L’homme de loi de Jo Goodman

L'homme de loi

Titre : L’homme de loi (Reidsville #1)
Auteur : Jo Goodman
Éditeur : J’ai Lu – Aventures et Passions
Date de parution : 17 septembre 2014

Résumé

Shérif de Reidsville, petite bourgade du Colorado, Wyatt Cooper vient frapper à la porte de Rachel Bailey. Nouvelle venue discrète et solitaire, elle éveille la curiosité des habitants. Pourtant Wyatt la connaît mieux que quiconque car, à son insu, il la surveille depuis des mois à la demande d’un mystèrieux homme d’affaires, dont il vient aujourd’hui lui annoncer la mort. Maddox lègue à Rachel une mine, ainsi que la précieuse voie ferrée qui relie Reidsville au reste du monde. Seulement pour en garder le contrôle, elle doit se plier à une condition: épouser Wyatt.

Avis de Melwasul

note 4 En lisant le résumé, j’étais toute contente que les éditions J’ai Lu se remettent à publier des inédits se déroulant aux Etats-Unis, j’aime beaucoup ce lieu à cette époque et ça change un peu de la régence à Londres. Par contre, je ne connaissais absolument pas l’auteure donc c’était la surprise du chef. Je dois dire que la surprise n’a pas été mauvaise même si pas parfaite non plus.

Reidsville, Colorado, 1182. Voilà 15 mois que la discrète et solitaire Rachel est arrivée en ville. Elle habite dans une petite maison au bout de la rue principale, maison à la porte rouge mais que jamais personne n’a pénétrée. Elle est aimable, toujours gentille, très jolie, tous les hommes de la ville en sont un peu amoureux, et en plus elle a des doigts de fées et coud de magnifiques robes à toutes les femmes de la ville. Mais personne ne sait rien de plus sur elle. Sauf peut-être le shérif Wyatt Cooper qui a été chargé de la surveiller et de prendre soin d’elle sans qu’elle ne s’en aperçoive. Il sait même certaines choses sur elle qu’elle ignore mais pour autant, il ne connaît pratiquement rien de son passé et ne peut qu’émettre des hypothèses sur ce qui l’a conduit dans cette petite ville minière un peu perdue. Mais tout va changer à la mort d’un mystérieux et riche homme d’affaire, lorsque Wyatt va lui révéler tout ce qu’il sait : cet homme d’affaire (Maddox) lègue à Rachel une grosse partie de la mine de Reidsville mais également la voie ferrée qui relie Reidsville au reste du monde. Mais à une seule condition, qu’elle épouse le shérif !

Rachel va bien évidemment refuser dans un premier temps. Sauf qu’après réflexion, si elle fait ça, c’est le petit-fils odieux de Maddox qui héritera de tout et c’est sûr alors que Reidsville et ses habitants seront dans une situation des plus périlleuses. Elle accepte donc de faire un mariage blanc avec Wyatt à la condition que personne à part leurs témoins ne soient au courant. Vous vous en doutez bien, ce mariage ne va pas être secret bien longtemps ni aussi blanc qu’un edelweiss… 😀

Après, je comprends très bien Rachel, il lui était impossible de résister à ce grizzli de Wyatt (grizzli, c’est pour le côté gros nounours adorable mais en viril et sexy)(bref mes métaphores sont toujours aussi pourries). Wyatt l’entêté qui n’en fait qu’à sa tête (normal pour un entêté) et qui va faire tourner la tête de Rachel. Elle n’ouvre la porte à personne ? Pas grave, il rentrera sans frapper et s’installera pour le thé comme s’il était chez lui. Puis l’air de rien, il le fera de plus en plus souvent, quémandant même ses pâtisseries hebdomadaires. Petit à petit, il va finir par l’apprivoiser et lui montrer qu’elle peut lui faire confiance, qu’elle n’a pas à avoir peur. Rachel qui va devoir bien malgré elle supporter que ce malotru se mêle de sa vie sans qu’elle ait son mot à dire (même si elle va essayer à coup de menaces, de charme, de cris de rages, … mais toujours avec classe) et qui va finalement se laisser attendrir et succomber au charme du shérif.

Entre temps, le petit-fils odieux va bien évidemment faire parler de lui pour essayer de récupérer par tous les moyens possibles les biens de son grand-père. On va également avoir la visite d’une sorte de deux cousins Dalton (référence obligée vu l’époque !) qui sont de vrais crétins méchants. Il sera aussi question d’autres couples dans notre roman, des couples très attachants, tout comme l’ensemble des personnages secondaires. J’ai beaucoup aimé l’écriture de Jo Goodman, l’histoire qu’elle nous raconte, l’aventure et l’intrigue du livre, les rebondissements, les dialogues… Mais il y a un mais. Quelques longueurs par-ci, par-là, surtout au début qui ont fait que j’ai eu du mal à me plonger dans mon livre et qu’il n’obtient qu’un 4/5. Mais une fois dedans, je n’ai plus pu le lâcher, j’ai même gloussé et couiné par moment (merci Wyatt).

Au final, j’ai passé un très bon moment malgré les petites longueurs du début et il me tarde même le mois prochain pour lire le tome 2 et retrouver tous les habitants forts attachants de Reidsville. En espérant que les éditions J’ai Lu continuent de nous faire voyager en Amérique, au pays des cowboys dans les mois prochains !

Cow-Girl’ment Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « L’homme de loi de Jo Goodman »

  1. Chi-Chi

    Oui encore moi (j’ai les idées décousues ce matin), mais rien que donner le nom de l’héroine c’est déja un spoiler en fait – ce que je ne fais pas – et je suis décue de le voir sur la 4eme de couverture. En fait, ne retourne pas le livre avant de le commencer! 😉

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      *glousse* (ou7 je goousse encore 9lus que d’habitude en ce moment’ ça doit être l’effet (Jamie)

      tout pour dire que je n’ai pas lu le résumé pour le moment du coup avant de l’ouvrir je m’en tiendrai à la couverture et merveilleux titre

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *