Love me if you can de Felicity Stuart et Emma M. Green

love me if you can
Titre : Love me if you can
Auteur : Felicity Stuart et Emma M. Green
Éditeur : Addictives Editions – Adult romance
Date de parution : 25 juin 2015

Résumé

Que feriez-vous si un milliardaire à moto surgissait dans votre vie pour la changer à tout jamais ? Damon Lennox, milliardaire, tatoué et tellement mystérieux, débarque dans la vie rêvée d’Adèle et jette son dévolu sur elle. La Française pensait avoir déjà touché le jackpot : un nouveau départ à San Francisco, un fiancé brillant et fortuné, un restaurant français qui fait le plein chaque soir, des employés quelle considère comme la famille quelle na pas Mais l’attraction entre Damon et Adèle est trop forte et le danger trop grand. La jeune femme va-t-elle tout risquer ? Que cache le milliardaire tatoué ? Qu’est-il vraiment venu chercher ? Si la vengeance est un plat qui se mange froid, la passion, elle, se dévore tant quelle est brûlante. Felicity Stuart donne la parole à ses deux héros dans un écho troublant, gourmand, palpitant. Ce livre comporte des scènes au contenu explicite non adapté au jeune public.

Avis de Moonshine

note 4

Nouvelle lecture d’une maison d’édition jusque-là inconnue. Et quelle belle découverte que je viens de faire en lisant ce livre écrit à 4 mains. Le mélange de ces deux auteurs est plus qu’explosif et m’a permis de passer un excellent moment de lecture.

Adèle est une jeune française qui travaille aux USA dans un petit restaurant qu’elle a monté avec l’aide de son fiancé. Elle vit en couple avec un richissime petit-ami qu’elle ne tardera pas à épouser. Sa vie est rythmée par son travail, le blog qu’elle tient, l’entretien de sa maison et les bons petits plats qu’elle prépare pour son futur mari. Sa vie semble idyllique mais à quel point ? Tout son petit monde s’effondre lorsqu’elle fait la connaissance de Damon, un motard tatoué, ténébreux qui déjeune dans son restaurant tous les jours.La vie d’Adèle bascule en un seul regard.

L’histoire pourrait semblait simplette au premier abord. Une jeune femme qui est sur le point de se marier et qui ressent des sentiments pour un autre homme. Mais l’intrigue va bien au-delà de ça. Certes, il y a de l’infidélité dans l’air mais pas que… L’intrigue est très psychologique et demande à notre héroïne de devenir une jeune femme forte afin de briser les chaînes qui la retiennent. Et elle ne pourra le faire qu’ en accordant sa confiance à Damon. Ce dernier est un personnage sombre et secret. Il est attiré par notre héroïne mais n’arrive pas à s’investir dans sa relation. Du coup notre couple joue au jeu du chat et de la souris : « tu me fuis, je te suis. Tu me suis, je te fuis ». Cependant, un élément déclencheur va les rapprocher et les unir face à l’adversité.

Cette romance est sensuelle. On devine dès leur première rencontre que nos héros vont vivre une histoire passionnelle et érotique. L’érotisme de ce livre ne m’a pas du tout troublé. Bien au contraire, j’ai trouvé que les passages de sexe étaient bien amenés dans l’histoire et en bon nombre. De ce fait, elle est fluide et je n’ai pas pu décrocher de l’intrigue. Damon est un personnage tellement mystérieux qu’il m’a tenu en haleine. Adèle est quant à elle forte, déterminé et fragile à la fois. On sent qu’elle se complaît dans sa cage dorée mais qu’elle a aussi besoin qu’on lui ouvre la porte pour reprendre sa liberté.

Une magnifique histoire romancée qui saura vous tenir éveillée au cœur des nuits froides comme elle m’a tenu éveiller. L’intrigue est tellement prenante que j’ai lu ce livre en à peine deux jours et pourtant c’est un pavé de 500 pages. Je conseille aussi ce livre pour son côté psychologique qui nous donne à réfléchir sur les relations de couple. Je n’ai qu’une envie : celle de me jeter sur la suite : Kiss me if you can. L’histoire relatera les aventures de Violette (meilleure amie d’ Adèle) et de Blake (le cousin de Damon). Une jeune femme totalement excentrique qui essaye de conquérir le milliardaire imbus de lui-même. Une suite qui je ne doute pas saura me faire rire comme ce premier livre.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Love me if you can de Felicity Stuart et Emma M. Green »

  1. katounette

    Je l’ai lu il y a déjà quelques mois et j’avais également beaucoup aimé : c’est bien écrit, les scènes de sexe ne sont pas vulgaires, l’histoire est sympa, c’est plein d’humour. Pour ma part, ce livre réunit tout ce que je demande dans une romance !

    Répondre
    1. Moonshine Auteur de l’article

      As-tu lu le second tome. L’histoire avec le cousin Blake ? Je ne l’ai pas encore commencé mais j’ai peur d’être déçue. que le livre ne soit pas à la hauteur du premier.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *