Les jours meilleurs de Cecelia Ahern


Titre : Les jours meilleurs
Auteur : Cecelia Ahern
Éditeur : Milady Littérature
Date de parution :16 juin 2017

Résumé

Kitty est dans l’impasse. À force de dévoiler la vie privée des gens dans la presse à scandale, elle s’est acquis une réputation désastreuse et sa carrière de journaliste piétine. Pire encore, elle ne supporte pas d’avoir déçu Steve, son meilleur ami, une des rares personnes dont l’opinion compte à ses yeux. Comme un malheur n’arrive jamais seul, elle comprend que Constance, la femme qui lui a tout appris, vit ses derniers instants. Kitty demande à son amie de lui confier sur son lit de mort l’histoire qu’elle a toujours rêvé d’écrire. Mais la réponse arrive trop tard, sous la forme d’une liste de cent noms, sans aucune explication. Déterminée à résoudre l’énigme, la journaliste part à la rencontre de ces inconnus. Cette enquête va lui permettre de découvrir des aspects pour le moins inattendus de la vie de Constance, et peut-être même de trouver un sens à la sienne.

Avis de Elenwë

note 4.5

Les jours meilleurs
nouveau roman de l’auteure de PS : I love you, nous conte l’histoire de Kitty, une jeune journaliste tellement dévouée à son travail qu’elle va oublier qui elle est vraiment, jusqu’à commettre la pire des erreurs qui puisse arriver dans la carrière d’une journaliste. Une erreur qui va détruire sa carrière mais aussi la vie de la personne touchée par l’erreur qu’elle a faite. Nous commettons tous des erreurs à un moment ou a un autre dans notre vie. Nous sommes humains. Nous ne pouvons être infaillible ni parfait. Certaines erreurs auront des conséquences désastreuses. Autant pour la personne qui la commise que celle qui l’a subi. Parfois nos propres erreurs peuvent toucher d’autres personnes, détruire leur vie autant que la nôtre. Et après ? Comment peut-on faire pour nous relever ? Pour continuer à avancer quand tout le monde nous pointe du doigt, nous insulte ?

Alors que sa famille et ses amis lui tournent tous le dos au fur et à mesure, Kitty se rend au chevet de la personne qui lui a tout appris, de son mentor, Constance Dubois. Atteinte d’un cancer, elle vit ses derniers instants. Sur son lit de mort, elle confie à la jeune femme l’idée d’un article qu’elle aurait voulu écrire pour le journal Etcetera. Constance lui donne une liste de cents noms trouvés au hasard dans un annuaire, liste sur laquelle elle voulait se baser pour écrire ce fameux article. Kitty doit en quelques jours rencontrer toutes ses personnes, trouver un lien entre chacune d’elles pour pouvoir écrire son article qui sera publié dans une édition spéciale à l’honneur de Constance Dubois. Et c’est à partir de ce moment là, que la journaliste va se lancer dans une course folle afin de pouvoir rencontrer le plus possible de personnes pour pouvoir écrire cet article en l’honneur de son amie.

J’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l’histoire, cela pour plusieurs raisons. D’abord à cause du personnage principal, de Kitty. Elle m’a énervée dès le début du livre. Je l’ai trouvé tellement antipathique et insupportable, se plaignant sans cesse en disant que sa carrière était foutue sans jamais penser une seule seconde qu’à cause d’elle, la vie de quelqu’un d’autre avait été bousillée. Elle ne voyait que son petit nombril, et non le mal qu’elle avait fait autour d’elle. Ce n’était pas que de sa faute, nous faisons tous des erreurs, mais il faut les assumer. Et j’ai eu l’impression qu’elle ne le faisait pas. Ensuite, j’ai trouvé que Cecelia Ahern dessinait un mauvais portrait des journalistes, les mettant pour la plupart tous dans le même panier. A aucun moment nous rencontrons un journaliste qui n’est pas prêt à tout pour sa carrière ou qui ne se soucie que du profit. Dans ce livre, l’auteure a totalement dévalorisé ces personnes qui nous tiennent au courant de ce qui se passe dans le monde. Et j’ai eu beaucoup de mal avec la vision qu’elle a de ces personnes là. Et enfin, j’ai trouvé que Cecelia Ahern a rajouté quelque chose qui était pour moi pas du tout obligé et un peu inutile entre Kitty et un des personnages du livre. Cette histoire d’amour ne m’a fait ni chaud ni froid, et selon moi, elle n’apporte rien de plus à l’histoire.

En somme, la trame de l’histoire était bonne, voire très bonne et c’est cela qui m’a plu et qui permet au livre de ne pas avoir une plus mauvaise note. J’ai aimé me poser des questions sur les liens qui pouvaient réunir cent personnes. J’ai aimé chercher avec Kitty ce qui pouvait relier toutes ces personnes. Qu’est ce qu’on en commun cent personnes pris au hasard dans la population ? Et même si je n’ai pas apprécié le personnage de Kitty au début du livre, grâce aux personnages qu’elle va rencontrer et grâce à son meilleur ami Steve, elle va petit à petit changer et devenir la journaliste qu’elle était au début de sa carrière. Steve qui va oser lui dire ce que tout le monde pense tout bas, Steve qui va lui permettre de se remettre en question autant au niveau vie privée que vie professionnelle. J’ai apprécié la Kitty de la fin du livre et j’ai aimé la façon dont Cecelia Ahern a fait évoluer son personnage. Au niveau des personnes qu’elle va rencontrer, j’ai adoré Birdie, la grand-mère qu’on aimerait tous avoir, j’ai aimé sa force et sa témérité. Le point fort de ce roman, c’est avant tout les personnages secondaires, les personnes qui figurent sur cette liste de cent noms. Par contre la fin du livre m’a déçue, dans le sens où on reste sur notre faim. J’aurais voulu savoir ce que Kitty et un certain personnage allait se dire, connaître leur discussion.

En somme, Les jours meilleurs est un livre feel-good, un livre qui se laisse lire sans aucun problème et surtout qui nous permet de rencontrer des personnages secondaires merveilleux. Ce que j’ai préféré le plus c’est de me poser des questions sur les personnages ainsi que de connaître leur histoire. Juste pour cela, je vous invite à le lire. Mention spéciale aux éditions Milady, qui nous ont offert une couverture magnifique et totalement dans le thème.

Elenwë

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *