Le vide de nos coeurs de Jasmine Warga

le vide de nos coeurs

Titre : Le vide de nos coeurs
Auteur : Jasmine Warga
Éditeur : Hugo roman – new way
Date de parution : 14 mai 2015

Résumé

À 16 ans, Aysel n’a qu’une obsession : planifier sa propre mort à la perfection. Entre sa mère qui la regarde à peine, ses camarades de lycée qui l’évitent, et son père responsable de l’accident fatal qui a marqué sa petite ville à jamais, pour Aysel la vie est devenue trop lourde à supporter. Seul problème, elle n’est pas sûre d’y arriver seule. C’est alors qu’elle découvre Suicide Partners, un site qui lui permettra de trouver le compagnon idéal. Et c’est FrozenRobot, alias Roman, victime d’une tragédie familiale, sur qui elle jette son dévolu. Aysel et Roman n’ont rien en commun, mais ils commencent à apprivoiser leurs failles. Alors que la date fatidique approche, Aysel va devoir choisir entre son envie de mourir et celle de convaincre Roman qu’il ne devrait pas se sacrifier. Et Roman n’est pas du genre facile à persuader…

Avis de Melwasul

Voilà un roman dont le sujet en lui-même ne m’attirait pas plus que ça et que j’ai lu à cause des nombreuses critiques positives Outre-Atlantique. J’avoue que le thème sur l’envie de se suicider de deux adolescents n’est pas ce qui me fait le plus rêver dans une lecture mais j’ai quand même voulu essayer et je ne le regrette pas.

Même si j’ai trouvé le sujet vraiment très spécial, perturbant surtout, avec ces deux jeunes qui ne se connaissent pas mais décident de se suicider ensemble, il est très bien traité et j’ai vraiment été entraînée dans ma lecture qui m’a complètement chamboulée. J’ai été perturbée de voir ces deux adolescents s’entraîner ainsi vers la mort. Choquée de voir l’existence de tels sites internet. J’ai été mal au début de ma lecture mais j’avais envie de lire la suite, d’avoir des réponses : qu’est-ce qui peut entraîner deux jeunes vers ce besoin de disparaître à jamais. Voir ce qu’allait faire l’auteure, comment elle allait finir son livre, comment elle allait en quelque sorte justifier son histoire.

Petit à petit, au fil des pages, j’ai commencé à comprendre, à voir. J’ai adoré la relation qui naissait bien malgré eux entre Roman et Aysel (surtout malgré Roman). J’ai aimé voir ce qu’elle apportait surtout à Aysel dans un premier temps. Voir son évolution au contact de Roman, une vraie renaissance, voir le bien qu’il lui fait, le bien qu’ils se font. Il y a eu mes sourires devant des petits instants volés, des moments de complicité inattendue, des notes d’humour, devant l’évolution de leur relation.

J’ai surtout eu envie de les aider. Surtout Roman dont j’ai eu envie de prendre soin, de le soutenir, de lui montrer le garçon exceptionnel qu’il reste malgré son passé, lui dire que non, ce n’était pas de sa faute, c’était juste un terrible accident, qu’il ne doit pas se punir pour ça, se laisser ronger mais essayer de profiter de la vie, de vivre, être là pour lui, tout simplement, comme va l’être Aysel. Roman, un héros qui m’a vraiment marqué et dont j’aurais aimé suivre la suite de l’histoire.

En effet, dans un premier temps, j’ai reproché à l’auteure sa fin ouverte. Une fin pleine d’espoir mais qui laisse nos héros avec un long chemin à parcourir. Je me suis tellement attachée à eux que j’aurais aimé les suivre encore un peu, les voir vivre un magnifique happy end, les voir vraiment heureux de vivre. Certes la fin est vraiment très belle, touchante et bourrée d’espoir mais il reste un « mais » : vont-ils réussir à continuer de s’en sortir et être heureux ensemble ? Je l’ai donc d’abord reproché à l’auteure, puis j’ai lu sa note de fin et j’ai réfléchi. Comme elle le dit elle-même, le roman finit sur une note d’espoir mais le chemin à parcourir est encore long, on ne guérit pas du jour au lendemain. Une fin finalement à l’image du roman, sans excès et extrêmement juste.
Vous remarquerez que je n’ai pas noté ce livre, c’est que j’en suis incapable. Quand je pense à l’écriture, aux personnages, j’ai envie de mettre un 4.5/5 mais après quand je repense au thème, à comment part le roman j’ai dû mal à le faire, cela me gêne, donc pour une fois pas de note et seulement mon ressenti.

Chambouleusement Vôtre,
Melwasul

P.S : Si jamais vous êtes tombés sur cette page un peu par hasard, parce que vous sentez que vous perdez pieds, n’hésitez pas à en parler. Il y aura toujours quelqu’un autour de vous pour vous aider : des parents, des grands-parents, un frère, une sœur, un(e) cousin(e), un oncle, une tante, un(e) ami(e), un(e) collègue, un professeur, un médecin ou si vous n’osez pas en parler à quelqu’un de votre entourage, il existe de nombreuses associations que vous pouvez contacter et notamment Suicide écoute au 01 45 39 40 00 (7j/7 24h/24 au prix d’un appel local). Peu importe à qui, le principal étant d’en parler à quelqu’un qui saura vous aider.

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

8 réflexions au sujet de « Le vide de nos coeurs de Jasmine Warga »

  1. Bib HLM

    Tu m’as donné envie de rencontrer Roman, là tout de suite !
    Bravo pour cet avis de lecture tout en délicatesse. J’ai été perturbée de ne pas voir de note et finalement, tu as bien fait et ton conclusion en gras.. juste parfait 😉
    Je reviendrais te donner mon avis.

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      J’attends ton avis avec impatience et pour ma conclusion c’était essentiel pour moi vu le thème et avec les recherches google on peut facilement tomber dessus 😉

      Répondre
  2. topobiblioteca

    Oh je ne connaissais pas du tout, mais même si le thème est lourd, j’ai envie de découvrir comment on peut en arriver là, comment l’auteur va aborder ces thèmes.
    Ta conclusion est très bien faite et tu as eu raison de le stipuler…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *