent ! 🙂

      Sinon essaies de trouver le temps, tu ne le regretteras pas (enfin j’espère 😉 ).

      Répondre
  2. Cora

    Merci pour ta critique !
    J’ai adoré les 3 premiers tomes mais je ne me suis pas (encore) jetée sur celui-ci : l’aspect « surnaturel » de celui-ci me fait peur, j’ai peur d’être déçue… :-/
    A voir…

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Mais avec plaisir, et franchement, in n’y a vraiment rien de dérangeant, bien au contraire, c’est très très très bien fait !

      Répondre
  3. Lou

    Pour ma part j’ai été très déçue. Je l’ai dévoré en 24h, j’ai beaucoup aimé la relation entre Shae et Nathan mais au final je suis déçue.

    Pourquoi ?
    D’abord parce que pour moi la particularité de Shae arrive comme un cheveu sur la soupe et ne correspond absolument pas au reste de l’univers/monde de la série. Ca fait vraiment surenchère scénaristique (ou solution de facilité).
    Ensuite parce que je trouve le retour « à la vie normale » de Nathan trop facile car pas assez développé. J’ai vraiment pas ressenti le côté traumatisé (il a été torturé !!) en dehors de son besoin de Shae.
    Enfin parce que Nathan c’est un des 2 jumeaux (croiser rapidement jusqu’à maintenant) qui sont décris comme très fusionnels. Or on a rien ou presque à ce sujet ! On présente vaguement le problème, résout le tout sur un coin de page. Pourquoi les avoir faits jumeaux si c’est pour ne pas le développer ?

    En fait je pense que j’attendais vraiment un livre à 3 personnages : Nathan, Shae et Joe. Or nous sommes restés sur un duo Nathan et Shae très centré sur leurs relations et pas assez à mon gout sur l’évolution de Nathan et la relation des jumeaux. Mais ça reste un bon moment quand on ne cherche pas ces éléments 😀

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      ah mince, justement, j’ai trouvé que c’était vraiment bien amené la particularité de Shea, surtout qu’on en a pas fini avec ce genre de particularités je pense, j’ai hâte de voir ce que ça va donner.

      Pour ce qui est des jumeaux, j’ai justement adoré voir ce fameux lien entre Joe et Nathan ou plutôt l’absence de lien jusqu’à un certain moment, c’est là qu’on voit que cela a bien plus bouleversé et traumatisé Nathan que ce que l’on pense. L’homme qui était sa seconde moitié lui pèse finalement. Les voir si « loin » l’un de l’autre montre que ça a changé beaucoup beaucoup de chose. Mais finalement, il a besoin de Joe comme Joe a besoin de lui et c’est un peu grâce à Shea qu’ils vont se retrouver. Enfin, c’est comme ça que j’ai ressenti les choses 🙂

      En tout cas, merci pour ton petit (long) commentaire, j’adore avoir les avis d’autres personnes surtout quand ils sont un peu différent du mien 🙂

      Répondre
      1. Lou

        Concernant Shae, j’aime sa particularité ! C’est bien construit, amené, expliqué et utilisé je trouve. Simplement ça ne correspond pas à l’univers très terre à terre de la série et ça n’a pas été amené progressivement. En fait c’est trop brutal comme changement je trouve.

        Concernant Nathan, on sent bien de la gène de la honte mais pas de peurs, très peu de réminiscences et c’est ce que je trouve frustrant et manquant. Il se sent et se sait brisé mais on ne va pas plus loin.
        Pour le lien des jumeaux, je ne l’ai pas ressenti comme toi. Pour moi l’absence était plus un non-développement qu’une démonstration de la disparition de ce lien. Mais au final c’est surtout Joe qui pourrait en parler, mais vu les tomes suivants quelque chose me dit qu’on ne l’aura pas ce point de vu.

        C’est frustrant ces romans qui sont et restent « simple » quand on voit toutes les possibilités qu’ils sèment sur leur passage. ^^

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *