Le couple idéal de Eloisa James

le couple idéal

Titre : Le couple idéal (Les duchesses #2)
Auteur : Eloisa James
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 01 juillet 2015

Résumé

Le mariage de Poppy avec le duc de Fletcher s’annonçait comme idyllique. Hélas, quatre ans plus tard Poppy dépérit, ignorée par son bel époux. Élevée dans la pruderie par son dragon de mère, elle s’est efforcée de remplir son devoir conjugal, mais le duc, lassé de sa passivité, a déserté le lit conjugal et envisage de prendre une maîtresse. Comment le retenir ? Elle n’a rien d’une séductrice ! Devra-t-elle alors, la mort dans l’âme, quitter celui qu’elle aime pourtant de tout son coeur ? Par chance, Poppy a de bonnes amies. Et elle va comprendre que, pour devenir une amante et s’abandonner à la sensualité, il lui faut d’abord prendre en mains son destin de femme…

Avis de Melwasul

note 10Après La débutante, premier tome de la série sur Les Duchesses d’Eloisa James, j’étais impatiente et surtout très curieuse de lire ce second tome, de voir comme il allait tourner. Pour ce qui est du premier, j’avais adoré l’histoire principale mais je trouvais que son entourage partait un peu trop dans tous les sens avec les histoires des Beaumont et de Villiers. Ici nous avons toujours les histoires en parallèles (elles sont trois) et toutes s’entremêlent parfaitement et n’empiètent pas les unes sur les autres contrairement au un.

Je dois vous avouer qu’en commençant le livre et en rencontrant Poppy, j’ai eu peur, très peur. Je me suis dit « mais qu’est-ce que c’est que cette cruche ? ». J’aurai dû faire confiance à Eloisa James. Poppy se révèle être une héroïne adorable qui n’avait jamais vécu pour elle mais plutôt pour sa mère puis pour son mari. Elle va petit à petit déployer ses ailes, tous les remettre à leur place, découvrir qui elle est et faire ce qu’il lui plait. Un mari qui ne va pas en croire ses yeux. Et quel mari, oh punaise oh punaise oh punaise. Fletch (duc de Fletcher) est juste délicieux, un véritablement amour. Un peu crétin au début mais il est tout à fait pardonnable parce que Poppy se montre elle aussi un brin crétine ^^

Fletch, un héros qui sort de l’ordinaire. Un homme qui se rend compte qu’il est fou amoureux de sa femme et qu’il ne peut vivre sans elle même s’il ne la connaissait pas réellement après quatre années de mariage. Il va être d’une constance irréprochable malgré les tentations et ses pensées. Mais non jamais il ne pourra faire de mal à sa Poppy, il préfère lui-même se sacrifier et espérer que petit à petit elle l’aimera. Fletch, c’est un peu beaucoup le duc idéal, c’est un fondant au chocolat : croustillant à l’extérieur, fondant à l’intérieur.

L’histoire entre Jemma l’impossible et son très sérieux duc de Beaumont prend, elle, une autre tournure. Quelques indices sont dissimulés ici et là et montrent l’attachement qu’ils ont l’un pour l’autre quoiqu’ils en disent. Et puis le si sérieux Beaumont cache peut-être quelques petits secrets, c’est un pressentiment que j’ai je ne sais pas pourquoi mais en plus je pense qu’il adore la folie de sa Duchesse, pour preuve, l’une des dernières scènes avec Fletch, qui en peu de mots en dit énormément. Enfin, bref j’aime l’évolution de leur couple et j’ai hâte de les retrouver dans le prochain tome.

J’ai également adoré l’histoire autour de Villiers et j’ai vraiment hâte de le connaître n peu plus car tout ce que je découvre sur lui, tout ce que je lis me fait fondre un peu plus malgré tout ce qu’on pourrait lui reprocher. J’aime sa relation avec Jemma qui finalement tourne tout doucement à l’amitié et s’éloigne d’autre chose. J’aime aussi voir un mini-rapprochement avec le duc de Beaumont et j’espère qu’ils retrouveront leur belle amitié et qu’il sera pour quelque chose dans le happy-end de ce couple phare. Et surtout, j’ai hâte qu’il rencontre la femme de sa vie !

Entre toutes ses histoires, j’ai retrouvé l’humour complètement barré d’Eloisa James, sa plume vive et entraînante, parfois grinçante. J’ai souri, j’ai gloussé de manière peu discrète sur la plage (bonjour la honte)(j’espère que le vent et le bruit de l’océan auront couvert ce doux son) mais j’ai aussi été émue par certains passages. Elle nous offre ici une romance qui sort vraiment de l’ordinaire et continue de préparer tout doucement la suite de sa série en introduisant de nouveaux éléments dans notre système d’équations. Une vraie réussite et un livre qui fait du bien après l’horrible Maître du secret (j’en ai des boutons rien que d’y penser !).

Je suis plus qu’impatiente de lire la suite de la série et plus particulièrement les tomes sur le Duc et la Duchesse de Beaumont (le 5) et sur le Duc de Villiers (qui devient mon chouchou chouchou)(le sixième et dernier en décembre d’après zonzon). En attendant, on se retrouve fin août pour le troisième !

Fletch’ment Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Challenge 2015

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

7 réflexions au sujet de « Le couple idéal de Eloisa James »

  1. Okapet'

    Est-ce qu’il faut absolument lire le 1er avant celui-là ? Non parce que, moi qui adore Eloisa James, j’avoue que le résumé du 1er ne me tente pas tant que ça… =/

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Alors oui et non. Non pour l’histoire principale. Oui ett reoui parce qu’ily a deux histoires en fil conducteur jusqu’aux tomes 5 et 6

      Répondre
  2. Ping : Le couple idéal de Eloisa James | | J'ai...

  3. Chi-Chi

    Je me mets à jour de vos chroniques! 🙂
    J’aime bien la série des Duchesses, mais j’avoue que Jemma et Beaumont, ce ne sont pas mes préférés. En revanche, Poppy, j’aimais bien! 😉

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      ah je suis vraiment hyper curieuse de découvrir leur histoire pour voir comme ils en sont arrivés là et comment ils vont s’en sortir (mais mon chouchou c’est clairement le mauvais garçon de Villiers) là j’ai Harriet qui m’attend, j’espère ne pas être déçue.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *