Les forces du passé de Sasha Alsberg

Titre : Les forces du passé (Zénith #1)
Auteur : Sasha Alsberg
Éditeur : Bayard Jeunesse
Date de parution : 20 mars 2018

Résumé

Un gang de filles sanguinaires règne sur la Galaxie Mirabel. Surentraînées, expertes en maniement des armes, pilotes de génie, ces rebelles ne respectent qu’une loi : la leur !
À leur tête, Androma Racella, alias la Baronne Sanglante, criminelle recherchée dans tous les Systèmes Unifiés, compte les morts qu’elle laisse sur son passage.

Mais quand Dex, une sombre figure du passé, resurgit pour leur proposer un marché, leur errance s’arrête brutalement. Andi se retrouve face à un terrible dilemme : mourir ou trahir.
Si la Baronne Sanglante n’a plus rien à perdre, elle a une dernière mission à accomplir : la vengeance. Et Androma est plutôt douée dans son genre.

Avis de Stéphanie

note 5Je ne suis pas très à l’aise à l’idée de donner mon avis sur ce livre car je ne l’ai ni détesté ni adoré. Il s’agit du premier tome d’une saga et il fonctionne un peu comme l’épisode pilote d’une série. On y découvre les principaux protagonistes, l’univers (je devrais même dire « les univers ») dans le(s)quel(s) ils évoluent et le nœud de l’intrigue.

J’ai perçu le potentiel de la saga mais je dois admettre que j’ai peiné à me plonger dans le roman. À vrai dire, j’ai trouvé le début peu palpitant mais j’ai tenu à poursuivre la lecture et les choses se sont améliorées au fil des pages. Même si au début les personnages me semblaient assez caricaturaux et certains dialogues creux, ils ont gagné en profondeur au fur et à mesure comme si les plumes des deux auteures devenaient plus précises. C’est donc avec plaisir que j’ai pu terminer ma lecture.

Androma et son équipage entièrement féminin sillonnent l’espace à bord du vaisseau pirate « La Maraudeuse ». Au début, elle m’a fait l’effet d’une ado rebelle qui se veut impitoyable sauf avec ses amies (à savoir les membres de son équipage) et peu crédible. Je me suis sincèrement demandée si j’arriverais jamais à m’attacher (d’une manière ou d’une autre) à elle ou du moins à adhérer à l’histoire alors que le personnage principal me semblait bancal. Finalement, je l’ai trouvée intéressante et bien plus contrastée que ce que je pensais dans un premier temps.

Le traitement de trois personnages m’a laissé sceptique. Il s’agit de Dex, l’ex petit-ami d’Androma et de ses parents. Je ne sais pas si c’est une maladresse de la part des auteures ou leur volonté d’avoir montré des êtres contrastés capables du pire comme du meilleur à l’encontre d’Androma. En effet, Dex ne semble pas regretter de l’avoir livrée à la justice alors qu’elle encourrait la peine de mort et ses parents ne tentent pas de la sauver lors de son procès. Cependant, quelques chapitres après, on apprend que Dex l’aime plus que tout au monde et que le père d’Androma l’a aidée à s’évader avant son exécution (ce qui ne l’empêche pas de la renier). Ne nous méprenons pas, j’aime l’idée de dépeindre des personnages ni totalement bons, ni fondamentalement mauvais : c’est en partie grâce à ça qu’on s’attache à eux et qu’on leur trouve de l’intérêt. Cela étant, dans ce cas précis, je trouvais un manque de cohérence quelque peu gênant au début du roman. Serait-ce parce que ce roman a été rédigé à quatre mains et que les deux auteures avaient une vision légèrement divergente de ces personnages ?

Quoi qu’il en soit, la fin de ce premier tome donne des clés sur l’intrigue et laisse entrevoir la suite de l’aventure. Tout compte fait, on s’attache aux membres de l’équipage de La Maraudeuse et on a envie de s’avoir ce qui va bien pouvoir advenir. En d’autres termes, je crois qu’il faut prendre ce premier tome pour ce qu’il est à savoir une présentation de l’intrigue, une mise en place du décor, de l’univers, du contexte, etc. et qu’il faut laisser sa chance à cette saga au potentiel indéniable.

Je crois bien que je vais me procurer le tome suivant et poursuivre l’aventure à bord du vaisseau pirate.

Stéphanie

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *