La probabilité statistique de l’amour au premier regard de Jennifer E. Smith

couv la probabilite

Titre : La probabilité statistique de l’amour au premier regard
Auteur : Jennifer E. Smith
Éditeur : Hachette Romans – Bloom
Date de parution : 18 janvier 2012

Résumé

Hadley, une jeune fille de 17 ans, manque de 4 petites minutes son vol pour Londres. 4 minutes qui vont changer sa vie. Alors qu’elle doit se rendre au mariage de son père avec une femme qu’elle ne connaît pas mais déteste déjà, Hadley se retrouve coincée dans un aéroport de New York pour attendre le prochain vol. Elle y rencontre Oliver, un Anglais faisant ses études aux États-Unis et qui prend le même avion qu’elle. Le charme opère immédiatement. Arrivés à la douane de Londres, chacun part de son côté. Mais le destin peut avoir plus d’un tour dans son ciel !

Avis de Mockingjay

note 4Pourquoi chroniquer ce livre ?
Parce que Melwasul me l’a ordonné ! Si Si ! On était là, tranquillement en train de parler de choses hautement importantes, je dirais même capitales à savoir qu’elle a les doigts plein de rêves de miel ! (c’est une crème).
C’est donc en tout logique que je lui réponds que je vais vérifier si j’ai tiré les bons numéros au Bingo. (Vous constatez que nos discussions sont d’une logique à toutes épreuves !)

Et la tout à coup elle me demande si j’ai lu «La probabilité de l’amour au premier regard» ? Je lui réponds que non en attendant la chute de la blague vu le titre du livre. Mais voila ce n’est pas une blague, c’est un livre que je dois absolument lire parce que je cite : « Il est GENIAL ». Bon je compte plus le nombre de fois ou Melwasul m’a fait confiance pour ses choix de lecture, c’est à mon tour.
Je me lance donc… Et…

L’histoire

Hadley doit prendre un avion pour Londres où le mariage de son père (qu’elle n’a pas vu depuis un an) et sa belle-mère (qu’elle n’a jamais rencontrée) l’attend. Alors qu’elle se rend à l’aéroport avec un boulet au pied tant elle a envie d’y assister, elle rate son avion de 4 minutes.
Quatre minutes qui vont changer sa vie. Pendant qu’elle est coincée à l’aéroport en attendant le prochain vol qui lui permettra d’arriver de justesse à la cérémonie, elle va faire la connaissance d’Oliver.
Il lui apprend qu’il est à Yale et rentre pour le Week-end et laisse supposer que lui aussi se rend a un mariage.

Et la vous vous dites, tiens c’est facile tout ça. Ils vont se retrouver au même mariage et tomber follement amoureux. C’est en tout cas ce que je me suis dis. Ne vous fiez surtout pas aux apparences.
Sans même s’en rendre compte, ils vont se confier des choses importantes, personnelles et intimes. Et toujours sans même s’en apercevoir ce voyage va leur permettre de passer un week-end qui les rapprochera des gens qu’ils aiment.

Les personnages

Hadley est rafraichissante. Enfin une jeune de 17ans qui fait son âge.
Je me suis tout de suite attachée à elle. Elle est vraie et naturelle et prend la vie comme elle vient.
Elle a une peur bleue de… de beaucoup de choses en fait, et quand elle explique le pourquoi de ses phobies elle est hilarante et pourtant d’une logique qui fait mouche à chaque fois.

Oliver, le premier mot qui me vient à l’idée c’est charme. Ce jeune homme a un charme fou. Je sais pas comment expliquer ça, il est charmant c’est tout. (ça fait beaucoup de fois le mot charme) Dès sa première apparition, alors qu’on le «voit» pas vraiment on est envouté. Et quand il commence à parler, alors là vous savez que vous allez passer un moment succulent.

L’ambiance/ L’écriture

C’est simple, drôle, innocent, frais, romantique bref, bon temps en perspective.
L’humour de l’auteur est à savourer sans modération aucune ! Les dialogues entre les deux protagonistes sont un régal qui de la première à la dernière phrase nous font sourire. Les personnages sont attachants. Tout les ingrédients pour faire une parfaite comédie romantique sont réunis.

Par contre je dois le dire ! Cette fin, c’est… Ah, je sais pas c’est… c’est vraiment pas sympa de nous faire un truc comme ça !
Laissez moi vous expliquer, je lis tranquillement, j’ai l’impression d’avoir commencé le livre depuis à peine 5 minutes quand tout à coup je vois quoi ? «Remerciement» ! Quoi ? Non ! c’est une blague ? Et non le livre et bel et bien fini ! On reste sur notre faim, c’est vraiment dommage parce que j’aurais pu continuer à lire leur histoire pendant encore je sais pas moi, 200, 300, 400 pages !
C’est passé vraiment trop vite.

Extraits

«- J’ai la phobie de la mayo.
Alors avec les années j’ai fini par devenir plutôt bonne à ce petit jeu la.
– Tu as la phobie de la mayo ?
Elle fait partie des trois ou quatre premières.
– C’est quoi les autres ? demande-t-il avec un petit sourire héroïque. Je veux dire qu’est-ce qu’il peut bien y avoir de pire que la mayonnaise ?
– Le dentiste. Les araignées. Les fours. »

« -Qu’est ce que tu lis? […]
-Une histoire.
-Ah oui? Quelle histoire?
-C’est sur une petite fille et son éléphant, lui avait-elle répondu sans se démonter.
Il s’était efforcé de ne pas rire.
-Vraiment?
-Oui. Et ils partent en voyage tous les deux, à vélo. Mais, après, l’éléphant, s’enfuit et elle pleure si fort que quelqu’un lui donne une fleur.
[…]
-Que se passe-t-il ensuite? lui avait-il encore demandé.
-L’éléphant la retrouve.
-Et après?
-Il gagne un cupcake. Et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants. »

Mockingjay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

9 thoughts on “La probabilité statistique de l’amour au premier regard de Jennifer E. Smith

  1. lilitth

    Il m’a l’air bien sympa celui là, encore 1 a rajouter dans ma PAL ….
    Mais si j’ai bien compris y’a pas vraiment de fin ? :/

    Reply
    1. MockingJay

      c’est pas qu’il y a pas de fin, on a un vrai happy end.
      Mais l’histoire se déroule sur 1 week-end, ca passe super vite.
      Meme si on sait qu’il vont finir ensemble et heureux c’est a nous de le deviner. 🙂

      Reply
    1. MockingJay

      c’est frustrant!!!!

      Par contre j’ai préféré celui ci a L’équation de l’amour et du hasard.

      J’ai vu qu’elle en avait écrit un autre en VO, je ses que je vais me laisser tenter.

      Reply
  2. Melwasul

    J’adore j’adore j’adore !! et contente qu’il t’est plus !! moi aussi je préfère celui-là au deuxième qui ets un peu moins bon même s’il nous aura permis de découvrir que les mouettes c’était chouette (et inversement :D)

    Reply
  3. Little A

    Je connaissais absolument pas, mais je raffole des histoires comme celle-ci.
    Très chouette critique, allez hop je l’ajoute à ma liste.
    Merci 😉

    Reply
  4. Okapet'

    Je me suis plongée dans ce livre grace à ton commentaire, et je te remercie de m’avoir fait découvrir cette petite pépite 🙂 Dommage que ça ne dure que 24h, on aurait aimé connaitre d’avantage de leur histoire… :'(
    Chose hautement improbable, j’ai réussi à finir le livre à 23h56… Soit leur exacte de fin de leur week-end… Je me suis fait rire toute seule rien qu’à cette coïncidence 😀

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *