La promesse d’un séducteur de Stephanie Laurens

La promesse d'un séducteur
Titre : La promesse d’un séducteur (Cynster #2)
Auteur : Stephanie Laurens
Éditeur : Nova Romance by Charleston
Date de parution : 16 septembre 2016

Résumé

Angleterre, 1819
Vane Cynster est un séducteur sans scrupules. Il croit avoir trouvé au manoir Bellamy le refuge idéal pour le prémunir contre les chasseuses de mari londoniennes. Cependant, une rencontre avec l’irrésistible Patience Debbington lui tourne la tête… Si bien qu’il songe sérieusement à faire de la belle sa promise.
Toutefois, Patience n’est pas sur le point de succomber aux propositions arrogantes, présomptueuses et sensuelles de Vane. Assurément, ses baisers la troublent, mais son infidélité est à prévoir exactement comme pour tous les autres hommes et, malgré ses promesses, elle ne lui confiera pas son coeur. Cependant, un serment de ne pas céder à la tentation peut-il résister lorsque la passion exige le contraire ? Et quand des événements étranges finissent par troubler le quotidien de la maisonnée, il est temps que Vane prenne les choses en main…

Avis de Melwasul

note 4

Quelle plaisir de retrouver les cousins Cynster avec ce deuxième tome qui se consacre à Vane (girouette), le cousin « préféré » de Devil, héros du premier tome La fiancée de Devil. Vane qui, suite au pari qu’il a fait avec ses cousins sur la naissance du premier enfant de Devil, pot aux roses découvert par Honoria, vient d’assister à la cérémonie de consécration du nouveau toit (qu’il a financé avec ses cousins)(la vengeance d’Honoria) de l’église d’un petit village, se retrouve menacé par un énorme orage. Heureusement pour lui, le manoir Bellamy où vit sa marraine se trouve à quelques foulées de là où il se trouve et est l’endroit idéal pour y être à l’abri (de l’orage et des demoiselles à marier).

Ce qu’il n’avait pas prévu c’est d’y rencontrer Patience, la nièce de Minnie. Une nièce vieille fille (à 26 ans) absolument délicieuse et qui va irrémédiablement le prendre dans ses filets, ce que ni l’un ni l’autre n’avait prévu. Problème, Vane a la réputation d’être un véritable séducteur (comme tous les Cynster) ce qui rappelle à Patience son père et qui lui fait dire que jamais, jamais elle ne succombera à un homme de la trempe de Vane. Une sacrée épine dans le pied de Vane qui ne sait pas par quel bout s’y prendre pour la faire craquer. Heureusement pour lui, Minnie lui donne l’excuse parfaite pour passer quelques jours à la demeure Bellamy : d’étranges vols ont été commis (et continuent à être commis) et une sorte de spectre terrorise les habitants de la maison qui accusent presque tous le frère de Patience, Gerrard, d’être coupable.

Voilà une excuse parfaite pour rester : il lui faut mener l’enquête, innocenter Gerrard, trouver le(s) coupable(s) sans oublier de charmer Patience. Ce qui va finalement peut-être être le plus compliqué dans l’histoire car Patience n’est vraiment, vraiment pas prête. Enfin, qu’elle pense. Elle n’avait pas encore rencontré l’obstination et le charme ravageur des Cynster. Alors quand tout doucement, petit à petit, elle découvre que Vane n’est pas du tout celui qu’elle pensait. Il est certes charmeur et fait du flirt un art mais il est aussi protecteur, rien ne passe avant sa famille, il est fidèle en amitié, il est persévérant et quand il donne sa parole, il le fait vraiment. Finalement, ce n’est peut-être pas tant que ça un pari risqué …

J’ai retrouvé avec plaisir l’humour de Stephanie Laurens, son écriture vive et pétillante, la manière qu’elle a de construire cette grande famille, d’unir chacun des membres, de faire de cette ambiance un immense plus. C’est un plaisir de retrouver, même rapidement, les héros du tome précédent et de préparer tout doucement la suite à l’aide d’un ou deux petits détails. J’ai beaucoup aimé la douceur avec laquelle madame Laurens développe les sentiments entre Vane et Patience, mêlant réparties bien senties, situations cocasses, passages touchants, d’autres croustillants et un zeste de sensualité. L’intrigue autour des vols et du spectre ajoute un vrai quelque chose à l’histoire sans pour autant prendre le pas sur l’histoire.

Le dosage entre les deux est parfait. Les personnages secondaires apportent aussi quelque chose à l’histoire. Il y a les drôles, les lourds, les bizarres, les pénibles, les surprenants, les insupportables. Gerrard n’est pas pour nous laisser insensible et j’espère qu’un jour nous aurons son histoire, il est encore jeune mais prometteur. Il apporte vraiment quelque chose, son histoire est touchante et permet de mettre en valeur Vane, de montrer toutes ses qualités, il va se révéler être un allié fidèle. Finalement, j’ai encore une fois passé un excellent moment, sans jamais m’ennuyer malgré le nombre de pages et le soin que prend l’auteure à détailler son histoire. La seule réponse pour laquelle il a un petit demi-point en moins par rapport au premier, c’est que le personnage de Vane m’a moins fait d’effet que Devil, mais ça c’est vraiment plus personnel. Vivement le troisième tome !

Girouettement Vôtre,
Melwasul

Retrouvez la série sur le blog:
La fiancée de Devil  #1
Audacieuse Heather #16
Précieuse Eliza  #17
Indocile Angelina  #18

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Share via email
+1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *