La Mécanique du Cœur de Mathias Malzieu

couv la mécanique du coeur

Titre : La mécanique du cœur
Auteur : Mathias Malzieu
Éditeur : J’ai Lu
Date de parution : 08 janvier 2014

Résumé

Edimbourg, 1874 : le jour le plus froid du monde. Lorsque Jack naît, son cœur gelé se brise immédiatement. La sage-femme le remplace par une horloge et le sauve. Depuis lors, il doit prendre soin d’en remonter chaque matin le mécanisme. Mais gare aux passions ! Le regard de braise d’une petite chanteuse andalouse va mettre le cœur de Jack à rude épreuve…

Avis de Melwasul

lep-note-plume-4

«Premièrement, ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement, maîtrise ta colère. Troisièmement, ne te laisse jamais, au grand jamais, tomber amoureux. Car alors pour toujours à l’horloge de ton cœur la grande aiguille des heures transpercera ta peau, tes os imploseront, et la mécanique du cœur sera brisée de nouveau.»

Voilà qui donne le ton dès le début du livre. Accrocheur, indéniablement. Puis dès les deux premières pages, je me suis dit : quelle magnifique poésie dans le texte. Poésie qui m’a entraînée jusqu’à la dernière page sans me laisser de répit.

Jack est né à Edimbourg, en 1874, le jour le plus froid du monde. Tellement froid que les larmes glacées rebondissaient sur le sol telles les perles d’un collier cassé. Tellement froid que l’ancienne rivière s’était déguisée en lac de sucre glace qui s’étend jusqu’à la mer. Tellement froid que les oiseaux gelaient en plein vol avant de s’écraser au sol. Tellement froid que le petit cœur de Jack a complètement gelé. Tellement froid que Docteur Madeleine a dû remplacer ce petit cœur par une vieille horloge à coucou. Tic, Tac. Bo-boum. Tic, tac. Bo-boum. Ainsi remonté, le cœur de Jack s’est mis à battre de nouveau. A condition que le coucou soit remonté tous les matins. Jack s’accommode parfaitement de sa vie jusqu’à ce qu’il fasse la rencontre d’une jolie petite chanteuse à l’accent de rossignol : Miss Acacia.

Elle a un jeu de fossettes très varié, son sourire multiplie les combinaisons, et du coup ça donne envie de la contempler très longtemps.

CLIC CLOC DONG ! CLIC CLOC DONG. Il découvre alors que tout amour lui est interdit. La mécanique de son cœur ne le supporterait pas. Mais qui peut vivre sans aimer ? Certainement pas Jack.

Je risque d’en cracher des oiseaux par le nez ? Il faudra me réparer le cœur souvent, et alors ? […] Je suis en danger de mort? Peut-être, mais je suis en danger de vie si je ne la revois pas, et, à mon âge, je trouve ça encore plus grave.

Il décide alors de mener l’enquête pour découvrir qui est sa petite chanteuse et savoir où elle peut bien se cacher. Jusqu’à ce que quatre ans plus tard, il parte enfin à sa poursuite vers l’Andalousie… Le grand road trip de Little Jack peut commencer !

J’ai trouvé ce livre tout simplement magnifique. Il est court (156 pages) mais d’une intensité extraordinaire. Tout en poésie et métaphores, c’est plus qu’une simple histoire. C’est un regard sur l’amour. Ce que l’amour peut vous faire faire. Que ce soit l’amour d’une mère pour son enfant, d’un homme et d’une femme. Mathias Malzieu nous décrit alors l’amour et ses travers, l’amour et ses mystères, l’amour et son bonheur, l’amour et ses souffrances en le comparant à la mécanique des vieilles horloges. L’amour, la mécanique du cœur. Oui, tout est dit dès le titre.

J’ai adoré voir Little Jack grandir, découvrir la vie, apprendre à vivre. J’ai aimé rencontrer le Docteur Madeleine ou encore les deux tatas de substitutions. J’ai souri devant les références à Jack l’Éventreur. J’ai aimé retrouver Georges Meliès dans ce bouquin et me dire que c’était lui le docteur de Jack. Je n’ai pu m’empêcher de faire un rapprochement avec l’univers de Tim Burton que j’adore. Jack et son petit cœur coucou : comment ne pas penser à un certain Edward aux mains d’argent ?
Je n’ai qu’un seul regret, c’est de ne pas l’avoir lu plutôt. J’ai vraiment été entrainée dans ma lecture, j’ai souri, j’ai eu le cœur serré. Pendant 1h30, j’ai vécu dans un autre monde. Si vous ne l’avez pas déjà lu, je n’aurais qu’un conseil : lisez-le, vous ne le regretterez pas !

Extraits

«J’aurais voulu faire aigle royal, ou goéland majestueusement cool, mais au lieu de ça j’ai fait canari stressé empêtré dans ses soubresauts.»
«Si tu as peur de te faire mal, tu augmentes les chances, justement, de te faire mal.»
«Il doit rester quelques rêves d’enfant cachés sous mon oreiller, je tenterais de ne pas les écraser avec ma tête lourde de soucis d’adulte.»

Et bonne nouvelle pour ceux et celles qui comme moi ont apprécié le livre, celui-ci a été adapté sous forme de film animation et sortira au cinéma sous le titre de Jack et la Mécanique du Cœur le 5 février prochain. En attendant, voici la bade annonce qui nous promet un film tout aussi merveilleux que le bouquin !
Bande annonce

Mécaniquement Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

13 réflexions au sujet de « La Mécanique du Cœur de Mathias Malzieu »

  1. Chi-Chi

    Je suis une inconditionnelle de ce livre, et du CD que j’ai écouté en boucle pendant des mois quand il est sorti! La poésie de Malzieu est incroyable…

    Répondre
      1. Chi-Chi

        Tu as entendu la musique? (je ne sais pas si c’est celle utilisée dans le film, mais j’imagine que oui – le CD date de 2006 je crois!)

        Répondre
  2. Vankrok

    J ai adoré l histoire, la poésie , l univers …… un gros coup de coeur !!!! J ai hâte de voir le film avec les graphismes de Nicoletta Ceccoli dont je suis une grande fan !!!! Ça devrait être un vrai petit bijou !

    Répondre
  3. MockingJay

    je viens de voir sur booknode la couverture en noir et blanc, elle est sublime si je trouve cette édition sur le net je commande sans hésiter!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *