Le serment du Titanic de Cathy Gohlke

couv le serment du titanic

Titre : Le serment du Titanic
Auteur : Cathy Gohlke
Éditeur : Milady – Grande Romance
Date de parution : 15 février 2013

Résumé

La promesse du naufragé va faire chavirer les cœurs…
Irlande, 1912. Michael embarque clandestinement à bord du Titanic pour fuir la misère. Alors qu’il est sur le point de mourir de faim, Owen le prend sous son aile. Quand le paquebot réputé insubmersible percute un iceberg de plein fouet, Owen se sacrifie pour sauver son ami. Il lui fait promettre de veiller sur Annie, sa petite sœur qui est en danger.

Tout en travaillant d’arrache-pied pour lui offrir un avenir meilleur, Michael tente de convaincre Annie de le rejoindre et s’éprend d’elle au fil des lettres qu’ils échangent. Mais peut-elle vraiment laisser libre cours à ses sentiments et avouer son amour à celui qu’elle tient pour responsable de la mort de son frère ? Entre les hésitations de la jeune femme et la Première Guerre mondiale qui ravage l’Europe, Michael n’est pas au bout de ses peines…
« Alors que le bateau faisait naufrage, une pensée traversa l’esprit de Michael. Jamais je n’aurai embrassé une femme. »

Avis de Moonshine

lep-note-plume-6Je viens de fermer la dernière page de ce livre et j’attaque immédiatement ma critique de peur d’oublier tous les éléments que je souhaite vous retransmettre. Je commencerai par vous dire que ce livre m’a beaucoup ému et tiré quelques larmes.

L’histoire est celle de Michael un jeune garçon de quinze ans dont la vie n’a pas été favorable avec lui. Il rencontre Owen un jardinier paysagiste d’une vingtaine d’année qui part avec le Titanic rejoindre son oncle pour l’aider dans la pépinière familiale aux Etats-Unis. A bord du Titanic Michael voyage clandestinement. Owen le prend donc sous son aile et de là nait une belle amitié. Je trouve que Michael a un petit « je ne sais quoi » de Jack le héros du film « Titanic » de James Cameron. Mais je vous rassure cette histoire n’a rien avoir avec le film. Lorsque le Titanic coule Owen met à l’abri Michael et lui fait promettre de retrouver sa famille afin de les aider et surtout de faire venir sa petite sœur Annie dans le nouveau monde.

Ce roman se découpe en trois partie. La première partie est richement documentée historiquement. L’auteure nous donne les informations relatives au voyage de ce gigantesque paquebot jusqu’à son naufrage. Certains passages sont tellement bien décris que l’on revoit des scènes du film « Titanic ». C’est cette partie qui m’a le plus émue.

La deuxième partie est plus complexe, beaucoup plus sombre. On navigue entre la narration de Michael et celle de Annie. On retrouve Michael qui a usurpé l’identité d’Owen pour rentrer aux Etats-Unis et retrouver la famille de ce dernier. Il travaille dans la pépinière de la famille d’Owen. Annie restée sur le vieux continent tente de se reconstruire après le décès de son frère. Cette partie va permettre à nos héros de vivre leur vie mais aussi de se rapprocher et de lier leurs destins. Les valeurs véhiculées dans cette partie et le deuil (d’un ami et d’un frère) commun font que tous deux changent. Je vous avoue que c’est un brin moralisateur.

La dernière partie est la plus intense. Historiquement, nous entrons dans la première guerre mondiale. C’est aussi la partie qui contient le plus de rebondissements. A ce stade de la lecture, je n’étais plus en mesure de lâcher le livre.

Pour synthétiser. Cette histoire se déroule sur une dizaine d’année. Annie et Michael adolescents au début du livre grandissent et apprennent la dureté de la vie, les échecs et les petits bonheurs. Leur romance débute par une haine et une rancœur. Mais, au fur et à mesure, l’amour se déclare, s’étiole et grandit. Malgré les difficultés de la vie, ces jeunes gens ont su se faire confiance et se retrouver.

L’écriture de l’auteur et très fluide. Comme je l’ai dis plus haut, elle s’est vraiment documentée sur les événements marquants : le naufrage du Titanic mais aussi l’entrée dans la première guerre mondiale des Etats-Unis. Ce livre est une vrai romance historique. Il y a tout de même un déséquilibre entre les trois partie mais cela ne gène aucunement la lecture. Le seul bémol à noter est : l’histoire emprunt de religiosité. Sur un chapitre, lire quatre fois « Dieux te bénisse », ouf c’est vraiment lourd. Mais mis à part ces références à Dieu et quelques passages de la Bible cités, et en y faisant abstraction, l’histoire et magnifique. C’est aussi un livre moralisateur, qui donne à réfléchir et à s’interroger sur sa vie.

En conclusion, ce livre est bon mais sans plus. Je pense que le côté moralisateur et religieux casse la romance historique. Une romance pourtant si bien documentée.
A lire pour passer un bon moment mais ne pas en attendre trop de l’histoire.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

7 thoughts on “Le serment du Titanic de Cathy Gohlke

  1. Crystalelyn

    Coucou,
    Merci pour le com, j’étais vraiment curieuse à propos de ce livre, je ne l’ai pas encore lu, mais le résumé m’as intrigué ! Dites-moi : le garçon est-il puceau ? j’ai pas compris la derniére phrase ou il se disait qu’il ne pourrait jamais embrassé de femme ! Mais à part ça, j’avais vraiment envie de le lire, maintenant, à vous de me dire, si je me lance ou pas, y’a-t-il des scènes passionnées ? la moindre petite chose qui nous fait penser à un historique comme on en a l’habitude !

    Reply
    1. Moonshine Post author

      La dernière phrase du résumé est attrayante en effet. c’est une phrase dite par Michael avant le naufrage du Titanic. Pourquoi ? Ben faudra lire le livre pour le savoir 😉

      Reply
  2. Melwasul

    Il mr tardait de le lire mais du coup tu m’as un peu refroidie :S de tte manière il est dans ma PAL mais jartendrais l’inspiration divine pour me lancer 😀

    Reply
  3. Sarahlan

    Tu n’as pas l’air follement emballée^^’ Ce livre pourtant me tente beaucoup, je pense que je finirai par le tenter quand même, je finis toujours par lire les livres parlant du titanic, c’est une obsession ^^ (et il ne peut pas être pire que l’enfant du Titanic, que j’ai lu dernièrement, et qui est loin de m’avoir transportée^^’)

    Reply
    1. Moonshine Post author

      Sarahlan, je suis comme toi, j’adore tout ce qui touche le Titanic. Depuis petite, j’ai lu je ne sais pas combien de livre traitant du sujet. De la romance en passant par les témoignages.
      Je regrette seulement que ce livre soit plus un traité sur l’âme humaine avec une bonne dose de religion. Sinon côté historique, il est bien documenté.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *