Lady Célia de Sabrina Jeffries

Lady Célia

Titre : Lady Célia (Les Hussards de Halstead Hall #5)
Auteur : Sabrina Jeffries
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 01 juillet 2015

Résumé

Benjamine des cinq héritiers Sharpe, lady Célia n’est pas la plus docile de la fratrie. Par solidarité, elle se résout à obéir à sa grand-mère qui exige qu’ils soient tous mariés dans l’année. Pourtant, pas question de tomber entre les griffes d’un coureur de dot. Aussi charge-t-elle le détective Jackson Pinter de se renseigner sur les trois prétendants qu’elle a choisis. Mais la dernière chose dont le jeune homme a envie est bien de l’aider à trouver un mari ! Et quand Célia sera en danger, il comprend que le seul homme qu’elle doit épouser… c’est lui.

Avis de Melwasul

note 10

Et voilà, toutes les bonnes choses ont une fin et cette série de Sabrina Jeffries n’échappe pas à la règle. Je viens juste de finir le dernier tome des Hussards de Halstead Hall et j’en suis toute triste car en compagnie de toute cette petite famille et leurs pièces rapportées j’aurai passé d’excellents moments.

Dans ce dernier tome nous suivons les aventures de lady Célia, la petite dernière, bien décidée à ne pas se marier et qui en veut un brin à ses aînés d’avoir succombé aux foudres de l’amour et donné raison à leur chère mamie. Une grand-mère de plus en plus insupportable (si vous voulez mon avis) qui n’a de cesse de se mêler des affaires de ses petits-enfants. Certes, c’est drôle par moment mais ici elle a vraiment dépassé les bornes et j’ai eu envie de lui dire ma façon de penser. Mais ne vous inquiétez pas, elle va se faire remettre à sa place en beauté et prouver qu’on peut prendre des leçons à tout âge …

Mais revenons-en à nos moutons, euh, à Célia et au détective de la famille Sharpe, Jackson Pinter. Jackson, engagé par Oliver, l’aîné de la famille, pour enquêter sur la mort dramatique de ses parents, va bien malgré lui se retrouver entraîner dans les combines de Célia avec qui le courant est en mode alternatif. Ils ne peuvent s’empêcher de se chercher des noises à chacune de leurs rencontres. Mais cela cache peut-être quelques sentiments qu’ils refusent de s’avouer, leurs statuts sociaux étant en plus à l’opposé l’un de l’autre, créant une barrière imaginaire entre eux.

Euh, j’ai complètement perdu le fil de mes pensées. Ah oui, je disais donc que Jackson va se retrouver embarquer bien malgré lui par Célia. Célia qui décide d’organiser une partie de campagne où elle invitera ses trois cibles maritales et elle somme Jackson d’être présent pour enquêter sur eux. Jackson qui est bien incapable de lui dire non (il sait très bien que sinon il risque de se faire étriper). Sauf que vous vous en doutez bien Célia cache quelques petits secrets à sa famille et à Jackson …

Pendant ce temps-là, l’enquête sur le décès des parents Sharpe avance doucement mais surement. Tout au long de la lecture, on sent que l’on s’approche de la vérité mais on a des difficultés à mettre le doigt dessus. Puis, il y a cet élément dont je ne parlerai pas et que je n’avais absolument pas vu venir. J’ai été plus que surprise mais finalement, c’était plutôt logique.

L’humour est toujours aussi présent que dans les premiers tomes. On retrouve avec grand plaisir toutes les fratries Sharpe plus drôle que jamais (sauf pour Célia) et on voit à quel point ils ont tous changé depuis le premier roman. Ils ont grandi, mûri, ce ne sont plus tout à fait les même, ils ont appris à être heureux et profitent de la vie à pleine dents. Une évolution qui donne le sourire aux lèvres et montrent un vrai travail de la part de l’auteure sur ses personnages.

Nous ne nous ennuyons pas du début à la fin, il n’y a aucun temps mort et je l’ai presque autant aimé que le précédent. Si je devais revenir sur l’ensemble de la série, je tirerais pour conclusion que sur les 5 romans j’ai mon petit chouchou mais aussi un que j’ai trouvé un peu en-dessous. Le tome 4, Le défi avec mon petit Gabriel est vraiment celui que j’ai préféré alors que le tome 2, L’aventurier, avec Jarett est celui que j’aurai le moins apprécié. Mais une chose est sûre, cette série mérite le détour et est un vrai petit plaisir de lecture !

Finalement Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu
Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Challenge 2015

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Lady Célia de Sabrina Jeffries »

  1. Ping : Lady Célia de Sabrina Jeffries | | J'ai ...

  2. Marion

    La série les Hussards de Halstead Hall était rentré dans ma PAL suite a vos chronique, j’ai juste attendu qu’il soit tous sortie pour commencer pour ne pas avoir a trépigné d’impatience.
    J’ai pas eu de préférence dans les tomes et histoire mais plus des préférence dans les personnage. Par exemple j’ai beaucoup aimé le premier tome et son héros jusqu’à ce que je le retrouve dans les autres tomes ou il m’a énervé notamment dans le tomes trois ou je l’ai trouver autoritaire et un peut moralisateur surtout avec le mari de Minerva mais dans le dernier tome il se rattrape. Et contrairement a vous j’ai beaucoup aimé jarret et le fils d’Annabelle qui ma fait beaucoup rire donc je n’ai pas trouver qu’il était moins bien que les autres .
    C’est vraiment une série que je ne regrette pas d’avoir lu dommage pour le livre que j’ai lu ensuite qui du coup ma paru bien fade.

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      Ahh ça me fait plaisir de lire ce genre de commentaire 🙂 en tout cas c’est une série dont je garde pour ma part un excellent souvenir. Quel était le livre suivant? (je suis curieuse 🙂 ). C’est sûr que parfois, après certaines lectures, il est très difficile de trouver un livre à la hauteur.

      Répondre
      1. Marion

        Le livre d’après a été a un détail près de kristan Higgins pour deux raisons:
        -par ce que vous aviez mis 5/5
        – et par ce que comme vous j’adore souvent c’est roman.
        Et je ne regrette pas d’avoir opté pour celui la ensuite par ce que si j’avais pris un livre bof je pense vraiment qu’après cette série de cinq livres que j’ai adoré ca aurais vraiment été dur de m’accrocher.
        Au moins a un détail près je l’ai quand même apprécié même si du coup je ne l’ai pas autant apprécié que « ami et rien de plus » ou « trop beau pour être vrai ».
        Je pense que je l’aurai trouver parfait comme les deux autres si je ne l’avait pas lu après les hussards de halstead hall.
        Je le relirai sans doute après une prochaine lecture que j’aimerai moins et je suis sur qu’il me paraitra plus du tout fade.

        Répondre
        1. Melwasul Auteur de l’article

          Ahhh Kristan <3 (il y en a un nouveau qui sort fin octobre)(suite de la série de A un détail près)(j'ai hââââââteeeeee)

          Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *