Mariage à durée déterminée de Christine Bell

couv mariage à durée déterminée

Titre : Mariage à durée déterminée
Auteur : Christine Bell
Éditeur : Milady Romance – Central Park
Date de parution : 12 juillet 2013

Résumé

L’heure de la revanche a sonné pour Owen. Il est temps de se venger de celui qui a causé le malheur de sa sœur. Pour mettre son plan à exécution, il a besoin d une fausse épouse. C est alors qu il tombe sur Lindy, comédienne au grand cœur. Trois semaines dans un palace tous frais payés ? Voilà qui permettra à cette dernière de tenir bon en attendant de décrocher un job. C’est une affaire conclue. À moins que ces deux-là n aient plus du tout envie de jouer.

Avis de Melwasul

note 3.5Bon comment dire. On va dire que je suis assez perplexe pour commenter cette lecture. Je ne sais pas trop par où commencer. Si le commencement !

Ce livre, je l’ai lu cette nuit. En effet, ayant les résultats de ma première année de master, ce matin à midi, j’avais pour but de me coucher le plus tard possible, histoire de me lever le plus tard possible et de ne pas avoir trop à attendre avant les résultats. (Oui, il m’arrive d’avoir des idées bizarres)(Et qui en plus ne marchent pas)(Couchée à 4h levée à 9h)(Échec sur toute la ligne !)

J’ai donc commencé mon périple lecture avec celui-ci. Tout d’abord, il m’a déçu sur un point : je l’ai lu beaucoup, beaucoup, beaucoup trop vite (en à peine 1h30 !)(du coup pour mon marathon de nuit, c’était pas génial). Et surtout, cette histoire est légèrement abracadabrantesque !
Voici le topo : (deux minutes de pause le temps de chercher dans le bouquin le nom du troisième personnage…).

Ça y est. Lindy est une sorte d’actrice au grand cœur. En effet, elle ne peut s’empêcher de recueillir les âmes solitaires que ce soit une vieille mamie qui perd légèrement la boule ou sept pauvre petits chiots (affublés du nom des sept nains)(sauf celui de simplet bien sûr !). Quand un jour Owen vient toquer à sa porte pour lui demander de jouer le rôle de sa femme (saut jusqu’au plafond, hurlement d’hystérie, attaque à coup de parfum dans les yeux)(je crois pouvoir dire sans hésitation que Lindy a légèrement cru à une proposition pas très nette…). Elle va donc la refuser jusqu’à ce que Owen lui explique le pourquoi du comment (et c’est là que, franchement, ça devient à dormir debout :D).

Owen veut se venger de Nico Stephanopoulos (le fameux nom tiré par les cheveux qui ne veut pas rester dans ma tête)(pour la suite de mon histoire je l’appellerais donc Nico LeMalotrutos)(Le Malotru vous comprendrez pourquoi et le Tos pour garder les saveurs grecs)(j’aurais pu dire LeMalotrukisssss au bon lait de brebisss mais ça sonnait moins bien).

Nico LeMalotrutos qui a brisé le cœur de Cara la sœur d’Owen tout en lui pillant le portefeuille (enfin surtout le compte bancaire). Nico LeMalotrutos qui a ouvert un centre pour les couples en difficultés. Owen sent le truc louche (il a un excellent odorat le petit) et veut aller mener l’enquête. Bien sûr le coup du «ma pauvre petite sœur au cœur brisé» fonctionne avec Lindy qui ne peut refuser. (Quand je vous disais que c’était tiré par les cheveux !). Et les voilà tous les deux partis pour le fameux centre avec une belle histoire toute prête (qui va se modifier au fil des jours suivant les boulettes et les malentendus). On va avoir droit à quelques instants qui font sourire mais pas de grands éclats de rire non plus.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Lindy qui a le cœur sur la main et qui est une miss boulette très drôle et à la repartie cinglante. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds par le beau macho qu’est Owen. Owen un macho au grand cœur malgré tout et très protecteur envers les siens même s’il est légèrement obtus par moment.

La lecture est cependant assez agréable et distrayante. Parfaite l’été quand on lézarde sur la plage ou au bord de la piscine et qu’on n’a pas trop envie de réfléchir. C’est une lecture rapide (un peu trop pour moi). Un bouquin sympa mais pas extraordinaire (très très très loin du merveilleux Notting Hill with Love … Actually)(le meilleur bouquin de la collection Milady)(après j’ai lu celui-là en suivant ce qui peut expliquer ma légère déception). Mais si vous ne savez pas quoi lire cet été et que vous aimez bien ce genre-là, n’hésitez pas, vous passerez quand même un agréable moment !

Salakis’ment Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

3 thoughts on “Mariage à durée déterminée de Christine Bell

  1. Rebelle

    Bon si j’ai bien compris pour vraiment apprécier ce petit livre il vaut mieux le lire avant Notting Hill with Love … dont tu fais l’éloge :p
    Merci pour cette belle chronique Melwasul
    Salakis’ment Toi ♥

    Reply
  2. MockingJay

    Je passe mon tour pour clui la, mais qu’est ce que j’aime quand tu pars dans des délires pareils!!!

    Salakis au bon lait de brebisssss, ciel mon marissssss 😀

    Reply
  3. Melwasul

    Je sais pourtant je me soigne (quoi que non en fait :D)

    Sinon oui passe ton tour, en plus en mettant 3.5 j’ai vraiment été généreuse … C’est un des plus mauvais que j’ai lu de la collection 🙁

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *