L’espion de la Couronne de Celeste Bradley

l'espion de la couronne
Titre : L’espion de la Couronne (Le Club des Menteurs #1)
Auteur : Celeste Bradley
Éditeur : J’ai Lu pour Elle – Aventures & Passions
Date de parution : 09 juillet 2014

Résumé

Le 7 avril 1813, dans un moment d’exaspération, Agatha Cunnington s’était inventé un mari, Mortimer Applequist. Ce subterfuge lui avait permis de voyager tranquillement jusqu’à Londres, de louer une petite maison et d’embaucher quelques domestiques à qui elle avait expliqué que son époux était en voyage. Jouissant désormais d’une pleine liberté, elle allait pouvoir enquêter sur la disparition de son frère. Malheureusement, vanter à qui voulait l’entendre les qualités et les exploits de Mortimer avait éveillé des curiosités. Il fallait maintenant trouver un homme pour tenir ce rôle pendant quelques jours. Quelqu’un d’assez fruste pour ne pas poser de questions. Agatha avait donc jeté son dévolu sur un ramoneur. Mais une fois lavé de la suie qui masquait son visage, l’inconnu avait révélé une beauté de dieu grec. Un visage parfait, un corps de rêve – épaules carrées, torse musclé, ventre plat… Bonté divine !

Avis de Melwasul

note 4.5J’aime quand J’ai Lu rééditent certaines de mes séries préférées que j’avais empruntées il y a longtemps mais que je n’ai pas en ma possession (ou que j’ai mais dont les couvertures sont vraiment moyennement moches !)(C’est qu’en ce moment elles sont vraiment très belles). Et Le Club des Menteurs en fait partie. Cette série fait partie de mes chouchoutes depuis que je l’ai découverte : elle nous offre de belles romances, de bonnes intrigues (avec des James Bond du 19ème) et beaucoup d’humour.

James Cunnington a disparu sans laisser de traces et surtout sans donner de nouvelles à sa sœur. Celle-ci est bien décidée à enquêter sur sa disparition et décide donc de partir pour Londres. Sauf que problème, comme on le lui fait bien remarquer lors de son voyage, il n’est pas convenable pour une lady célibataire de voyager seule. Pas de problème la voici mariée à un certain Mortimer Applequist. Un monsieur Applequist tout droit sorti de son imagination débordante. Dans un premier temps, tout se passe parfaitement bien, son plan marche comme sur des roulettes jusqu’à ce que les dames de l’aristocratie londonienne ne souhaitent le rencontrer. Oui rencontrer un mari invisible, cela va poser soucis ! Mais Agatha a plus d’un tour dans son sac : voilà qu’un ramoneur apparaît juste comme par magie chez elle. Un bon bain, de jolis habits, lui demander de se taire, et c’est sûr, cela fera illusion le temps d’un thé.

Bon vous vous en doutez bien, cela serait bien trop facile que ce plan se déroule sans accro ! Voilà que le couple Applequist se retrouve invité à divers soirées londonienne. Et que ce bougre de ramoneur accepte ! Qu’est ce qui a pris à ce Simon Rain, qui lui a rendu dans un premier temps service, de la mettre ainsi dans l’embarras. Il va falloir faire durer la comédie un peu plus longtemps et pourquoi pas finalement se servir de lui pour essayer de trouver des informations sur James. Ce qu’Agatha n’avait pas prévu c’est que son ramoneur s’adapte si bien aux bonnes manières, et se transforment en parfait lord mais surtout qu’il lui fasse un tel effet. Ce qu’elle ne savait pas non plus, c’est que Simon Rain n’était pas n’importe quel ramoneur. Non, Simon est en réalité un espion de la Couronne à la recherche de son ancien meilleur ami devenu traitre : James Cunnington. Et qu’il pense qu’Agatha est la maitresse de James … Toujours est-il qu’ils vont former une équipe de choc, et un couple d’espions extrêmement doués.

Agatha est juste géniale ! Elle a une imagination hyperactive et ment comme un arracheur de dents. Elle est pleine de ressource, très intelligente et courageuse, et en plus elle a beaucoup d’humour. Elle a un sacré caractère, ne se laisse pas marcher sur les pieds et va faire tourner bourrique son frère mais surtout le pauvre Simon ! Elle va même aller jusqu’à le tuer … Mais je ne vous en dis pas plus 😉 Simon quant à lui, c’est le parfait héros de romance comme je les adore. Un espion surdoué, sorti de la rue, un mâle protecteur qui bien sûr ne peut pas se marier car sa famille serait trop en danger, bourré d’humour et qui tient tête à Agatha (même si elle est géniale elle en a quand même un peu besoin la demoiselle). Dans ce tome, les personnages secondaires ont également leur importance (d’ailleurs pour beaucoup, ils seront les héros des tomes suivants). Ils sont drôles, charmants, bien présents, ou bien cruels, manipulateurs, égocentriques, mais une chose est sure, ils sont nécessaires à l’histoire.

Avec Celeste Bradley et les Menteurs, on ne s’ennuie pas une seule seconde. On glousse beaucoup beaucoup, on s’attache énormément, ces personnages savent nous toucher mais en plus il y a un grand nombre de rebondissements. L’intrigue est bien présente et ne sert pas juste d’enrobage à la romance qui se dessine. Mais vraiment ce que je retenais de cette série, ce sont James Bond, les espions de l’ancien temps et les fous rires et sourires que m’amènent ces romans. Et même en l’ayant déjà lu il y a fort longtemps, j’ai encore une fois complètement adoré : c’est à ça que l’on voit les bons romans. 😉

Si vous avez envie de passer un excellent moment, de rire, de sourire, n’hésitez pas une seule seconde à découvrir cette série. Je vous rappelle que 3 exemplaires sont à gagner ce mois-ci sur le blog. En tout cas, on se retrouve le mois prochain avec oncle Dalton !

Furtivement Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

11 réflexions au sujet de « L’espion de la Couronne de Celeste Bradley »

  1. Tam-Tam

    J’ai toujours regretté que J’ai lu n’édite pas la série qui suit, sur les 4 royaux (fox, snake and co.)
    Tu crois qu’ils vont rectifier le tir?

    Répondre
    1. Melwasul

      Ah je sais pas, je ne connaissais mais j’espère du coup (et qu’on ait le tome 5 aussi au passage !) parce que j’adore vraiment ces quatre premiers tomes mais ça peut être l’occasion donc on va croiser les doigts 😀

      Répondre
      1. Tam-Tam

        ahhhhh c’est vrai qu’ils avaient jamais edité le 5…. pffffff… en plus « the rogue » quoi!
        (genre je me souviens du titre, et c’est tout en fait hihi!)

        Répondre
  2. katel

    aaah ce cher simon !!! série lue il ya longtemps mais j’y reviens de temps en temps, c’est un pur régal, c’est vif, enlevé et plein d’humour.
    j’aime beaucoup aussi le tome concernant james mais ne je sait plus le titre…
    à lire et à garder

    Répondre
    1. Melwasul

      Oui c’est pour ça que je suis hyper contente qu’ils rééditent cette série et j’espère qu’ils traduiront le dernier tome de la série 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *