Les anges s’en mêlent de Debbie Macomber

couv les anges s'en mêlent

Titre :  Les anges s’en mêlent
Auteur : Debbie Macomber
Éditeur : Charleston
Date de parution : 4 novembre 2013

Résumé

Lucie Ferrara et Aren Fairchild se rencontrent après s’être rentrés dedans, apparemment par accident (du moins, c’est ce qu’ils croient), à Times Square le soir du réveillon du Nouvel An. Le coup de foudre est immédiat. Mais, aussi vite qu’ils ont été réunis, un autre coup du sort les sépare, laissant Lucie et Aren sans moyen de reprendre contact.
Un an plus tard, Lucie est le chef d’un nouveau restaurant au succès retentissant et Aren travaille pour un grand quotidien de la ville. Malgré tous les mois qui ont passé, ils n’ont jamais oublié cette belle soirée, et Shirley, Goodness, Mercy et Will, leurs anges gardiens, non plus. Pour aider le jeune couple à se retrouver, ils vont cuisiner un projet fou : mélanger un grand amour, une seconde chance et une bonne pincée d’espièglerie afin de créer un miracle de Noël que vous n’oublierez pas de sitôt.

Avis de Melwasul

Aujourd’hui je vais vous parler d’une jolie petite romance de Noël parue dernièrement aux éditions Charleston. L’histoire est belle, fraiche, drôle, romantique à souhait mais bien trop courte à mon goût … (200 pages qui se lisent très vite, beaucoup trop vite.)

Tout commence quand, le soir du 31 décembre à Time Square, Lucie et Aren se rentrent dedans aidés par quelques petites mains (dont je parlerai un peu plus tard …). Coup de foudre immédiat et merveilleuse soirée passée ensemble. Seulement le retour à la réalité sera plus difficile et bien malgré eux, ils vont se perdre totalement de vue pendant près d’un an. Et les fameuses petites mains, de retour au paradis, vont se faire enguirlander (on reste dans le thème de Noël 😉 ) par le grand Gabriel… Car oui, le destin avait déjà prévu que Lucie et Aren se rencontrent un an plus tard. Maintenant il va falloir réparer … Nous retrouvons donc Aren et Lucie au début du mois de décembre presqu’un an plus tard. Lucie a réussi à ouvrir son restaurant qui a un succès fou et Aren est lui critique gastronomique pour le New York Gazette. Aren qui va aller dans le restaurant de Lucie pour écrire un article sur son restaurant sans savoir que le chef est Lucie, sans qu’ils ne s’y croisent. Malheureusement, lors de ce diner, les fameuses petites mains vont vouloir tout faire pour que cela se passe au mieux…Bien sûr, cela va virer à la catastrophe … Mais quelques jours plus tard, le destin faisant bien son travail, ils vont finir par se retrouver sans en être pour autant au bout de leur peine … Mais ça, je n’en dirais pas plus !

Par contre, je vais vous parler du point fort ce livre, les fameuses petites mains… Vous l’aurez deviné je pense (ou alors vous avez lu le résumé :D), ces fameuses petites mains appartiennent à des anges. Oui des anges, mais pas des anges des plus angéliques… Bien au contraire ! Ils sont la note d’humour, le grain de folie de ce bouquin. Ils sont espiègles, drôles, têtus, maladroits, légèrement gaffeurs. De grands boulets au grand cœur ! Je les ai vraiment adoré en me disant mais qu’est-ce qu’ils vont encore pouvoir inventer ?! Puis, mais franchement, c’est possible qu’un ange gardien soit aussi boulet ?! Parce que ça nous fait rire mais dans leur mission, ils compliquent, quand même, grandement la vie de Aren et Lucie ! Malgré toutes les catastrophes que les quatre compères vont semer sur leur passage, ils apportent une note de magie dans cette belle romance de Noël.

L’écriture de Debbie Macomber est douce, fluide, semée d’humour, elle nous emporte dans cette romance. Pourtant vous le remarquerez sans doute, je n’ai pas mis de note au livre ! Pourquoi ? Tout simplement parce que je n’ai pas réussi ! Ce livre est frais, drôle, mignon mais je n’ai pas eu non plus de papillons dans le ventre. Pourquoi ? (Que de questions !). Tout simplement parce qu’il est trop court à mon goût. Nous n’avons pas le temps de nous attacher à nos deux héros. Nous ne sommes pas emportés dans leur histoire d’amour autant que moi j’aime être emporté. Il aurait pu être tellement mieux avec une centaine de page en plus. Mais il ne mérite pas non plus une mauvaise note ou une note moyenne. Il est vraiment bien écrit, les anges sont un véritable atout et surtout, le temps de la lecture, nous passons vraiment un excellent moment. Ce n’est qu’une fois le livre fini qu’on se dit « oh que c’est dommage ». Il ne mérite pas une excellente note mais pas une mauvaise note non plus. D’où mon incapacité à le noter (c’est bien la première fois que ce genre de dilemme m’arrive !) et j’ai donc décidé de ne pas le faire et juste vous laisser mon avis et mon ressenti pour le juger.

Je rajouterais que c’est le parfait livre en ce moment pour les personnes un peu overbookées qui n’ont pas le temps de s’attaquer à un pavé. Il vous offrira une belle romance avec un zeste de magie à caser facilement dans votre emploi du temps de premier ministre (ou tout simplement de maman mère Noël …).

Angéliquement Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

8 réflexions au sujet de « Les anges s’en mêlent de Debbie Macomber »

  1. MockingJay

    Allez hop directement dans ma PAL!!

    Cette histoire d’anges qui ressemblent plus a des petits démons me donne envie de me jeter sur le livre! 😀

    Répondre
  2. Audrey Cartoer

    Quelle perte de temps… Écriture facile. Trop facile. On voit la fin venir. Je ne me suis attachée à aucun personnages, surtout pas les anges. Vite lu, vite oublié. Des milliards l’histoire ressemblent à celle-ci. Rien de nouveau. C’est aucunement subtile, c’est tiré par les cheveux, on décroche. C’est illogique, c’est digne d’un conte de fée.

    Mais bon, ça se vend il faut croire.
    À lire en salle d’attente, car il n’y a que ce livre qui traîne.

    Répondre
    1. Moonshine

      Sisi nous publions touts les commentaires. Comme c’est la première fois que tu écris sur le blog avec cette adresse mail, il y a une première validation. Ceci afin d’éviter les robots qui polluent internet avec leur pub. Merci de ta compréhension 🙂

      Répondre
    2. Melwasul

      nan nan on accepte toutes les critiques bonnes ou mauvaises (surtout quand c’ets pas gratuit et expliqué pourquoi ^^) tous les goûts sont dans la nature (heureusement!) et on a parfaitement le droit de ne pas aimer un bouquin 🙂

      Je comprends ton avis même si moi j’ai beaucoup apprécié le livre malgré quelques défauts. ça m’a fait rêver un court instant en attendant Noël période de l’année que j’adore, mais comme je l’ai dit un trop court instant, pas eu le temps de m’attacher aux personnages, ce qui est vraiment dommage.

      En tout cas, merci pour ton avis et bienvenue sur le blog 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *