L’île des trois soeurs de Nora Roberts

L'ile des trois soeursTitre : L’île des trois soeurs (Intégrale)
Auteur : Nora Roberts
Éditeur : J’ai lu
Date de parution : 04 janvier 2017

Résumé

Au large du Massachusetts se trouve l’île des Trois Sœurs qui, selon la légende, aurait été créée par trois puissantes sorcières. C’est ici que se réfugie Nell, trois siècles plus tard, pour échapper à son horrible mari. Dès son arrivée, elle se lie d’amitié avec Ripley et Mia. La première mène une existence paisible, jusqu’au jour où un chercheur adepte de phénomènes paranormaux découvre qu’elle possède des forces surnaturelles… La seconde est bouleversée par le retour d’un revenant : après dix ans d’absence, le beau Sam Logan refait brutalement surface. Et si les destins des trois jeunes femmes étaient scellés par une redoutable malédiction ?

Avis de Melwasul

note 4

Nora Roberts est une auteure prolifique et dont une grosse partie de l’œuvre me reste à découvrir, c’est pourquoi j’aime bien les intégrales publiées par les éditions J’ai Lu qui permettent de redécouvrir certaines de ses anciennes publications, souvent les meilleures. Et en effet, je me suis régalée avec celle de la série de L’île des trois sœurs regroupant Nell, Ripley et Mia. Une trilogie qui suit un scénario assez classique chez Nora Roberts : trois femmes sœurs ou tout comme, trois femmes à un tournant de leurs vies, trois femmes aux caractères différents, trois femmes complémentaires, trois hommes, qui sont ou vont devenir amis, trois hommes âmes sœurs des trois héroïnes, trois hommes chevaliers servants qui vont tout faire pour sauver leurs femmes, souvent un héros et une héroïne qui sont frères et sœurs, un amour de jeunesse brisé, un inconnu et une inconnue qui arrivent sur l’île mystérieuse (ou dans la bourgade), une île (ou bourgade) avec son ambiance et ses habitants, un zeste de magie et de surnaturel plus ou moins important et parfois une ombre maléfique véritable fil conducteur de la série.

Vous prenez tous ces ingrédients, vous mélangez bien, vous secouez tout ça et vous obtenez donc L’île des trois sœurs. Mais là où la recette ne prend pas vraiment chez moi avec ses deux dernières trilogies en France (quoique Sorcha ça passait encore mais Les étoiles de la fortune, j’ai abandonné …), ici, alors que c’est pourtant du vu et du revu dans le style et le genre, je me suis régalée. Il y a une vraie qualité d’histoire derrière, de romance, de fantastique, des personnages qui même s’ils sont dans le moule Roberts ont leurs singularités, leurs caractères, je n’ai pas eu le sentiment de lire un énième roman de l’auteur. Et c’est là que je me suis rendue compte que ce qui ne me plaisait pas dans ses dernières publications ce n’était pas le schéma narratif répétitif mais vraiment la mauvaise qualité des histoires !

Notre trilogie commence avec l’arrivée de Nell sur L’île des trois sœurs. Nell qui arrive sous un faux nom, fuyant un mari violent qui la croit morte. Nell qui, petit à petit, au contact de l’île, de ses habitants, de la cuisine, de Mia, de Ripley, et surtout de Zach, le frère de celle-ci, va reprendre la confiance en elle qu’elle avait perdu alors qu’elle est si forte et courageuse. Elle va aussi se découvrir des pouvoirs magiques, des pouvoirs qui vont l’aider à s’affirmer, à avoir le courage de faire confiance et d’aimer à nouveau. Ripley, elle aussi va trouver l’amour en la personne d’un chercheur nommé Mac (mon chouchou grâce à son côté geek du paranormal maladroit) venu sur l’île pour étudier les phénomènes paranormaux alors même que Ripley fait tout pour ignorer ses pouvoirs, pour les nier, ce qui est d’ailleurs à l’origine du grosse brouille avec Mia qui, elle, vit sa magie à fond. Ripley est peut-être mon héroïne préférée parmi les 3, elle a côté brute de décoffrage que j’ai adoré, qui n’en fait qu’à sa tête, veut se débrouiller toute seule mais qui est une vraie amie, fidèle comme elle l’a prouvé avec Mia. Une Mia toute retournée dans le dernier tome lorsque son amour de jeunesse Sam, celui qui lui a brisé le cœur en mille morceaux revient sur l’île, bien décidé à la reconquérir, à lui prouver son amour. Sam qui a lui aussi quelques pouvoirs surnaturels … Heureusement car les filles vont avoir besoin d’un peu d’aide pour venir à bout de l’ombre malfaisante qui rôde au-dessus de leur tête et qui va prendre différentes formes.

Bref, une bien belle série, très agréable à lire, j’ai dévoré l’intégrale en quatre jours, mêlant magie et romantismes, autour du courage, de la justice et bien sûr de l’aaaamour. J’ai aimé l’ambiance, j’ai aimé les personnages secondaires, j’ai aimé le fait que nos personnages vivent, leurs travails, leurs amis, leurs habitudes, leurs balades, … Bref, c’est vivant, ça vit, ça respire, ça nous offre des sourires, des éclats de rire, quelques petites larmes, c’est un vrai cocon tout doux, une série douillette à lire pour s’évader, se changer les idées, s’aérer l’esprit. En plus, la magie autour des quatre éléments apporte un vrai petit quelque chose en plus à l’histoire, elle est bien amenée, bien maitrisée, pas excessivement présente, juste la dose nécessaire ! Pas la meilleure série de Nora Roberts (Magie Irlandaise) mais une série qui fait partie de ses séries réussies.

Ilesquement Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *