Le Chardon et le Tartan Audible


Titre : Le Chardon et le Tartan (Outlander #1)
Auteur : Diana Gabaldon
Éditeur : Audible
Date de parution : 20 octobre 2017
Duréé : 26h 45 min

Résumé

1945. Claire passe ses vacances en Écosse, où elle s’efforce d’oublier la Seconde Guerre mondiale auprès de son mari, tout juste rentré du front. Au cours d’une balade, la jeune femme est attirée par un mégalithe, auquel la population locale voue un culte étrange. Claire aura tôt fait d’en découvrir la raison : en s’approchant de la pierre, elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille.
Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au cœur de la lutte opposant Highlanders et Anglais. Happée par ce monde inconnu et une nouvelle vie palpitante, saura-t-elle revenir à son existence d’autrefois ?
Le début d’une série incontournable !


Aujourd’hui, je vous propose de découvrir un livre sous une autre forme : la lecture audio. Je pratique le livre audio lorsque je fais mon ménage et lorsque je fais des longueurs à la piscine. Et pour cette première chronique, je vous invite à découvrir le premier tome de la série Outlander : Le Chardon et le Tartan. Plus de 26 heures d’écoute de pur plaisir. La narratrice : Marie Bouvier fait revivre cette saga avec enthousiasme.

Je ne vais pas vous parler de l’histoire en elle-même, je pense qu’il doit y avoir assez d’articles et d’informations dessus en ce moment, ça ne serait qu’un tartan parmi d’autres. Je vais juste vous dire ce qui a fait que j’ai adoré mon écoute. Parce que oui même si Jamie mérite ses Gniii, il ne fait pas non plus tout le roman, il y a bien d’autres éléments à mettre en évidence. Je ne mettrai même pas le synopsis de l’histoire qui reste quand même assez « classique » : voyage dans le temps, highlanders, bref, rien de nouveau sous les Hautes Terres.

Une histoire qui tient vraiment la route, des rebondissements (mais qui ne tombent pas comme un cheveu sur la soupe), une intrigue bien ficelée, un décor parfaitement posé, tout en douceur, et des personnages magnifiques que l’on prend le temps de découvrir.

Car le gros point fort du roman, c’est les personnages. Qu’ils soient gentils ou méchants, principaux ou secondaires, jeunes ou âgés, ils sont tous réussis avec le même talent ! Bien évidemment, en tête de file, il y a Jamie Fraser dont je suis tombée amoureuse, doucement mais surement jusqu’à la réplique, la phrase que je tairais ici mais qui a fait chavirer complètement mon cœur… Pour faire court, Jamie a tout ce que j’aime chez mes héros de romance mais en plus, il n’est pas complètement parfait, et ce sont ces imperfections qui font qu’il est extraordinairement parfait (j’espère que je ne vous ai pas perdu mais je me comprends). Pour faire simple, Jamie vaut le détour et il a mis la barre très très haute pour les hommes en kilt (tellement haute qu’elle doit pratiquement être inaccessible). Mais pas seulement Jamie, Claire est tout aussi parfaite. Il est rare que j’aime autant une héroïne mais elle a tout pour elle : du courage, de l’intelligence, une force de caractère à toute épreuve, de l’humour, de la répartie mais aussi ses faiblesses, qui nous la rendent plus proche et plus forte.

Quant aux personnages secondaires, ils sont tout aussi réussis que nos deux héros et nous réservent bien plus d’une surprise ! Certains sont attachants, d’autres détestables, et il y a ceux dont on ne sait pas trop quoi penser. Il y a ceux qui arrivent, ceux qui repartent, ceux qui finalement restent. Ceux qu’on espère revoir dans le tome suivant, ceux dont on se demande ce qu’ils sont devenus, et ceux dont on espère qu’ils ont été rayés de la carte. Oui, il y a de quoi alimenter les tomes suivants et notre imagination !

Le livre audio est bourré d’humour du début à la fin (merci Jamie et Claire), elle m’aura fait glousser et couiner tant et plus. Entre les gloussements et les couinements, elle aura aussi trouvé le moyen de me briser le cœur, de me serrer la gorge, la boule au ventre, les larmes aux yeux. Surtout dans le dernier quart du roman. Elle n’y va pas de main morte mais cela reflète parfaitement la dure réalité de l’époque à mon avis. Rien que de penser à certains passages, j’ai un poids sur la poitrine tandis que quand je repense à d’autres, j’ai juste envie de sourire. Car oui même après avoir fini le livre, on pense et on repense à certaines scènes, à certains passages.

Je ne vous dirais rien de plus parce que sinon ma chronique serait vraiment interminable tellement il y a de petites choses qui font que ce roman doit être lu. Que ce soit dans l’intrigue, l’aventure, le caractère et le comportement des personnages, les rebondissements, les émotions,… Si je commence à entrer dans les détails, nous y sommes pour la nuit. Un Livre audio à écouter de toute urgence !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *