Mercredi Lecture #7

mercredi lecture

le monde est nul
Titre : Le monde est nul
Auteur : Julie Cazalas-caie
Éditeur : Seuil Jeunesse
Date de parution : 06 juin 2019

Résumé

Petit Carléro habite dans une forêt. Il est le huitième membre de sa famille et il a une amoureuse qui s’appelle Gildre. Mais aujourd’hui, il trouve que tout est NUL NUL NUL. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase du cœur de Petit Carléro c’est l’inscription Gildre + Tavor = amour qu’il a vue sur le banc du parc.
Son entourage va bien essayer de lui remonter le moral : la ribambelle (la bande de copains de Petit Carléro), Majina (sa grande sœur), sa mère ou Vesta (sa petite sœur). Mais c’est peine perdue, c’est la tempête dans la tête du petit héros. Jusqu’au jour où Petit Carléro prend une grande inspiration et décide de se faire un câlin…

Une jolie solution pour faire fuir la mauvaise humeur !

Avis de Stéphanie

note 5

Mère d’un enfant de bientôt 5 ans qui poursuit sa phase d’opposition et qui n’hésite pas à qualifier objets, personnes, événements ou autres de « nuls », j’ai été interpellée par cet album jeunesse adressé aux enfants de 3 à 6 ans. Je suis d’ailleurs partisane du fait de mettre des mots sur les maux pour reprendre la formule désormais consacrée.
Le travail éditorial est de qualité tant au niveau de la mise en page que du choix du papier et de l’épaisseur de la couverture.
Bref, une lecture du soir qui s’annonçait amusante et apaisante d’autant que le titre a éveillé la curiosité de mon fils.

Seulement voilà, jai été assez déçue du contenu.
Je m’explique : je ne dis pas que les illustrations et le texte sont « nuls » mais il me semble que le texte ne s’adresse pas véritablement au public visé mais à des enfants un peu plus âgés (peut-être 5 à 8 ans).

Les plus jeunes peuvent décrocher rapidement et le langage employé me fait davantage penser à celui des enfants d’école primaire plutôt qu’à celui des enfants de maternelle.
Les illustrations, quant à elles, sont intéressantes et j’ai beaucoup apprécié l’équilibre texte/image qui rend la lecture agréable.
Le message du texte est positif et a pour but d’apaiser les enfants révoltés, en colère.

Je vous conseille donc de prendre le temps de le lire même s’il comporte 40 pages avant d’en faire la lecture à votre enfant et pourquoi pas de l’ajouter à sa bibliothèque. Il y a autant de parents que de façons de faire pour apaiser les colères des enfants et la mienne n’est pas nécessairement la bonne.

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *