Le phare des sortilèges de Lisa Kleypas

couv le phare des sortilèges

Titre : Le phare des sortilèges (Friday Harbor #3)
Auteur : Lisa Kleypas
Éditeur : J’ai lu – Promesses
Date de parution : 21 août 2013

Résumé

Quand Jason Black, le concepteur génial de jeux vidéos, a annoncé son arrivée à Friday Harbor, Justine savait déjà que son auberge allait accueillir un personnage insolite, réputé pour ses bizarreries. Et en effet ! Végétarien, épris de bouddhisme, d’une discrétion exacerbée, Black ne ressemble pas vraiment au millionnaire-type. Et surtout, Justine devine en lui une facette cachée, sulfureuse, qui la fascine d’emblée. Mais il lui faudrait rompre le sortilège qui, depuis sa naissance, interdit à Justine toute prétention à l’amour et au bonheur…

Avis de Melwasul

note 4Voilà le quatrième tome (troisième tome dans la parution française)(non, ce coup-ci, je me retiendrais et je ne m’énerverais pas après l’ordre de parution des séries en France….) de la série Friday Harbor de Lisa Kleypas. Après les frères Nolan dans La route Arc-en-Ciel et Le Secret de Dream Lake, nous retrouvons Justine la cousine de Zoë, l’héroïne du tome précédent.

Justine est une sorcière. Rassurez-vous, il s’agit d’une gentille sorcière du style Ma Sorcière Bien Aimée (la série originale, pas l’affreux film avec Nicole Kidman). Mais une sorcière débutante et qui ne maitrise pas forcément ses pouvoirs (comprenez que lorsqu’elle s’énerve, les éléments se déchaînent légèrement.. .)(Ou encore que les potions ont les effets contraires de ce qu’elle voudrait) (Demandez au pauvre Jason ce qu’il a subit, moi, j’en rigole encore). Une sorcière qui sent que quelque chose cloche chez elle. En effet, pourquoi n’est-elle jamais tombée amoureuse ? Elle trouvera la réponse dans son précieux grimoire mais auprès de ses deux vieilles amies sorcières du phare de Cauldron Island, l’île voisine, elle fera une découverte effroyable.
Spoiler : «Tous les hommes dont tombent amoureuses une sorcière sont prédestinés à mourir rapidement».

Zoë est obstinée et légèrement têtue, elle n’en fait qu’à sa tête et ne manque pas de répartie. Elle fait généralement le contraire de ce qu’on lui dit Mais elle est forte et courageuse, et ce côté obstiné va finalement faire des miracles…. C’est un personnage auquel on s’attache immédiatement. Elle est vraie, naturelle et sincère. Mais sa rencontre avec Jason va complètement la chambouler et la transformer.

Alors, Jason, Jason. J’ai eu beaucoup de mal à le cerner au début du roman. J’étais là : « Mais Miss Kleypas ? Que m’avez-vous fait ? ». En effet, il nous apparait arrogant, superficiel, imbus de lui-même, assez original (pas dans le bon sens du terme), un petit riche prétentieux, personnage digne d’un Harlequin Azur & Cie (et ce n’est pas un compliment). Bref, à part son physique (qu’est-ce que je suis superficielle …)(mais c’est pas ma faute, comme toute fille qui se respecte, je suis née pour baver devant les beaux mecs), il n’avait vraiment aucun point positif !

Comment s’attacher à un tel personnage? Pour moi, si je ne m’attache pas un minimum aux personnages, le livre est au mieux moyen. Et puis, au fil des lignes et des pages, j’ai appris à le connaître et à l’apprécier. Derrière cette façade, il est attachant et adorable. Il est craquant et à croquer. Un brin chevaleresque derrière son côté arnacoeur (je le reconnais là, il s’agit purement et simplement de plagiat)(pour celles qui ne situent pas, il s’agit d’un film avec Romain Duris le charmeur)(Incruste de MockingJay : La scène dirty dancing est juste malégique !)(mais le terme colle à la perfection à la situation).

Il n’atteint pas le niveau d’Alex Nolan du tome précédent mais c’est un BMSC (Beau Mec Sexy et Craquant) réussi ! Et puis, il y a une part de mystère en lui. Un élément qu’il nous apprend et qui nous fait nous questionner. Je ne dirais pas de quoi il s’agit pour maintenir la surprise, mais moi je ne m’y attendais pas. Pour celles qui veulent un indice et qui sont fans de Buffy contre les Vampires, ça se passe dans le spoiler (NON NON NON rassurez-vous ce n’est pas un vampire)(Incruste de MockingJay : Ben quoi je vois Buffy, je suis obligée de m’incruster)(je crois que si Lisa Kleypas avait eu la folle idée de faire ça, j’aurai noyé mon livre dans la piscine et j’aurai même réalisé une poupée vaudou à son effigie…).

Sinon j’ai beaucoup aimé les deux vieilles sorcières du phare, Angélique et Ambroisie, qui sont charmantes et m’ont beaucoup fait rire malgré elles. Elles me font un peu penser à deux marraines fées qui sont là pour veiller sur nous et en l’occurrence sur Justine. Elles lui cachent peut-être quelques secrets mais c’est principalement pour son bonheur. Elles sont un peu la mère que Justine n’a pas vraiment eue. Une mère qui d’ailleurs m’a juste donnée un ulcère et de l’urticaire tellement elle est irritante et affreuse… Brrrr pauvre Justine… Heureusement qu’on la voit à peine, sinon j’aurai fini toute lépreuse 😀

Vous l’aurez deviné la magie est beaucoup plus présente que dans les autres tomes mais cela ne m’a pas gêné plus que cela. Pourtant je l’ai trouvé moins bon que le tome précédent, Le Secret de Dream Lake. Il est moins abouti au niveau des personnages, un peu plus superficiel, cela aurait mérité, à mon sens d’un peu plus de profondeur pour atteindre le niveau du troisième tome. Un autre microscopique point négatif, c’est que l’on ne voit pas presque pas les personnages des tomes précédents. Juste Zoë et Alex le temps de quelques paragraphes, mais vraiment très très peu.

Mais rassurez-vous, je me suis régalée quand même ! Lisa Kleypas continue de m’enchanter, de me transporter et de m’émerveiller avec l’ambiance magique de cette série. Une ambiance parfaitement reflétée par la couverture du bouquin. Elle continue d’appliquer cette recette parfaite qu’elle nous a concoctés pour cette série : un zeste d’amour, un saupoudrage de poussière de fée pour une histoire çalinours en guimauve.

Le tout avec une légère pointe d’humour, des personnages secondaires réussis et un paysage de conte de fées. Elle transforme notre lecture en un moment de douceur et d’évasion. Je remercie énormément les éditions J’ai Lu qui m’ont permis de déguster ce livre en avant-première et de prolonger ainsi le plaisir de cette série.

Si vous avez aimé les tomes précédents, vous pouvez continuer les yeux fermés, vous ne serez pas déçus ! Et maintenant, je vais attendre avec impatience le dernier tome (qui est en réalité le premier de la série …) qui doit sortir cet hiver en espérant et en priant qu’il soit à la hauteur de cette série féerique….

Ensorcel’ment Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

7 réflexions au sujet de « Le phare des sortilèges de Lisa Kleypas »

  1. MockingJay

    Il me tente bien aussi celui la, une histoire avec des sorcière, je dis rarement non 🙂

    Pour celles qui voudraient savoir ce que la partie spoiler manquante disait :
    Notre Melwasul comparait Jason a Spike de Buffy parce que le monsieur n’a pas d’âme.

    Répondre
    1. Rebelle

      MokingJay c’est pos bien de de Spoiler 😉
      Melwalsul après tes deux premières chroniques sur cette série c’est vraiment dur de pas la commencer !!! mais je veux la commencé dans l’ordre!!! il me faut donc attendre cet hiver le 1er tome pour avoir toute la série :D. Après j’aurai plus qu’a la dévorer toute en douceur 🙂
      Merci ma melwalsul pour ta chronique toujours aussi agréable à lire ♥
      Banana’memt votre

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *