Le chirurgien de Tess Gerritsen

couv le chirurgien

Titre : Le chirurgien
Auteur : Tess Gerritsen
Éditeur : Pocket
Date de parution : 06 décembre 2006

Résumé

A Boston, de nos jours. Des jeunes femmes sont retrouvées à leur domicile, après avoir été torturées et tuées. Même modus operandi que ceux d’un serial killer qui avait sévi en Géorgie trois ans auparavant. Mais pour la brillante Jane Rizzoli et son équipier Thomas Moore, inspecteurs de la brigade criminelle, cette nouvelle enquête s’annonce plus déroutante que Jamais: le tueur en question a trouvé la mort, de la main même de sa dernière victime, des années auparavant. Ayant miraculeusement survécue, cette dernière, aujourd’hui médecin reconnue, a refait sa vie à Boston, justement. Coïncidence? Rizzoli et le très intègre  » Saint Thomas  » vont tout faire pour éviter que le  » Chirurgien  » n’opère de nouveau…

Avis de Rebelle

note 4.5« Le chirurgien » est le premier volet de la série « Rizzoli & Isles » qui en compte actuellement huit en VF. Tee Gerritsen est un écrivain américain de suspense romantique et de thrillers médicaux. Publiée dans une vingtaine de pays, elle est l’auteure d’une série de best-sellers classée sur la liste du New York Times.
Élevée à San Diego (Californie), Tess Gerritsen fait ses études à l’Université de Stanford et reçoit son diplôme de médecin à l’Université de Californie. Alors qu’elle vit et exerce la médecine à Hawaii.

Tess Gerritsen envoie une nouvelle à un concours littéraire organisé par le Honolulu Magazine. Son histoire gagne le premier prix et elle quitte aussitôt son activité de médecin. Ses premiers livres sont des suspenses romantiques, mais elle est encensée par la critique pour son premier thriller médical « Donneur sain ».

Les personnages

Thomas Moore

Flic d’une quarantaine d’années, brisé par la mort de sa femme deux ans plus tôt, qui fait toujours preuve d’un grand calme et d’une douceur infinie avec les victimes. On le surnomme Saint Thomas car il est un vrai saint, enfin c ‘est ce que tout le monde croit

Jane Rizzoli

Seule femme flic de la brigade criminelle de Boston, femme que de nom, tant elle veut imposer sa place dans ce monde de machos, qui ne lui font pas de cadeaux. Malgré son apparence revêche, elle déploie d’indéniables qualités d’enquêtrice. Peu présente dans ce premier tome

Catherine Cordell

Dernière victime du chirurgien, qu’elle a abattu dans un état de légitime défense. Chirurgienne de renom, elle quitte Savannah après ce drame, pour Boston. Elle est suffisamment combattive pour ne pas vouloir rester cantonnée dans ce statut de victime.

Le Chirurgien

Une fois n’est pas coutume nous avons également écrit en italique dans quelques chapitres le ressenti du tueur, et nous découvrons l’étendu de son savoir et de son intelligence, ainsi que ses fantasmes et sa folie.

Mon Avis

Une intrigue bien construite, du suspens bien dosé. Deux ans après l’agression de Catherine Cordell, trois femmes sont retrouvées mortes dans des conditions affreuses, selon le même mode opératoir que son aggresseur. Alors, mort, pas mort ?

Catherine, de par son passé de victime, se fait harceler …mais par qui ? Le chirurgien ? Impossible ! Un complice ? Un copy Cat ? Il en sait trop sur son passé ! Trop sur ses phobies et angoisses !

Dans ce style de roman dans lequel il y a des tueurs en série, on fait en général peu de cas des victimes. Elles ne sont en principe que des numéros de dossiers. Dans ce roman ce n’est pas du tout le cas.
Elles s’appellaient Nina, Diana, avaient une vie, des ami(e)s, un travail. Cela ne les rend que plus réelles pour nous simple lecteur, d’autant plus lorqu’ on lit ce que ces pauvres jeunes filles ont subi.

Une intrigue policière rondement menée, qui est par moment à la limite du soutenable, surtout quand il faut suivre le cheminement malsain de ce tueur en série, qui par ailleurs, n’est pas fou.

J’ai adoré ce premier tome, tout est mis en place pour nous donner le frisson et nous faire passer une nuit blanche car on ne veut pas lâcher son livre avant la fin.

Bonne lecture les gazelles

Rebelle

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

2 thoughts on “Le chirurgien de Tess Gerritsen

  1. vivien leigh

    Merci bcp Rebelle pour cette critique ! Moi qui suis une fervente lectrice de polar , je t’ai lue avec attention. je vais être honnête , j’ai d’abord vu la série télévisée du même nom qui est insipide au possible ( les actrices sont aussi crédibles que des nouilles trop cuites )! Du coup , je ne me serais pas jetée sur le roman comme ça d’emblée . Mais il semblerait qu’il vaille le coup d’après toi , alors je te fais confiance et irai me plonger dans les prochains jours sur le chirurgien.

    Reply
    1. Rebelle

      Tu peux y allé sans hésité car cela n’a rien à voir avec la série, les personnages ne sont pas du tout les même, d’ailleurs dans « L’apprenti » suite de celui-ci nous faisons la connaissance du docteur Isles ( surnommé la reine des morts) qui est le portrait cracher d’Abby de NCIS ( Noir gothic, et rouge à lèvres couleur sang, j’adore :D), on fait plus connaissance avec elle dans « La reine des morts ».
      N’hésite pas à me donner ton avis après lecture :p

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *