Les terres du Dalahar de Sylvie Barret

les terre sdu dalahar

Titre : Les terres du Dalahar
Auteur : Sylvie Barret
Éditeur : J’ai lu – Promesses
Date de parution : 24 août 2016

Résumé

Fraîchement débarquée à l’université de Montréal pour fuir un passé douloureux, Eléonore voit ses nuits troublées par d’étranges visions. Une jeune femme disparue quelques mois plus tôt semble vouloir la contacter, mais dans quel but ? Son frère, Mathias Gardner, pourrait peut-être l’éclairer si, en dehors de sa beauté, il n’était pas aussi taciturne ; à moins que Jonathan, le capitaine de l’équipe de hockey, ne soit plus au fait de cette histoire derrière son masque de séducteur ? Le jour où elle met la main sur un mystérieux objet d’argent, Léo comprend que les forces en présence dépassent ce qu’elle a toujours connu. Pour déjouer le piège des apparences, elle devra user de toute sa perspicacité, mais surtout, écouter son coeur…

Avis de Moonshine

lep-note-plume-4Sylvie Barret est une auteure que j’ai découvert à travers sa romance : Demandez-moi la lune publiée par les éditions J’ai Lu pour elle. Pour ce roman, elle s’essaye à un tout autre genre : de la romance new adult sur fond de fantastique. Le résultat est plutôt surprenant et très agréable à lire.

Léo est une jeune française qui décide de partir à Québec pour y faire ses études. Entourée de sa famille et surtout de sa cousine Sandy, elle découvrir cette magnifique région. Inscrite à l’université pour y suivre un cursus d’informatique, elle se lie rapidement d’amitié avec Noémie sa voisine de chambrée. Cette dernière va lui faire découvrir la vie à l’université. Léo va aussi faire la connaissance de Jonathan, la star de l’équipe de hockey et le mystérieux Matthias. Mais sur cette toile, Léo va apprendre le meurtre d’une étudiante et va se sentir mêler inexplicablement à cette affaire.

J’ai apprécié le personnage de Léo. Jeune fille sensible, elle quitte la France pour trouver une bouffée d’oxygène au Canada. Dans la lecture, on apprendra pourquoi, elle quitte ses parents et son pays. Cette jeune femme timorée va bien évoluer tout au long du roman. Je dirai même qu’elle se métamorphose. Jonathan est un personnage masculin arrogant et imbu de sa personne. Un personnage comme je les aime. Une tête à claques. Matthias est plus sombre et mystérieux. Mais il est tout à fait fascinant.

La dimension fantastique est bien amenée dans l’histoire. avec une mythologie présente et intéressante. Un mode très étrange et fascinant qui a su m’intriguer et me faire adhérer à l’histoire. La romance est présente est joliment développée. L’intrigue a su me tenir en haleine et me faire frissonner.

Un nouveau style dans lequel l’auteur s’exerce qui m’a donné un roman inédit que je recommande. Laissez-vous emporter par les Terres du Dalahar.

Moonshine

logo-jai-lu Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

3 réflexions au sujet de « Les terres du Dalahar de Sylvie Barret »

  1. Okapet'

    Sylvie Barret , n’est autre que… Angela Behelle, l’auteur de La Société. Elle utilise des noms de plumes différents en fonction du genre de ses romans.
    J’ai toujours adoré ses écrits, et j’ai très envie de voir comment elle « se débrouille » dans un style complètement différent…

    Répondre
  2. Ping : Les terres du Dalahar de Sylvie Barret | | J'ai...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *