La Sirène de Kiera Cass

la-sirene

Titre : La sirène
Auteur : Kiera Cass
Éditeur :
Collection R
Date de parution : 22 septembre 2016

Résumé

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l’Océan en poussant les humains à la noyade. Son arme ? Une voix fatale pour qui a le malheur de l’entendre… et qui l’oblige à se faire passer pour muette lorsqu’elle séjourne sur la terre ferme.
Akinli, lui, est un séduisant jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé.
Alors que leur amour naissant leur fait courir un grave danger, Kahlen est-elle prête à tout risquer pour Akinli ?

Avis de Moonshine

note 4

Ma petite déception de cette nouvelle année. Autant, j’étais enthousiasme voire folle de joie à la lecture de la première série L’élite, autant ce nouveau livre m’a vraiment déçu. Je pense que je m’attendais à un livre dans la veine de sa très célèbre dystopie. Donc la chute n’en a été que plus douloureuse.

Kahlen a connu le naufrage de son navire. Pour échapper à la mort, elle a fait un pacte avec l’Océan. Une figure maternelle et antique qui l’a transformée en sirène. Dorénavant, elle sera muette lorsqu’elle côtoiera des mortels et ne devra utiliser sa voix seulement pour provoquer les naufrages de bateaux. Mais voilà, la chose est bien ardue quand notre héroïne rencontre le séduisant Akinli. Leur amourette risque de coûter énormément à la demoiselle.

Ce livre est vraiment moyen dans son ensemble. Je n’ai pas réussi à retrouver le même engouement que pour l’histoire d’amour d’América et Maxon. Celle de Akinli et Kahlen est mignonnette mais sans plus. Elle n’a pas réussi à me convaincre et à me faire vibrer. Je trouve cela vraiment dommage car l’histoire revisitée d’un humain et d’une sirène était vraiment prometteuse. Cette romance est traitée en second plan dans cette histoire. 🙁

Cependant, je tiens à souligner le travail mythologie de l’auteure. En effet, Kiera Cass nous propose sa revisite du mythe des sirènes. Dans l’histoire, ces êtres fantastiques vivent comme les humains sur terre. Elle ne peuvent pas parler sous peine de les condamner à une mort certaine. Et elles n’ont pas d’écailles ni de queue de poisson au contact de l’eau. Ce roman a aussi un côté spirituel dans la relation entre Kahlen et l’Océan. Ce dernier est une vrai figure maternelle qui prend soin de ses enfants malgré les pires choses qu’elle leur demande de faire.

Cette histoire est bien loin des contes de notre enfance où la gentille sirène trouve l’amour avec un humain. C’est un conte revisité dans la noirceur. L’histoire est sombre mais laisse entrevoir un peu de lumière et d’amour pour nos héros. Une jolie histoire à lire pour se détendre mais n’espérez pas retrouver la magie de Kiera Cass. Elle n’opère pas dans ce one-shot.

Moonshine

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « La Sirène de Kiera Cass »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *