Le Secret de Dream Lake de Lisa Kleypas

couv le secret Dram lake

Titre : Le secret de Dream Lake (Friday Harbor #2)
Auteur : Lisa Kleypas
Éditeur : J’ai lu – Promesses
Date de parution : 05 juin 2013

Résumé

Zoé Hoffman a perdu tout espoir de trouver l’amour. Elle ne fait plus confiance aux hommes. Surtout pas à Alex Nolan car tout les oppose.

 

 

Avis de Melwasul

note 4.5Je viens juste de le finir et je suis encore complètement sous le charme de ce bouquin. Un bouquin assez difficile à vous dépeindre. Il n’est qu’émotion et douceur avec un côté sombre très présent, une dose de magie et un soupçon de mystère.

Je commencerai par remercier les éditions J’ai Lu pour m’avoir permise de lire ce livre que j’attendais avec une grande impatience ayant déjà craqué sur le tome précédent : La route arc-en-ciel.
Dans ce tome nous retrouvons Alex, dernier des trois frères Nolan après avoir rencontré dans les tomes précédents les deux autres frangins Sam (Tome 2) et Mark (Tome1)(et oui, on ne le connait pas vraiment vu que ce tome ne sortira en France qu’en décembre)(Merci pour la publication des séries dans le désordre…).

J’ai beaucoup aimé que Lisa Kleypas nous fasse repartir à l’origine même de sa série pour faire en sorte que les histoires des trois frères se chevauchent. Nous avons ainsi pour commencer un petit résumé de ce qui s’est passé au tout début, notamment avec Mark (ce qui tombe bien, vu qu’on ne connait pas son histoire…) puis ensuite l’histoire se chevauche avec celle de Sam. Je trouve que c’est une super idée que de voir l’évolution de l’histoire de Sam du point de vue d’Alex. Lisa Kleypas a su parfaitement le doser pour que le fil conducteur du roman soit vraiment à 98% Alex et Zoë.

Alex qui est un écorché vif. Après une enfance difficile, livré à lui-même avec deux parents alcooliques après le départ de ses frères, un mariage qui a coulé et un divorce qui le laisse à sec, il sombre dans l’alcool. Mais comme tout alcoolique, il vous dira que non, il ne l’est pas. Mais un élément va l’aider à se sortir de ce gouffre sans fin. Vous allez immédiatement penser à Zoë, je vous dirais oui, mais pas que. C’est un fantôme qui a perdu la mémoire. Un fantôme qui est irrésistiblement attaché à lui et qui va se révéler être une sorte de conscience penchée sur son épaule (dîtes, je peux en avoir un mercredi et jeudi pour me souffler les réponses du capes ? … :’(). Et puis, Zoë, ou plutôt sa cuisine. Une cuisine magique. Une cuisine délicieuse qui soigne toutes les personnes qui lui sont chères mais qui peut paraître aigre aux personnes qui lui font mal (comme avec son père, par exemple).

Zoë, qui engage Alex pour qu’il lui restaure un cottage où elle pourra prendre soin de sa grand-mère malade, qui perd la mémoire et se rapproche de son dernier souffle. Une grand-mère qui ne va pas laisser indifférente notre fantôme …

En effet, l’histoire du fantôme tient une place assez importante dans le roman. On le voit retrouver la mémoire petit à petit, et on découvre son histoire en même temps que lui. Décidemment, j’aime beaucoup ces romances avec un peu de poussières d’étoiles, un soupçon de magie comme dans le tome précédent ou encore la saga Magie Irlandaise de Nora Roberts. Je trouve que ça rajoute une pointe de féerie dans ces histoires d’amour et mon petit cœur guimauve n’en bat que plus fort !

Je me suis vraiment régalée. Lisa Kleypas écrit toujours aussi bien, sa plume est toujours aussi légère et elle nous embarque avec elle pour un petit moment féerique. On s’attache à ses personnages qui sont comme tout le monde, avec leurs joies, leurs peines et leurs caractères. Zoë l’optimiste qui nous met toujours de bonne humeur, et Alex qui nous fait fondre car derrière cette carapace ce cache un petit cœur abîmé. Et puis ces trois frères qui, quoiqu’ils en pensent, sont toujours là les uns pour les autres à se serrer les coudes. Enfants ils n’ont peut-être pas eu de famille mais adultes ils ont su en former une.

Une seule petite chose m’a dérangée, c’est l’une des dernières scènes du livre. Une scène un peu kitch, qu’on sentait venir mais j’espérais qu’on y échapperait. C’est raté, on y a eu droit (et dans toute sa splendeur en plus)(AU-SE-COURS ! :D). Mais bon, ça m’a plus fait sourire qu’autre chose et c’est pas bien méchant donc on le pardonne largement à Lisa 😉 (oui oui, je l’appelle par son petit prénom maintenant, on est devenu super coupine ^^).

Pour finir, nous avons droit à une belle déclaration (publique)(ça par contre le public moi j’apprécierais pas trop, mais bon l’amour peu faire faire des choses parfaitement ridicules). Une déclaration qui s’accompagne de papillon dans le ventre et de feux d’artifices intérieurs (voui, Alex il est vraiment craquant quand il s’y met).

Au final, je crois bien que j’ai préféré ce tome au précédent et maintenant j’ai hâte de lire les deux tomes qui restent : le tome 1 qui paraîtra chez J’ai Lu à la période de Noël et le tome 4 qui vient de sortir en VO et qui nous raconte l’histoire de Justine, la cousine de Zoë.

Mathématiqu’ment Vôtre,

Melwasul

PS : pardonnez-moi le « mathématiqu’ment vôtre », mais là je fais une obsession !! C’est grave docteur 😀

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

9 réflexions au sujet de « Le Secret de Dream Lake de Lisa Kleypas »

  1. megamarraine

    merci pour cette critique, cela donne envie de le lire mais je vais attendre décembre voir la sortie du tome 4 pour les lire
    ras le bol des séries dans le désordre ou qui ne se terminent faute d’être editées

    Répondre
  2. Rebelle

    Tu donnes trop envie là!!!! je fais comment moi ? je suis dans ma période suspense pas romantiques, grunnnnnn je sais pas si je dois te dire M… pour mercredi D: bon je retourne à mon suspense pour le finir plus rapidement et commencer cette petite merveille ♥

    Répondre
    1. Melwasul

      pas grave y a un peu de suspens avec cette histoire de fantome qui veut retrouver la mémoire 😀

      Sans rire n’hésite pas à lire cette série 😉

      Répondre
  3. katel

    c’est une jolie histoire, pleine de charme et de poésie, et d’optimisme aussi, bien utile pour nous remonter le moral
    l’histoire du fantome est très sympa même si on devine vite qui il peut être
    comme d’habitude avec lisa kleypas (je ne me permets pas encore de l’appeler par son petit nom!!!), une fois que l’on est entré dans l’histoire, on ne la lâche plus
    bref un excellent moment que je vous souhaite à toutes

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *