Les héritières de T.J. Brown

Les héritières
Titre : Les héritières (Summerset Abbey #1)
Auteur : T.J. Brown
Éditeur : Editions Mosaïc
Date de parution : 29 octobre 2014

Résumé

Angleterre, 1913

A la mort de leur père, Rowena et Victoria sont confiées à sir Conrad, le frère du défunt. Prudence, la fille de la préceptrice, qui a été élevée comme une sœur à leur côté, les accompagne. Dans la somptueuse demeure de Summerset Abbey où elles sont accueillies, c’est un univers d’ordre et de privilèges qu’elles découvrent, réglé selon les usages stricts de l’aristocratie anglaise. Une vie nouvelle pour ces héritières élevées à Londres par un père libéral, plus soucieux de les instruire que de leur inculquer les bonnes manières. Rowena et Victoria ont bien du mal à se conformer à ces nouvelles exigences : pourquoi leur oncle veut-il à tout prix faire d’elles des ladies irréprochables, figées dans les traditions, quand Rowena ne rêve que d’aviation et Victoria de devenir une femme de sciences ? Mais c’est pour Prudence, qui se retrouve renvoyée à son rang de domestique, que le choc est le plus dur. Pourra-t-elle encore plaire au jeune lord Billingsby, accoutrée en femme de chambre ?

Les trois jeunes femmes devront rester solidaires coûte que coûte pour accomplir leur destinée. Car, dans ce siècle naissant riche en nouveaux espoirs, de redoutables secrets de famille menacent de faire voler en éclats l’ordre immuable de Summerset Abbey…

Avis de Melwasul

note 5

Voilà un premier tome que j’attendais avec impatience et je dois dire que je n’ai pas été déçue ! J’ai eu une très bonne surprise par rapport à l’organisation du roman dont je vous parlerai un peu plus loin. J’ai beaucoup apprécié le style de l’auteure mais surtout l’époque et le genre du roman qui ne peut que nous faire penser à une série dont j’ai adoré la saison 1 et à laquelle il faut vraiment que je me remette : Downton Abbey.

Je ne vous referai pas un résumé du roman, celui de l’éditeur suffit amplement. On y apprend que trois jeunes filles : deux sœurs Rowena et Victoria, et leur sœur de cœur Prudence étaient amenées à changer de vie après la mort du père des deux sœurs qui s’occupait également de Prudence, la fille de la préceptrice. Je m’attendais donc à ce que chaque tome de la trilogie soit consacré à l’histoire d’une des jeunes filles mais en fait, pas du tout ! Nous suivons l’aventure des trois jeunes femmes simultanément, alternant les points de vus, ce qui est totalement logique au fur et à mesure que l’on lit : leur destin est totalement entrelacé et l’on ne peut avoir l’histoire de l’une sans celles des autres car chaque action se répercute chez chacune.

Ces trois jeunes femmes qui vivent ensemble depuis toujours, qui sont amies, sœurs et bien plus encore, qui se protègent les unes les autres, sont extrêmement différentes et ont chacune leur caractère. Et je dois avouer que j’ai quelques préférences pour le moment. Je vais vous les présenter dans l’ordre décroissant par âge (de la plus vieille à la plus jeune donc^^).

Nous avons donc tout d’abord Rowena sur qui reposent toutes les responsabilités. C’est elle qui doit annoncer à Prudence et Victoria tous les changements qui vont intervenir dans leurs vies. C’est elle qui a l’idée de faire venir Prudence comme leur femme de chambre à Summerset Abbey pour que leur oncle accepte sa présence. Et c’est elle qui promet toutes les cinq minutes qu’elle va trouver des solutions et tout arranger mais qui au final ne pense qu’à sa petite personne. Oui, vous l’avez compris c’est celle que j’apprécie le moins des trois. Je la trouve trop sûre d’elle à tout vouloir gérer, à se considérer comme la femme de la situation et au final, elle laisse un peu tomber tout le monde à mon humble avis.

Ensuite vient Prudence. Celle du milieu, la sœur de cœur, qui sent bien qu’elle n’est absolument pas désirée à Summerset. Elle qui a toujours vécu comme les sœurs Buxton la voilà relayée au rang de domestique, modeste femme de chambre. Et c’est grâce à elle que nous voyons l’envers du décor, le dur métier de ces personnes, leur jalousie, leurs complots, leurs médisances, leur méchanceté mais aussi leur entraide, leur solidarité, leur gentillesse. Prudence dont j’ai énormément apprécié la douceur, la volonté, l’amour qu’elle porte à Rowena et Victoria. C’est un peu leur mère poule et c’est pour ça qu’elle accepte cette situation sans broncher. Enfin, presque. Prudence qui va faire de nombreuses découvertes qui vont avoir un énorme impact dans les tomes suivants, j’en suis sûre et certaine (cela commence dès l’épilogue !).

Et enfin, parlons de Victoria, la petite dernière, jeune fille de 18 ans décrite au début comme une jeune fille faible, malade, sujette aux crises de panique, ne pouvant supporter de trop fortes émotions. En fait, Victoria souffre d’asthme. Et Victoria est bien plus forte qu’on ne le pense. Elle dit haut et fort ce que tout le monde pense, elle ose poser les questions qui fâchent et elle va tout faire pour aider Prudence et lui rendre sa place. Elle ne va pas la laisser tomber, bien au contraire. Victoria que j’ai vraiment, vraiment adorée ! Elle a en plus beaucoup d’humour, je l’ai trouvé très drôle, un brin impertinente mais très pertinente dans ses actes et ses paroles.

Et autour d’elles, il y a des personnages secondaires et vous vous en doutez bien : des hommes. Beaucoup d’hommes (enfin façon de parler !). Il y a tout d’abord Kit, mon préféré de tous et j’ai bien espoir pour lui et Victoria même si j’ai des doutes, il y a également l’adorable Andrew que j’ai vraiment hâte de plus découvrir, ou encore Sebastian pour qui j’ai également un petit faible mais pas pour la sœur qu’on nous laisse entrevoir (et j’espère vraiment que T.J. Brown suivra mes plans ^^) mais aussi le mystérieux John qui ne me plait pas trop. En fait, il faut que j’avoue que dans ma tête je me suis fait mes couples parfaits et j’espère que cela ce qui arrivera mais vraiment pour le moment, même s’il y a quelques pistes on n’est sûr de rien.

En spoiler, les couples que j’imagine bien, je ferai le point à la fin du second tome et je reviendrai y jeter un coup d’œil à la fin de la série espérant pouvoir vous dire : « Je vous l’avais bien dit ! J’avais raison ! ». (Enfin j’espère !)

Spoiler SelectVoir

Mais Summerset Abbey, ce n’est pas seulement des histoires d’amour ou de jeunes filles qui doivent réapprendre à vivre dans un magnifique endroit. Il y est aussi question de terribles secrets, des mensonges, de haine, de jalousie, de trahison et tutti quanti. De quoi rendre cette lecture en pleine période édouardienne des plus passionnantes et prenantes ! On veut savoir, tout savoir mais les indices ne sont distillés qu’avec parcimonie et je suis sûre et certaine que l’on n’est pas au bout de nos surprises, surtout que la Première Guerre Mondiale va très certainement venir s’en mêler d’ici la fin de la série à mon avis …

Une chose est sûre, je me force à faire quelques jours de pause avant d’enchaîner sur le second alors que je suis vraiment impatiente de lire la suite mais je veux pouvoir la déguster de la première à la dernière page. Mais je vous en reparle rapidement (je ne vais pas résister très longtemps, je me connais).

Secrètement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Les héritières de T.J. Brown »

  1. Bib HLM

    Je n’ai jamais lu de romance historique à plusieurs voix dans un même roman. Des histoires qui s’entrecroise simultanément : c’est surprenant ! Je dois dire que le rôle de Prudence m’intrigue au plus haut point… je suis toujours curieuse de découvrir l’envers du décors. Du coup, c’est sûr je ne passerai pas à côté de cette lecture 🙂

    « En fait, il faut que j’avoue que dans ma tête je me suis fait mes couples parfaits et j’espère que cela ce qui arrivera mais vraiment pour le moment, même s’il y a quelques pistes on n’est sûr de rien. En spoiler, les couples que j’imagine bien, je ferai le point à la fin du second tome et je reviendrai y jeter un coup d’œil à la fin de la série espérant pouvoir vous dire : « Je vous l’avais bien dit ! J’avais raison ! ». (Enfin j’espère !) » > Tu me tues hahahaha xD

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Franchement après avoir lu le deuxième tome j’aime de plus en plus cette série qui me fait vraiment penser à Downton Abbey. Je ne peux que vivement te la conseiller !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *