Lire est dangereux (pour les préjugés) de Dave Connis

lire est dangereux

Titre : Lire est dangereux (pour les préjugés)
Auteur : Dave Connis
Éditeur : Milan
Date de parution : 12 août 2020

Résumé

Quel est le point commun entre L’Attrape-coeurs et Hunger Games ?

Ce sont des romans. Des romans interdits dans le lycée de Clara.

Quand la jeune fille découvre que, depuis des années, des oeuvres y sont censurées sans que personne n’en sache rien, elle décide d’entrer en résistante.

Son plan ? Monter une bibliothèque clandestine dans son casier.

Et montrer qu’en aucun cas, les livres ne peuvent être dangereux.

Avis de Stéphanie

note 5Je viens d’achever la lecture de ce roman et je dois avouer que, cette fois-ci, je n’ai pas frôlé le coup de cœur. J’ai été touchée. En plein cœur.
Quoi de plus merveilleux pour une amoureuse des livres que de lire un roman qui en parle, et qui en parle bien?

Nous suivons l’histoire de Clara, une lycéenne en dernière année. Passionnée de lecture, elle travaille bénévolement aux côtés du bibliothécaire de l’établissement, créé un blog et un atelier pour échanger autour des livres qui ont bouleversé sa vie, sa vision du monde.
Seulement, le lycée dans lequel elle poursuit ses études est un établissement privé et, de ce fait, le règlement est édicté par ceux qui y injectent de l’argent. Une cinquantaine de romans se trouvent censurés et elle n’entend pas en rester là.
Elle va donc ouvrir un bibliothèque clandestine dans son casier.
Dans ce roman, l’auteur nous présente des personnages attachants et surprenants qui rompent avec les préjugés.
Les pages se tournent l’une après l’autre. L’intrigue, bien ficelée, est prenante.

Dans ce texte, le personnage principal interroge les livres et questionne la vie à travers leurs prismes.
Je ne peux que vous conseiller de vous lancer à l’aveugle dans ce roman touchant et bouleversant qui ne manquera pas de vous renvoyer à vos propres questionnements.
L’amitié, l’amour, la différence, la tolérance, les classes sociales, la famille béquille et la famille enclume. Tous ces thèmes sont abordés avec délicatesse et explorés avec force.

Amoureux des livres, ce livre est pour nous.

Pour ma part, je le recommanderai à mes élèves, à la rentrée parce que le monde est dur, le monde est froid. Et quand plus personne ne nous écoute, on peut toujours murmurer entre les pages d’un roman et entendre l’écho lointain de tous les lecteurs, de l’auteur, du libraire, du bibliothécaire qui hurle en silence : Vous n’êtes pas seul.e.s.

Stéphanie

coup de coeur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *