Lovemaker de Alice Clayton

Lovemaker

Titre : Lovemaker (Cocktail #2)
Auteur : Alice Clayton
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 18 mai 2016

Résumé

Entre Simon et Caroline, la distance a quelque peu terni la passion des débuts : Caroline est accaparée par son travail, tandis que Simon parcourt le monde pour les besoins de son métier de photographe. Après l’achat coup de foudre d’une maison à restaurer, la jeune femme est débordée et a beaucoup de mal à franchir cette nouvelle étape.Entre conflits et compromis, Simon décide de ranimer la flamme en passant plus de temps avec Caroline. Prêt à tout pour la reconquérir, il compte bien l’émerveiller par ses mille et un talents de séducteur invétéré…

Avis de Melwasul

note 3,5

Rappelez-vous, au mois de janvier j’avais eu un gros coup de cœur pour Wallbanger premier tome de la série Cocktail de Alice Clayton. J’avais adoré les personnages, l’humour, le style de l’auteur, un véritable sans faute qui m’avait fait glousser et couiner. J’étais donc impatiente de lire les autres tomes de la série. Jusqu’à ce que j’apprenne que le second, Lovemaker, était directement la suite de Wallbanger et que nous y retrouvions pour héros Simon et Caroline. Or s’il y a bien un truc que je n’aime pas dans la romance, c’est retrouvé le même couple sur plusieurs tomes. J’ai souvent l’impression que l’auteur défait ce qu’elle vient de faire pour le refaire en suivant.

C’est donc avec appréhension que je me suis lancée dans ma lecture et je dois avouer que s’il est bien moins bon que le premier, j’ai passé un très bon moment et j’ai retrouvé avec plaisir Caroline et Simon (surtout notre Wallbanger préféré d’ailleurs) ainsi que leurs amis. Ici, pour mon plus grand plaisir, Alice Clayton ne fait pas l’erreur de défaire ce qu’elle a fait dans le tome précédent. Elle nous raconte juste la vie qui suit son cours au cœur d’un couple avec ses beaux moments, ses (tout) petits moments de doute, ses petites disputes et ses réconciliations. Rien de dramatique mais des passages drôles et émouvants nous permettant de voir l’évolution de ces deux héros auxquels nous nous sommes attachés et qui deviennent véritablement adultes.

Si tout est merveilleux au début, Simon et Caroline vont réaliser que ce n’est pas tous les jours faciles de penser en « nous » et plus « je ». Cela entraîne des concessions de part et d’autres surtout quand nos amoureux ont des boulots si prenants : entre Simon qui parcourt le monde et Caroline qui prend de nouvelles responsabilités, l’adaptation ne va pas être facile. Ajoutez à cela l’achat d’une maison, des meilleurs amis qui se séparent et se détestent et un passé qui ressurgit, il y a de quoi faire et tout gérer ne se fait pas du jour au lendemain. Il faut apprendre à parler, à discuter, à avouer ses difficultés pour mieux les affronter ensembles.

Si ce roman n’est clairement pas nécessaire j’ai retrouvé avec un immense plaisir le plume de Alice Clayton qui est toujours aussi drôle, colorée, pétillante. Je lui reproche juste quelques longueurs, surtout la première partie que j’ai trouvé un peu vide finalement. La deuxième partie est beaucoup plus intéressante, notamment du côté de Simon qui se dévoile vraiment, qui affronte son passé et la perte de ses parents à l’âge de 18 ans. Il s’assume enfin et est vraiment prêt à avoir un foyer. En grande partie grâce à lui mais aussi et beaucoup grâce à Caroline. Nôtre Cogneur de Mur n’en devient que plus attachant, totalement parfait, gloussant et couinant.

Les meilleurs amis de Simon et Caroline sont toujours présents même si pour l’un des couples, cela est plutôt compliqué. Neil et Sophia vont se déchirer et vont surtout devenir un sujet tabou pour leurs copains. Inévitablement, d’un côté les mecs du côté de Neil, de l’autre les filles qui se transforment en vraies tigresses pour protéger Sophia fasse à Neil le terrible. Même si, honnêtement, les filles ne sont pas trop objectives et plutôt obstinées. Mais, ces petites scènes sont vraiment drôles, et amènent un petit quelque chose : être en couple c’est aussi faire avec les amis de l’autre et accepter parfois de se taire pour se préserver. Ou du moins, arrêter la discussion avant qu’elle ne s’envenime (surtout que nous nous doutons bien que pour Neil et Sophia tout finira par s’arranger et qu’ils feraient mieux d’arrêter de s’en mêler)(mais c’est drôle !). Et avec les amis, les échanges de textos qui m’avaient régalée dans le premier tome sont de retour. Toujours aussi drôles quand il s’agit du groupe d’amis et couinant quand il s’agit de Simon et Caroline.

En conclusion, un tome loin d’être nécessaire, une première partie un peu lente mais quel plaisir de retrouver cette plume, cet humour et surtout Caroline et Simon (surtout Simon!). L’auteure m’a fait le plaisir de ne pas tomber dans le défait ce que je viens de faire en enchaînant les retournements de situations dramatiques. Elle s’est contentée de nous faire vivre la vie au quotidien de Simon et Caroline, de nous montrer leur évolution tous les deux vers une vie beaucoup plus adulte. Le tout avec toujours beaucoup d’humour, des passages trop mignons et sans oublier ce très cher Clive.

Un très bon moment mais loin derrière le coup de cœur du premier. Maintenant, je vais patiemment attendre la sortie du troisième tome, Sexygamer, prévu pour le 21 septembre en français (d’après Amazon) et qui aura pour héroïne Viv que nous venons de rencontrer, qui une amie d’adolescence de Simon et qui promet d’être absolument génialement drôle !

Non-chat-lament Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu
Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Retrouvez la série sur le blog:
Wallbanger #1

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

7 réflexions au sujet de « Lovemaker de Alice Clayton »

  1. Puy des Livres

    Le premier tome ne m’avait pas emballé plus que ça. Peut-être que j’en attendais trop mais j’ai trouvé ça trop « facile » sur la durée. Alors que le début était prometteur.
    Je ne pense pas lire la suite ou alors à l’occasion mais sans empressement.

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Oui si tu n’as pas trop aimé le premier je confirme que le second ne sera pas génial pour toi le seul plaisir étant de retrouver les héros.

      Répondre
  2. Ping : Lovemaker de Alice Clayton | | J'ai lu pour ell...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *