L’exquise clarté d’un rayon de lune de Sarah Morgan

l'exquise clarté d'un rayon de lune

Titre : L’exquise clarté d’un rayon
Auteur : Sarah Morgan
Éditeur : Harlequin – &H
Date de parution : 01 octobre 2014

Résumé

Ca-tas-tro-phi-que. Voilà qui caractérise parfaitement bien l’été qui s’annonce pour Elise Philippe, chef de cuisine surdouée. L’ouverture à Snow Crystal du café qu’elle doit diriger – son bébé, le projet de sa vie – ne cesse d’être repoussée à cause d’une succession d’incidents rocambolesques. Comme si le destin complotait pour lui pourrir la vie ! Heureusement, telle la meringue sur la tarte au citron, voilà que Sean O’Neil rentre au domaine. Le beau, le charismatique et troublant Sean… dans les bras duquel elle a passé la plus belle des nuits, l’été dernier. Oui, là, tout de suite, Sean pourrait être une distraction bienvenue et très, très sympathique. Une distraction de quelques heures, sans attaches ni lendemain. Après tout, ce n’est pas comme si elle risquait de tomber amoureuse, non ?

Avis de Moonshine

note3Je continue dans ma lancée avec mon deuxième coup de cœur pour cette série. Je ne suis jamais déçue par les livres de Sarah Morgan. Dans La danse hésitante des flocons de neige, j’étais tombée follement amoureuse de Jackson et bien j’ai réitéré la chose avec Sean. Bon ok ! Ils sont jumeaux donc c’est tellement facile de craquer pour les deux. Et pourtant, ils ont un caractère tellement différent qu’ils se complètent.

Ce second tome début avec le retour de Sean à Snow Crystal. Son grand-père vient de faire une crise cardiaque et sa famille a besoin de lui. Il retourne dans sa ville natale pour épauler sa famille et se heurter à son grand-père. Sean y retrouve Elise le chef français du restaurant de la station. Cette dernière est en plein préparatifs pour l’ouverture du café-restaurant au boathouse. Mais l’inauguration n’aura pas lieu car le ponton n’est pas terminé. Sean décide de mettre la main à la patte et de le finir. Il pourra ainsi aider sa famille, veiller sur son grand-père et revoir Elise avec qui il a passé une nuit inoubliable à Noël.

L’ambiance du livre est vraiment différente par rapport au premier tome. L’histoire se déroule en été au bord du lac de Snow Crystal. Le paysage découvert dans le premier tome a pris de belles couleurs estivales et je suis retombée amoureuse des descriptions que nous propose Sarah Morgan. Ces couleurs, ces senteurs… Comment ne pas avoir envie de prendre un billet aller sans retour pour Snow Crystal ? Que ce soit en hiver ou en été le cadre est féérique, les habitants adorables et chaleureux.

J’adore la cuisine et la pâtisserie et j’ai été enchantée par toute cette trame culinaire qui se déroule tout au long de l’histoire. Elise, notre chef de cuisine à l’accent trop chou, nous propose différentes recettes de cuisine et de pâtisserietout au long de l’histoire. De quoi nous mettre l’eau à la bouche et nous faire prendre quelques bons kilos imaginaires. Un livre à ne surtout pas lire si vous avez faim. 🙂 D’ailleurs Sarah, si vous passez par-là, n’hésitez pas à nous donner la recette des gressins au romarin d’Elise 😉 Ils m’ont fait saliver pendant ma lecture.

Et notre couple vedette, vous dirai-je ? Parlons un peu (beaucoup, à la folie et surtout passionnément) de Sean et Elise. Chirurgien de talent, Sean ne vit que pour son travail. Beau gosse (on va pas se le cacher), il multiplie les conquêtes mais n’est pas prêt à s’engager. Son travail passe avant l’amour. On peut se dire que c’est un beau sentiment de vouloir soulager la souffrance humaine, mais est-il vraiment heureux ? C’est son retour à Snow Crystal qui va lui ouvrir les yeux et le remettre face à ses responsabilités premières et à sa famille. Sean est secret, on sent qu’il s’est passé quelque chose entre son grand-père et lui. Et tout au long du livre j’ai attendu avec impatience le moment où je percerai à jour Sean.

Elise c’est une toute autre histoire. L’auteure a pris le temps de bien développer son héroïne. C’est une bosseuse qui sue sang et eau pour maintenir la station à flots. Elle travaille d’arrache-pied en préparant l’inauguration du second restaurant qui pourrait renflouer les caisses vide de la famille O’Neil. Ce projet c’est son idée mais c’est aussi toute sa vie. après avoir quitter la France, elle est venue se réfugier à Snow Crystal. C’est cette petite station qui est devenue sa ville et sa famille. Il est impensable qu’elle puisse fermer car elle n’aurait nulle part où aller. C’est cette dimension du personnage d’Elise qui m’a tant séduite. Une femme forte, obstinée et fière et qui pourtant cache un cœur de fillette qui a vraiment besoin d’amour mais qui ne peut plus faire confiance aux hommes.

C’est cette dualité entre les deux héros qui rend cette histoire douce et romantique. Elise essaye de résister à Sean malgré la nuit magique qu’ils ont passée ensemble. Elle a peur de refaire confiance aux hommes et de donner son cœur. Sean c’est tout l’inverse, il ne supporte pas qu’ Elise résiste à ses charmes. Il ne veut pas s’engager de peur de devoir faire passer l’amour avant son travail.
Mais c’est progressivement que leurs sentiments changent. Et ils vont se redécouvrir.

Je terminerai ma chronique par un méga coup de cœur que je donne aux éditions Harlequin pour la beauté de cette couverture. Cette fois-ci pas de paillettes sur la première page mais un effet irisé qui donne tout son sens au titre du livre. Ce titre tout à fait explicite et expliqué dans la romance de Sean et Elise. Vite, vite, je veux lire le dernier tome de cette série et retrouver Tyler et Brenna.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « L’exquise clarté d’un rayon de lune de Sarah Morgan »

  1. Melwasul

    *4.5/5*

    Voilà, je me suis encore régalé avec cette romance de l’adorable Sarah Morgan. J’ai adoré nos deux héros, voir l’évolution de leurs sentiments. J’ai retrouvé avec (très) grand plaisir la famille O’Neil, son amour, ses tensions, son humour et ses pièces rapportées. Ces montagnes me font toujours autant rêver, même en été et je n’ai qu’une hâte: y retourner et y retrouver Tyler, le petit frère O’Neil, dans le prochain tome.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *