Le goût de la vie de Anouska Knight

le gout de la vie

Titre : Le goût de la vie
Auteur : Anouska Knight
Éditeur : Harlequin – &H
Date de parution : 25 février 2015

Résumé

Dans sa vie, Holly n’a que trois priorités : sa famille (même s’il faut avouer que, ces derniers temps, sa sœur, enceinte jusqu’aux dents, lui tape prodigieusement sur le système), son chien Dave (boule d’amour probablement issue d’un croisement entre un labrador et une vache) et sa boutique de pâtisserie, Cake, qu’elle tient avec son meilleur ami, Jesse. Le reste, elle s’en fiche : plus rien n’a d’importance à ses yeux depuis que Charlie, son mari, son âme sœur, est mort dans un accident de voiture.
Mais voilà que déboule dans sa vie un certain Ciaran. Ciaran est beau, Ciaran est riche, Ciaran est écossais. Mais, surtout, Ciaran la trouble profondément et provoque en elle des sensations inattendues… Non, non et re-non, l’amour, elle y a déjà goûté et cela lui a laissé un terrible goût amer. Un goût de douleur et de solitude, de larmes et de regrets. Et, pourtant, une part d’elle ne peut s’empêcher de croire qu’il est – peut-être – l’ingrédient qui manque à sa vie…

Avis de Moonshine

note5Aujourd’hui, j’ai envie de vous présenter un coup de cœur de ce début d’année. J’ai mis du temps avant de rédiger cette chronique tout simplement car j’avais envie de le lire et de le relire pour le savoureux davantage. Un peu comme quand on rentre dans une boutique de cup cakes maison et qu’on se délecte des différents parfums et formes. On a toujours envie d’y retourner pour le plaisir des yeux. Cette romance m’a vraiment émue et sans nul doute, elle vous fera penser au livre de Cecelia Ahern : P.S, I love you.

La trame de ce roman est similaire. Holly a tout pour être heureuse dans sa vie. Un boulot qu’elle adore, une famille et son mari Charlie. Mais tout son univers va s’en retrouver bouleversé suite au décès brutal de ce dernier. Holly est anéantie et il lui arrive un peu trop souvent de rêver de Charlie. Mais son chemin va prendre un autre tournant quand elle rencontrera le beau Ciaran. Un jeune homme séduisant, écossais (miam miam, mon plat favori… 🙂 ) et digne héritier de la plus riche famille de sa région. Leur rencontre un peu explosive laisse à rire, puisque Holly doit livrer un gâteau un peu spécial à cette famille. 😉

J’ai adoré ce roman pour son héroïne. Holly a su m’émouvoir. Depuis le décès de son mari, elle commence à se couper de sa famille et de ses amis. Elle ne vit plus que pour la pâtisserie et son entreprise où elle met tout son cœur à l’ouvrage. Elle est ancrée dans le passé et ne peut pas oublier Charlie. C’est en rencontrant Ciaran qu’elle va entamer sa période de deuil. Et pourtant, elle s’était jurée de ne plus tomber amoureuse. Ciaran cache bien son jeu et semble se cacher derrière un masque. Il va progressivement l’apprivoiser et ramener notre héroïne dans le présent.  Ses cauchemars vont peu à peu disparaître. Elle va pouvoir réapprendre à aimer sans oublier le souvenir de son mari. Ciaran est quand à lui un peu maladroit dans ses initiatives. Il veut se rapprocher d’Holly et apprendre à la connaître mais il doit composer avec l’ombre de Charlie qui plane sur lui.

Cette romance est vraiment émouvante et prend aux tripes. Je vous rassure, on ne passe pas non plus son temps à geindre et à pleurer. il y a quelques situations cocasses qui vous laisseront un petit sourire au coin des lèvres. Cette romance est forte en sentiments, mais ce n’est que du bonheur entre les mains. J’espère avoir l’occasion de découvrir d’autres romans de cette auteure chez Harlequin, car elle en vaut vraiment le détour.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

3 réflexions au sujet de « Le goût de la vie de Anouska Knight »

  1. Melwasul

    *3.5/5*

    Après « PS I love you » de Cecelia Ahern difficile pour moi de lire traitant du deuil, de la disparition de l’être aimé de notre héroïne sans être déçue. Même Kristan Higgins avec « Tout sauf le grand amour » s’y est cassé les dents. Seul Marian Keyes y a réussi avec « Réponds si tu m’entends ».

    Et je dois dire que même si « Le goût de la vie » est peut-être un petit peu simplet, Anouska Knight s’en sort plus tôt pas mal du tout ! C’est drôle, tendre, émouvant sans tomber dans le larmoyant. Les personnages sont parfaits du début à la fin, que ce soit les principaux ou les secondaires. Ils sont pratiquement tous attachants à leur manière (pratiquement car certains ne le sont pas mais c’est fait exprès ! ^^).

    J’ai vraiment passé un excellent moment, eu quelques sourires, quelques éclats de rire, la pâtisserie nous met l’eau à la bouche sas être omniprésente (vive les colorants !) mais je lui reproche d’être peut-être pas assez un consistant, un zeste trop rapide 🙂

    Répondre
  2. pureplaisirdelire

    Bonjour,

    Cette romance a l’air plutôt super sympa. J’aime bien ce genre d’histoire alors si je vois le livre par là, je le prendrai pour le lire ;o)

    Merci pour ton avis !
    A bientôt

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *