La séduction du Highlander de Maya Banks

La seduction du Highlander

Titre : La séduction du Highlander (Les McCabe #2)
Auteur : Maya Banks
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 01 juin 2016

Résumé

Bannie de son clan, Keeley McDonald vit dans une chaumière isolée où l’on vient de loin la consulter pour ses talents de guérisseuse. Lorsqu’un guerrier à l’agonie tombe de cheval devant sa porte, elle le recueille et le soigne. Mais les frères d’Alaric McCabe ne tardent pas à le récupérer et emmènent la jeune femme afin qu’elle veille sur lui. Déjà troublée par la virilité du Highlander, Keeley découvre au fil des jours un homme à la sensualité exigeante, qui l’initie aux secrets interdits de l’amour. Elle sait pourtant que, une fois rétabli, il devra en épouser une autre…

Avis de Melwasul

note 3,5Je vous préviens tout de suite, ce tome est le moins bon de la trilogie. J’irai même plus loin, c’est clairement le moins bon des romans historiques de Maya Banks. Pas mauvais, pas désagréable mais vraiment un, voire deux, tons en-dessous. Il lui manque une multitude de petites choses qui font que j’y ai trouvé un partie un peu longue et que je n’ai pas tremblée, je n’ai pas réellement été émue, touchée, par nos héros.

En fait, ce qui m’a le plus posé problème, ce sont les contradictions du personnage principal, notre héros, Alaric. Alaric qui s’est fiancé avec Rionna à la place de son frère Ewan qui s’est marié avec Mairin dans le premier tome, Dans le lit du highlander. Même s’il n’est pas totalement ravi, il n’est pas totalement mécontent non plus, il fallait bien qu’il se marie un jour alors si ça peut rendre service à son frère et protéger son clan. Soit. Pas de souci. Jusqu’à ce que suite à une série d’évènements pas en sa faveur il fasse la rencontre de Keeley dont il va tomber petit à petit amoureux malgré ses origines.

Alaric qui a des idées bien précises sur la manière de se comporter avec honneur avec sa femme. Ne pas laisser de côté la femme que l’on aime pour un mariage à des fins politiques. Faire un mariage d’amour, chérir celle que l’on aime et pourtant, toute une partie du livre, c’est exactement le contraire qu’il va faire ! Passer son temps avec Keeley, tomber amoureux d’elle, la faire tomber amoureux de lui tout en ayant toujours le projet de se marier avec Rionna. Bien évidemment, il va réfléchir et réaliser à quel point il est stupide mais pour ça il va falloir que le sang coule et que la peur le rende fou.

Face à lui, Keeley, solitaire qui a trop peu gouté au bonheur, est une vraie femme de caractère comme je les aime. Elle va voir ce que c’est que de faire partie d’une famille aimante, pas toujours facile à vivre mais où tout le monde prend soir de tout le monde. Même d’elle alors qu’elle n’est en rien liée à eux, bien au contraire. C’est d’ailleurs pour ça que j’en ai énormément voulu à Alaric de lui faire vivre ce qu’elle vit, ces faux-espoirs même si je savais bien que tout finirait bien, c’était tellement injuste et hypocrite de sa part de la « torturer » comme ça, de lui faire voir le meilleur tout en lui disant bien que c’était sans espoir pour eux. Jusqu’à ce final très émouvant.

Je parlais de sang un peu plus haut. A ce sujet, une petite remarque. Je ne vous raconte pas le nombre de blessures/maladies qu’il y a dans ce livre. Honnêtement, c’est peut-être un petit peu trop, en général, ça ne me gêne pas, mais là, ça m’a quand même un peu fait sourire. Mais rien de bien méchant, ça ne m’a pas empêché de passer un super bon moment de lecture. Nous retrouvons avec plaisir la patte de Maya Banks, son sens de l’aventure, son humour, sa passion. Les héros du premier tome sont toujours présents et importants mais surtout, surtout, l’auteure continue de nous préparer au dernier tome. Le meilleur de la série, mon préféré, mon chouchou, celui concernant Caelen et Rionna.

Le Highlander qui ne voulait plus aimer (tout un programme) et qui est réédité au mois de juillet. J’ai hâte de le relire et de venir vous en parler. Ce couple s’annonce explosif et ne vous décevra pas. Puis il y a cette trame de fond, ces histoires familiales qui nous maintiennent depuis le début et dont nous avons hâte d’avoir le fin mot de l’histoire. Allez, juillet, c’est bientôt, il n’y a plus trop longtemps à attendre.

Contradiction’ment Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Retrouvez la série sur le blog:
Dans le lit du Highlander
#1

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « La séduction du Highlander de Maya Banks »

  1. Aurore Dengremont

    Pour ma part également, je trouve que c’est le moins bon de la série et celui que j’aime le moins, même s’il y a de bons moments!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *