La fille d’un comte de Victoria Morgan

la fille d'un comte
Titre :La fille d’un comte
Auteur : Victoria Morgan
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 24 août 2016

Résumé

À la mort de son fiancé, lady Emily Chandler a plongé dans le désespoir. Trois ans plus tard, elle est décidée à éclaircir le mystère qui entoure sa disparition. Car Jason a été assassiné, elle en est persuadée. N’avait-il pas découvert des malversations au sein de l’entreprise qui l’employait ?

Afin de confondre le coupable, Emily s’adresse à Brett Curtis, ex-associé de Jason. Celui-ci tente d’abord de la dissuader. Vouloir s’attaquer à la toute-puissante Compagnie des Indes orientales est de la pure folie ! Finalement, face à sa détermination, il accepte de l’aider, ne serait-ce que pour la protéger. Commence alors une aventure dans laquelle nos deux héros trouveront bien plus que la vérité qu’ils cherchaient.

Avis de Melwasul

note 4

La fille d’un comte est une sorte de suite au Victoria Morgan dont je vous ai parlé avant l’été, De cendres et de flamme, qui avait été une petite déception alors que j’avais adoré son premier roman, Pour l’amour d’un soldat. Ce n’est pas à proprement parlé un deuxième tome, ce n’est pas considéré comme une série mais nous connaissons déjà les héros : il s’agit de lady Emily, la sœur de Julia, héroïne de De cendres et de flamme, et de Brett Curtis, l’américain, associé de Daniel, héros du précédent roman. D’ailleurs, je précise au passage qu’il y a une belle grosse bourde dans la quatrième de couverture des éditions J’ai Lu, Brett n’est absolument pas l’ex-associé de son fiancé décédé …

Emily a été complètement consumée par la mort de son fiancé Jason des années plus tôt et ne s’en est jamais réellement remise malgré ce qu’elle fait croire à son entourage. Elle est intimement persuadée qu’il n’est pas mort par accident mais qu’il a été assassiné et que le seul moyen pour elle de vraiment passer à autre chose, c’est de faire justice et de faire toute la lumière sur ce qu’il est arrivé. Pour cela, quoique cela lui coûte de l’admettre, elle va avoir besoin d’aide. Mais surtout pas de la part de sa famille qui ne comprendrait pas sa démarche et s’inquièterait pour elle. Le destin va mettre sur son chemin le mystérieux Brett, l’américain meilleur ami de Daniel, qu’elle a déjà rencontré et qu’elle a bien du mal à cerner. Leurs premières rencontres avaient été électriques, pétillantes et promettaient le meilleur. Et le meilleur nous avons eu, l’enquête va évidemment les rapprocher et leur permettre de vraiment mieux se connaître.

J’ai totalement adoré Brett, il a l’éducation anglaise de l’époque mais d’un autre côté il a cette petite irrévérence américaine, ce petit grain de folie, ce goût de la vie qui en font un homme, même sans titre, sur qui il faut compter. Absence de titre dont il se moque royalement finalement sauf quand il est question d’Emily. Brett qui doit surmonter sa jalousie envers Jason, l’ex-fiancé d’Emily, il se sent inférieur à lui et a bien peur de ne jamais pouvoir se faire une place dans le cœur de celle-ci mais ce n’est pas pour autant qu’il va baisser les bras et la laisser tomber, bien au contraire. Emily qui est également une héroïne attachante, par son passé, son histoire mais aussi sa force de caractère, par son intelligence, sa débrouillardise et pour les choix qu’elle fait. Mais surtout pour la lutte qu’elle mène contre elle-même pour ouvrir son cœur à nouveau, pour ne pas avoir peur de la douleur de la perte s’il devait arriver quelque chose, pour oser aimer à nouveau.

Cette une vraie belle romance, j’ai adoré l’évolution de la relation entre nos deux héros, ce n’est pas le coup de foudre, c’est un certain penchant qui avance tout doucement au fur et à mesure qu’ils apprennent à se connaître, de manière totalement naturelle, si naturelle même que la fin n’arrive pas comme un cheveu sur la soupe mais comme une vraie conclusion logique, celle que nous attendions. L’enquête sur la mort mystérieuse de Jason des années plus tôt est finement menée même si nous avons quelques doutes sur le coupable dès le départ, j’ai beaucoup aimé la manière dont elle est traitée par l’auteure, parfait fond pour la romance en train de naître. Un soupçon d’aventures, de mystères, de dangers plus que bienvenu.

Ici j’ai retrouvé le style de l’auteure que j’avais adoré dans Pour l’amour d’un soldat, les longueurs du précédent en moins. Je me suis vraiment régalée du début à la fin, sans m’ennuyer une seule seconde. J’ai eu le roman que j’attendais, les éclats, les sourires, les émotions que j’espérais. Une bien bonne lecture.

Américan’ment Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « La fille d’un comte de Victoria Morgan »

  1. Bib HLM

    Aaaaah, tu avais dis que le tome 3 serait prometteur ! J’ai passé mon tour pour le second tome de cette fausse série, mais celui-ci, il a l’air chouette : je le note dans ma WishList (Noel approche, Noel approche)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *