La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder

couv la fille qui ne croyait pas aux miracles

Titre : La fille qui ne croyait pas aux miracles
Auteur : Wendy Wunder
Éditeur : Black Moon
Date de parution : 25 avril 2012

Résumé

Cameron a 17 ans. Atteinte d’un cancer, elle est persuadée qu’elle va mourir avant ses 18 ans. Déterminée à la sauver, sa mère l’embarque dans un road-trip en direction de Promise, une ville magique réputée pour ses miracles. Résignée, Cameron ne croit pas plus à une possible rémission qu’aux superstitions ridicules de sa mère, mais se laisse tout de même entraîner dans cette aventure. Arrivées à destination, elles sont vite témoins d’événements inhabituels :: les pissenlits deviennent pourpres, on aperçoit des flamants roses au large de l’Atlantique et Cameron retrouve une mystérieuse enveloppe contenant une liste de choses à faire avant de mourir… Aidée par Asher, un garçon non moins mystérieux, Cam exécute peu à peu chaque point de la liste et apprend à croire en elle, en l’amour, et même… aux miracles.

Avis de Mockingjay

note 2L’histoire

Cam, ado cynique et sans espoir apprend que le cancer qu’elle a depuis plusieurs années s’est aggravé. Son médecin lui annonce que c’est la fin et qu’il n’y a plus rien à faire. Entre temps, elle retrouve la liste qu’elle et sa meilleure amie, condamnée également, ont rédigée ensemble. La liste Flamand Rose qui énumère les choses qu’elles veulent faire avant de mourir et décide de la réaliser. (Gros effort de ma part pour ne pas souligner à quel point cette liste est stupide et superficielle !)

Sa mère incapable d’accepter le diagnostique décide de l’emmener à Promise, une ville réputée pour les miracles qui s’y produisent. Cam n’y croit pas une seule seconde mais décide de laisser faire sa mère.

Si c’est la fin, autant profité d’un dernier voyage avec les gens qu’elle aime.
Une fois la ville miraculeuse trouvée, Sa mère et sa sœur vont commencer à retrouver espoir, mais Cam elle s’y refuse.

Les personnages

Cam ado résolue ne se fait pas d’illusions elle sait que c’est la fin et l’accepte. Elle est cynique, détachée et refuse de vivre ses derniers instants recroquevillée sur elle-même. Elle est intelligente et stupide à la fois. Forte, têtue, déterminée et limite égoïste.

Asher, censé être celui qui fait battre notre petit cœur est en réalité sans intérêt. On en sait peu sur lui, il n’est ni romantique, ni charismatique. Il est même plutôt lâche.

La petite sœur et la grand-mère sont surement les personnages les plus réalistes. Elles sont franches, honnêtes et ne prennent pas de gant quand Cam a besoin d’être remise à sa place, même si elles sont anéanties à l’idée de la perdre

J’ai aimé le côté excentrique de la mère, mais là encore c’est insuffisant pour s’attacher au personnage. Pareil pour la meilleure amie dont la seule chose qu’on sait finalement c’est qu’elle aussi est en phase terminale.

L’ambiance/L’écriture

Je suis plus que mitigée. Écrit par Simone Elkeless ou Gayle Forman, ce livre aurait été une pure merveille ! Ici, il atteint à peine le niveau acceptable. Je ne comprends absolument pas le but que l’auteur a voulu atteindre.

Les personnages sont plats, aseptisés et ennuyeux. Les dialogues sans intérêts. Les liens qui unissent les protagonistes ne se ressentent pas, les sentiments que l’on devrait éprouvés face à une histoire de ce genre non plus d’ailleurs.

Cam, sa petite sœur et sa mère vivent à Disneyland (Oui !! Disneyland !!) Bien que sans grande importance, il fallait que je vous donne cette info. J’avoue que ça ma fait rire. Pourquoi aller inventer ça et inclure ce décor à l’histoire ? Cela restera un grand mystère ! Mme Wunder, les personnes qui s’occupent des spectacles dans les parcs d’attractions, que se soit les princesses, les vendeurs de gaufres ou les zombies du train fantômes ne vivent pas dans le parc. Ils rentrent chez eux après leur journée de travail. Tout du moins, je pense.

Et puis il y a cette ville, Promise ou effectivement des choses spéciales ont l’air de se passer mais à aucun moment on a le droit à une explication. C’est vrai quoi c’est tout à fait normal qu’«ici, le soleil se couche et se lève au même endroit», personne ne se demande pourquoi, allé hop c’est la fête on va pécher un homard et admirer les flocons de neige qui tombe dans le Maine en plein mois de Juillet ! N’importe quoi ! Non mais allo quoi ! (Désolée, j’ai pas pu m’en empêcher)

Et surtout le truc que j’ai envie de hurler depuis que j’ai fermé le livre !
C’EST QUOI CETTE FIN ? POURQUOI ? DANS QUEL BUT ? JE NE COMPRENDS PAS !

Spoiler SelectVoir

Extraits

«- Voici les indications, annonça-t-il. Promise est un endroit magique Campbell.
– Ah bon, tu connais?
– Non, mais c’est l’équivalent de Shangri-La, paraît-il. Donc le chemin pour aller à Promise se trouve derrière le Dunkin’ Donuts, à la sortie 33. On peut uniquement l’apercevoir depuis l’interphone du parking. Commander un lait chocolaté et un woopie porte chance à ce qu’on dit.
– Un woopie? répéta Cam. Un gâteau à la crème de marshmallow? C’est une blague?
– Non, rétorqua Tom d’un air grave. Ce n’est pas une blague. Si tu arrives à trouver cette ville – et la plupart des gens n’y parviennent pas -, des choses extraordinaires peuvent se produire. Comme une pluie de petits poissons et des guérisons miraculeuses. Ce dont tu as besoin, il me semble.»

« – Nous ne sommes pas nés pour traverser seuls cette existence.
– Peut être, mais on meurt seul non ? »

«- Certains pensent qu’il faut être attentif aux coïncidences, répondit Elaine en nouant son fil orange. Elles indiquent la voie à suivre. Par ailleurs, ces coïncidences suffisent pour redonner de l’espoir aux gens.»

Mockingjay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

5 réflexions au sujet de « La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder »

  1. Madinimoon

    J’avais vu ce livre, d’abord attiré par sa couv’ je me tatais depuis un moment pour savoir si oui ou non je le lisais….. bon ben finalement je vais passer mon tour lol !

    Répondre
  2. MockingJay

    Pareil pour moi c’est surtout la couv qui m’a attiré, puis le résumé était prometeur.
    Et puis paf le chien (j’ai un humour incroyable 😀 ).
    Paf, la déception 🙁

    Répondre
  3. Madinimoon

    Oui j’adore ton humour 😀

    C’est marrant cette histoire de couverture quand même. Il y a des bouquins avec des couv magnifiques que je m’empresse de lire et ou je suis grave deçu, et d’autre dont je repousse la lecture car la couv ne me bottes pas et qui finalement sont de petits bijoux.

    Répondre
    1. MockingJay

      Pfffff aucune comparaison n’est possible!!!!

      Nos étoiles contraires: BON!!!!!!

      Le fille qui ne croyait pas aux miracles: BOUHHHH PAS BON!!!
      😀

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *