Maybe Someday de Colleen Hoover

Maybe Someday

Titre : Maybe Someday
Auteur : Colleen Hoover
Éditeur : Hugo New Romance
Date de parution : 07 mai 2015

Résumé

À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable…
Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

Avis de Melwasul

note 4

Aujourd’hui, j’ai un énorme défi. Enorme, énorme, énorme défi. Vous parler d’un livre qui fut un vrai presque coup de cœur sans rien vous spoiler du tout. Pour que, comme moi, vous ayez la chance de le découvrir sans pratiquement rien savoir.

Ce livre tourne autour d’un thème principal : la musique. La musique, ses sons, ses mélodies, ses paroles, celle qui vous emporte, vous fait sourire, vous fait pleurer et qui fait battre votre cœur un plus fort. Colleen Hoover a réussi (avec Griffin Peterson) quelque chose d’incroyable, de parfait. Ce qu’il faut savoir, c’est que notre héros, Ridge est musicien. Ce sont les accords de sa guitare qui attireront Sidney sur le balcon d’en face. Ridge en panne d’inspiration, qui ne trouve plus de mots à mettre sur ses mélodies. Ces mots, c’est Sidney qui finalement les trouvera. C’est la musique qui va leur permettre de se rencontrer, de se connaître, de se comprendre, de s’aimer tout simplement.

Jusque-là, rien d’extraordinaire, sauf que ces fameuses chansons, elles existent. Elles ont été spécialement créées et interprétées pour le roman par Griffin Peterson. Vous pouvez d’ailleurs retrouver la playlist du roman dans un lien donné par les éditions Hugo Roman ce qui vous permet d’écouter les chansons quand elles sont mentionnées et c’est juste sublime ! De plus, les chansons ont été traduites en fin de roman et pour les personnes qui ne maîtrisent pas complètement l’anglais cela permet de redécouvrir les chansons sous un autre jour et de voir la justesse et la perfection des paroles !

La musique qui va entraîner des passages, des moments bouleversants. Surtout une fois que l’on connait mieux les personnages, que l’on sait ce que l’on n’avait absolument pas vu venir. Pour une surprise, ce fut une surprise totale. Une surprise qui nous fait voir le roman, l’utilisation de la musique d’une autre manière et qui donne une force nouvelle aux mots de Colleen Hoover. Une révélation qui m’a vraiment laissée muette de stupeur, d’étonnement, et que j’ai eu du mal à calculer. Je pense que j’ai relu le passage 3 ou 4 fois pour être sûre de bien comprendre.

Maintenant, il est temps de parler des personnages. Et en particulier de Sidney pour commencer. Sidney que j’ai trouvé absolument parfaite. Du début à la fin. Elle est touchante, drôle, pleine de bonté mais peut-être un brin trop gentille. Il aurait peut-être mérité qu’elle remue un peu plus Ridge, qu’elle se rebelle. Mais on sent bien que son cœur et sa douceur l’en empêche et c’est ce qui fait tout son charme, toute sa justesse. Cela n’aurait pas été elle.

Ridge quant à lui, il m’est difficile d’en parler. Il est extraordinaire, drôle, doux, touchant, sensible, il a le sens de l’amitié, du devoir. Et c’est le (tout petit) hic : il a trop le sens du devoir pour son propre bien et les gens qu’il aime. C’est ce qui le rend adorable mais aussi un brin énervant par moment où l’on a envie de le secouer et lui dire d’agir une bonne fois pour toute. Heureusement, il ne va pas trop tarder mais malgré tout le reste, je ne peux pas non plus en faire totalement abstraction si je dois être honnête. Mais à côté de ça, les moments qu’il nous offre avec Sidney sont tellement pfiou waouh, c’est assez indescriptible cet ensemble d’émotions que l’on ressent.

L’écriture nous emporte, les différents thèmes sont parfaitement traités avec beaucoup de délicatesse et de pudeur. On rigole, on a les larmes aux yeux, on couine, on fredonne, totalement emporté. De plus, il n’y a pas de coucheries toutes 10 pages comme ça peut être le cas. Bref, c’est tout simplement parfait. Au passage, pour ceux qui se pose la question du triangle amoureux, ne vous inquiétez pas, je déteste de chez déteste ça et pourtant là, ce livre est trop beau pour ne pas complètement adorer !

Bref, un seul conseil : lisez, écoutez, vous serez enchantez !

Musicalement Vôtre,
Melwasul

P.S : Griffin Peterson a une voix totalement merveilleuse, du genre que j’adore. Ses chansons sont de vrais bijoux, bref, je vais garder son nom dans un coin de ma tête !

P.S Bis: Pour mon challenge YA Book Trip arrêt dans l’état du Texas pas encore visité (YEAHH !!)

Young Adult Book Trip

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

16 réflexions au sujet de « Maybe Someday de Colleen Hoover »

  1. katounette

    Bien que je lise essentiellement sur mon kindle, les Colleen Hoover je les achète version papier tellement je les aime. J’attends donc avec impatience jeudi pour me précipiter à la librairie et j’ai hâte hâte de le lire ! ton avis me met encore plus l’eau à la bouche…

    Répondre
  2. Cammy

    Et encore un livre dans ma wishlist…
    😉
    Sinon, sérieusement, je trouve que c’est une idée géniale d’avoir fait le chansons pour de vrai !

    Répondre
  3. katounette

    Quand je lis en principe je m’empresse de tourner les pages pour connaître la fin rapidement. Il est rare que je pose intentionnellement le livre quelques heures pour déguster, savourer ce qui se passe en moi. Et ce qui se passe en ce moment… je pose mon livre fréquemment, tant j’ai peur d’arriver à la fin et de ne plus être en communion avec Ridge et Sydney… je n’ai pas peur de connaitre la fin, je veux juste que ça n’aille pas trop vite… Ce livre est un carré de chocolat, il doit se déguster… et que dire de la musique ? un pur bonheur… les paroles ? à en pleurer d’émotion… je n’ai pas fini et je n’ai pas hâte de finir… quel bonheur ce livre !

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      « Ce livre est un carré de chocolat, il doit se déguster… et que dire de la musique ? un pur bonheur… les paroles ? à en pleurer d’émotion… » tu résumes parfaitement la chose !

      Répondre
  4. Rio

    D’abord, mon dieu, je suis amoureuse de Griffin Peterson, sa voix est tout simplement magnifique puis grâce aux chansons, on a encore plus l’impression qu’on fait partie de leur histoire à tous les deux ce que je trouve tout simplement superbe. J’ai beaucoup aimé ce livre, ça a été presque un coup de coeur. Seul petit hic, Ridge. Même si je l’ai beaucoup aimé et que par moment j’étais totalement amoureuse de lui (il est tellement adorable doux, gentil), à d’autre moment, je n’avais envie que d’une seule chose de le secouer et de le taper tellement il m’énervait (trop loyal, ce qui le bouffait)! L’héroïne, Sydney est totalement parfaite, je l’ai vraiment mais alors vraiment aimée plus que cette Magie qui est pourtant gentille mais que j’avais envie de tuer.
    J’espère que le tome 2 sera sur Brennan mais alors vraiment, car même si on l’a vu très peu, je suis sûre qu’il doit être tout simplement génial!

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      J’étais sûre que la voix de Griffin Peterson, tu adorerais ! On est bien d’accord pour Ridge et pour le tome 2 il me semble bien que c’est plus une nouvelle, un tome 1.5 sur Warren donc je ne suis pas sure qu’on l’ait un jour en français (par contre elle va peut etre écrire un livre sur Brennan)(je croise les doigts !)

      Répondre
  5. katounette

    Ben voilà, je l’ai fini et si j’en ressors conquise, je me sens également frustrée, comme pour toutes les fins de livre de cette auteure. Je n’arrive pas à valider ces fins, trop abruptes à mon goût. Bien entendu cela finit bien, mais l’histoire me laisse un goût d’inachevé. J’ai adoré nos deux héros, mais j’ai souffert pour Maggie et j’aurais aimé savoir comment elle s’en sort. J’aurais aimé également les voir quelques jours, quelques semaines, quelques mois après ? Collent Hoover finit toujours ses livres de la même façon et ce n’est pas ce que j’aime le plus, mais ça reste une magnifique histoire, après c’est à moi de poursuivre l’histoire et d’imaginer leur futur !

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      ah je suis d’accord, même si encore ses fins sont moins abruptes que celle de Jennifer E. Smith (elle, c’est la championne). Je crois surtout qu’on s’attache tellement aux personnages qu’on a envie de continuer à vivre encore un peu avec eux !

      Répondre
  6. Bib HLM

    Lecture du premier paragraphe, et finalement je reviendrais lire ton avis en entier après lecture du roman ! Pour tout découvrir, sans avoir aucun idée de l’intrigue un peu comme pour face cachée 🙂

    Répondre
  7. Anaïs

    J’adore cette auteure. Pour le moment, je n’ai eu que la chance de lire Hopeless qui m’a fait découvrir Coleen Hoover et ensuite j’ai lu Maybe someday que j’ai adoré. Je pense lire les autres opus sortis en français très vite 🙂

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      J’avais adoré Hopeless (la chronique se balade sur le blog d’ailleurs il me semble). Je ne sais pas si tu es au courant, elle vient faire un petit tour en France en avril avec 3 séances de dédicaces (Paris, Strasbourg, Marseille) si tu en as l’occasion 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *