Les Invisibles de Shannon Messenger

Les invisibles

Titre : Les Invisibles (Gardiens des Cités Perdues #4)
Auteur : Shannon Messenger
Éditeur : Lumen
Date de parution : 02 juin 2016

Résumé

Finis les cours à Foxfire et les messages mystérieux envoyés par le Cygne Noir, Sophie rejoint enfin l’organisation clandestine à l’origine de sa création ! Accompagnée de Fitz, Biana, Keefe et Dex, elle quitte les Cités perdues pour Florence, où se trouve le premier indice qui la mènera jusqu’au repaire du Cygne Noir. Là-bas, la jeune fille espère en apprendre plus sur elle-même, mais aussi sur les Invisibles, le groupe de rebelles qui cherche à déstabiliser le monde des elfes.
Entre l’étrange épidémie qui décime les gnomes, l’évasion de Prentice, prisonnier d’Exil, à préparer, et la menace grandissante des ogres, la jeune Télépathe va devoir s’appuyer sur ses amis et se retenir de foncer tête baissée vers le danger ! Surtout que si de nouveaux alliés apparaissent, des traîtres sortent aussi de l’ombre…

Avis de Melwasul

note 4Lorsque j’ai rencontré Shannon Messenger au Salon du Livre et de la Presse Jeunesse en novembre dernier et que l’on avait discuté des héros qui faisaient tous leurs erreurs (Fitz, Dex), elle m’avait prévenu que je n’étais pas au bout de mes surprises et que j’allais souffrir en lisant Les Invisibles. Et en effet, j’ai souffert. D’ailleurs, j’ai refermé mon livre il n’y a même pas cinq minutes et je souffre encore, le cœur brisé en mille morceaux. Mais comment, comment tel personnage a-t-il put faire ça à Sophie ? Me faire ça à moi pauvre lectrice ? Mais revenons-en au commencement.

Les trois premiers tomes des Gardiens des Citées Perdues ont été de vrais coups de cœur, j’attendais donc avec impatience la parution du tome 4 en français. Je ne vous raconte même pas les couinements et les petits sauts de joie quand je l’ai eu entre mes mains. Mais vous savez ce qu’il se passe souvent avec un livre que l’on attend avec impatience ? La peur de le commencer, la peur de le finir et j’ai donc mis une semaine avant de me lancer puis encore 15 jours avant de le finir. Je savais que l’attente avant la suite serait longue, que la fin me ferait mal au cœur, c’est pourquoi je me suis obligée à ne pas lire plus de deux ou trois chapitres par jour (je dois avouer que l’Euro et les soirées de fin d’années m’ont bien aidée à ne pas dépasser ce rythme de lecture au début). Jusqu’à ce que je craque, jusqu’à ce que je sois incapable de résister, jusqu’à ce que je lise la deuxième partie pratiquement d’une traite …

Nous retrouvons nos personnages favoris exactement là où nous les avions laissés à la fin du tome 3 : prêt à rejoindre l’organisation du Cygne Noir. Biana, Fitz, Dex et Keefe vont suivre Sophie et rejoindre le repère du Cygne Noir dans un lieu inattendu accompagné d’un bagage surprise … Là-bas, ils vont découvrir qu’une étrange épidémie ravage les gnomes et vont alors décider de tout faire pour trouver un remède alors que les Invisibles ne semblent pas innocents. Les Invisibles, ce groupe secret qui semble vouloir la perte des Cités Perdues et dont la maman de Keefe fait partie (et pour notre plus grand malheur nous allons découvrir que ce n’est pas le seul personnage connu qui en fait partie …). Keefe qui a d’ailleurs bien du mal à se remettre des révélations de la fin du dernier tome. Il n’est plus tout à fait le même, il a toujours cet humour que j’adore mais il y a en lui cette part d’ombre qui le tourmente, qui nous tourmente, il n’en est que plus touchant, beaucoup, beaucoup plus touchant. La chute n’en est que plus rude.

En parlant de personnages, de nouveaux amis vont rejoindre l’aventure. Des personnages que nous adoptons immédiatement et que j’ai vraiment hâte de mieux connaître. Ils s’intègrent parfaitement à l’équipe déjà formée et chacun amène ce petit quelque chose en plus qu’il y manquait. Une équipe qui est de plus en plus soudée malgré les petits conflits. Dex et Keefe ont toujours le mot pour rire même si avouons-le, ils sont un brin jaloux de la relation entre Fitz et Sophie (Sophitz). Une relation de plus en plus ambiguë, ils ne sont pas indifférents l’un à l’autre, il y a leur don si particulier qui les rapproche mais il y a aussi autre chose. Sauf qu’entre Keefe et Sophie aussi, nous sentons bien qu’ils sont peut-être plus que des amis, ils sont vraiment proches, comme si finalement ils se connaissaient parfaitement mais ne peuvent s’empêcher de se cacher des choses. Bref, ce tome ne nous avance absolument en ce qui concerne le #TeamKeefe ou le #TeamFitz (personnellement, je les aime tellement tous les deux et ils sont tellement différents, c’est cruel ce que nous fait Shannon Messenger)(en fait, je change de favoris à chaque chapitre avec peut-être une préférence pour Fitz …).

Shannon Messenger ne cesse de faire grandir ses personnages depuis le premier tome et elle continue ici de le faire avec beaucoup d’intelligence. Encore une fois, ils sont loin d’être parfaits et vont faire des erreurs mais c’est ce qui nous les rend plus vrais, plus proches. Ça et l’amitié, l’amour qu’ils ont les uns pour les autres, c’est doux, tellement doux que nous voudrions en être ! Mais ce n’est pas la seule chose qui évolue. L’auteure continue de développer l’intrigue qu’elle a mise en place. Une intrigue qui devient de plus en plus politique, bien plus que ce que nous pouvions penser. Une intrigue qui gagne encore en profondeur, qui s’enrichie tout comme le monde qui l’accueille, nous proposons de nouveaux lieux jusque-là inconnus.

Je vous ai finalement peu parler du contenu de l’histoire mais il y a tellement à dire que c’est pratiquement impossible. En 655 pages, nous n’avons pas une minute pour souffler, c’est de la pure folie, c’est génial ! Nous nous posons de plus en plus de questions, nous avons quelques réponses (qui sont parfois surprenantes !), nous avons des nouvelles de certains personnages plus secondaires. Un quatrième tome aussi riche que les premiers Shannon Messenger ne cessant de nous surprendre. Plus de 600 pages qui se lisent d’une traite, nous plongeant dans ce monde imaginaire si bien travaillé par son auteure. Chaque détail y est pensé, chaque chose a une raison d’être, chaque élément n’étant pas là par hasard. Un coup de cœur confirmé pour cette série que je conseille vivement à tous les adolescents et même aux adultes adeptes de fantastique.

Comment ne pas finir ma chronique sans vous parler de la fin du roman ? J’étais prévenue et pourtant, je n’en suis toujours pas remise. Je m’attendais à quelque chose de gros mais pas à ce point-là ! J’ai fini sous le choc ayant du mal à comprendre. Sur les derniers chapitres les révélations choquantes montent crescendos jusqu’à la dernière qui nous laisse muets de stupeur. Vraiment comment attendre un an (dans le meilleur des cas je pense) avant d’avoir la suite ? Le tome 5 ne sort qu’au mois de novembre en VO alors pour chez nous qu’est-ce que ça va être long ! Je veux savoir pourquoi, je veux comprendre la raison de ce choix même si j’ai quelques idées. Je veux que celles-ci soient vérifiées, je veux que les explications tiennent la route, qu’il y ait une vraie bonne raison derrière ce dernier acte. J’ai hâte aussi de voir comment notre groupe va vivre après ce choc. Bref une multitude de questions, une multitude d’attentes et un cœur brisé …

Terriblement Vôtre,
Melwasul

P.S : Sur la couverture de ce tome 4 : Sophie, Biana et Keefe.

coup de coeur

Retrouvez cette série sur le blog:
Gardiens des Cités Perdues #1
Exil #2
Le grand brasier #3

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

4 réflexions au sujet de « Les Invisibles de Shannon Messenger »

  1. Sarah

    Ta chronique est juste géniale ! J’ai attendu avec impatience le tome 4 pendant plus d’un an (malheureusement je m’étais faite spoiler la moitié du livre mdr mais bon) et je n’ai pas été du tout déçue. Tout était parfait, les personnages, l’intrigue, l’univers. Pour les personnages j’ai une préférence pour Fitz depuis le premier tome, lui et Sophie ont une relation tellement adorable mais je pense que le choix final de Sophie penchera plutôt sur Keefe, ce qui n’est pas si terrible que ça car j’aime beaucoup Keefe. J’espère que je ne t’ai pas trop dérangée avec mon énorme commentaire, je voulais juste dire que je partage vraiment ton avis. Passe une douce journée.

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Ah Fitz / Keefe c’est durrrrrr de choisir. J’adore Fitz depuis le tout début, c’est le premier, il y a ce truc particulier entre eux. Mais j’adore aussi Keefe, son humour, et je trouve qu’il devient de plus en plus touchant, j’ai vraiment hâte de voir ce qu’il va devenir, comment il va tourner. Je sens que notre petit coeur risque de souffrir encore un peu …
      En tout cas merci pour ton commentaire qui fait chaud au coeur.

      Répondre
  2. Okapet'

    Aaaaaaaaah, ça fait tellement longtemps que j’ai envie de donner mon avis sur ce tome (je l’ai lu à sa sortie en VO en octobre ^^)(l’avantage c’est que je pourrai lire le suivant 6 mois plus tôt)(mais j’aurais quand même attendu 1 an entre chaque !)
    La fin m’a juste fait pleurer tellement c’était un choc. Je m’attendais à 2 des révélations, mais il y en a une, je suis restée sur le cul, choquée, remuée jusqu’au fond de mes entrailles !

    Je ne sais pas comment tu as fait pour ne lire que 2/3 chapitres par jour, moi j’ai été complètement happée par ce livre dès les premières pages ! 4ème tome et on s’ennuie absolument pas, l’auteur nous emmène d’aventure en aventure et de révélations en découvertes sans qu’on ait le temps de reprendre son souffle…

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      J’ai tenu sur la première moitié (le rythme de mes journées aidant), après j’ai craqué et j’ai tout lu d’une traite … Je suis tellement impatiente de lire le 5e tome, que j’essaie de ne pas trop y penser xD

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *