La contrebandière en Bas de Soie de Alyssa Alexander

La contrebandiere en bas de soie

Titre : La contrebandière en Bas de Soie (Spy in the Ton #1)
Auteur : Alyssa Alexander
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 13 janvier 2016

Résumé

Agent de la Couronne, Julian Travers, comte de Langford, est contraint de prendre sa retraite quand son identité a été divulguée à l’ennemi. Afin de débusquer le traître, il revient dans son fief du Devon où sévit une bande de contrebandiers. La piste le conduit tout droit à Mlle Grace, fille d’un hobereau du coin et guérisseuse de talent. Une ravissante jeune fille, bien inoffensive à première vue. Mais Julian n’est pas né de la dernière pluie. Est-elle une trafiquante, ou pire une espionne ? Il en aura le cœur net ! Et pour commencer, il va s’intéresser de très près aux activités mystérieuses qui occupent les nuits de cette ravissante demoiselle.

Avis de Melwasul

note 10

Nouvel auteur traduit chez J’ai Lu pour Elle dans la collection Aventures & Passions. Une bonne petite surprise, j’ai passé un bon moment de lecture. Même si certaines choses sont encore perfectibles, c’est un premier roman réussi de la part de Alyssa Alexander.

Julian Travers, comte de Langford, aussi connu sous le nom de Comte Errant dans la haute société, rôle qu’il joue parce qu’en réalité il est espion de la Couronne sous le pseudonyme de l’Ombre (oui que de patronymes pour notre héros), est désespéré. Un traître se cache au sein des services secrets et son identité a été révélée à l’ennemi, impossible pour lui de retourner sur le continent, voilà qu’il va se retrouver à la retraite (quel gros mot !). Non, ce n’est pas possible. Son seul espoir, de nouveaux indices qui peuvent le mener sur la trace du traître, sur ses terres dans le Devon, il est donc le mieux placé pour mener l’enquête, ce que fini par admettre son chef.

Son but va être d’espionner Mlle Hannah, nièce orpheline de Lord Cannon un voisin du domaine Travers. Grace de son prénom, est une guérisseuse très appréciée des villageois mais surtout une contrebandière (en bas de soie donc). Encore, qu’elle soit contrebandière, Julian veut bien l’accepter, mais qu’elle soit une espionne, il ne peut l’imaginer. Et pourtant, les preuves sont contre elles. Si seulement Julian pouvait ne pas succomber à son charme naturel, sa gentillesse, sa douceur, sa force, son humour et juste voir en elle la suspecte qu’elle est.

Grace de son côté ne se doute de rien ou presque et après avoir succombé aux charmes du beau Julian là voilà contrainte de se marier si elle ne veut pas que sa réputation soit définitivement perdue et se retrouver à la rue (à savoir : son oncle est un bon gros c*n). Quelle n’est pas sa surprise en découvrant juste après ses fiançailles que Julian n’est pas vraiment celui qu’il fait croire mais un espion qui la surveillait ! C’est là que j’ai beaucoup apprécié le travail de l’auteur qui ne fait pas traîner les choses en longueur de manière inutile mais qui au contraire réuni nos héros pour qu’ils fassent équipe.

Le point fort du roman, c’est incontestablement ses personnages. Que ce soit Julian, Grace ou tous les personnages secondaires, ils sont vraiment bien travaillés. Ils existent chacun par eux-mêmes et ne doivent rien à personne. Des petites scènes courtes mais au combien importantes sont dissimulées ici et là pour bien nous les faire découvrir, nous montrer leur psychologie et faire en sorte que nous nous y attachons immédiatement. Mais si c’est vraiment agréable pour nos héros et leurs amis, c’est un peu trop bien fait pour ce qui est des « méchants » de l’histoire. Ils sont tellement bien présentés que je me suis rapidement doutée qu’ils avaient quelque chose de louche et que j’ai un peu (beaucoup) eu des soupçons sur eux.

D’ailleurs, c’est pour moi l’occasion de revenir sur l’intrigue. Une intrigue très intéressante, mêlant secrets de la Couronne, guerre avec les français et contrebande. J’ai adoré que l’histoire s’éloigne de Londres pour le Devon et ses côtes, ses cavernes et ses carrières hauts lieux de contrebande. Quand nous pensons contrebandiers en général nous pensons aussi vite criminels. En tout cas moi, c’est le raccourci que fait mon cerveau. Mais ici, l’auteur nous présente les contrebandiers sous un autre jour, des contrebandiers qui vont même tout faire pour protéger les espions anglais. D’ailleurs, à travers ces fameux contrebandiers, nous sentons un vrai travail de recherche de la part de l’auteur qui s’est d’ailleurs inspirée de personnes réelles. Un travail qui se sent et apporte plus de profondeur à l’histoire.

Maintenant venons-en aux petites choses perfectibles qui n’en font pas une romance parfaite (je deviens de plus en plus tatillonne). D’abord, l’intrigue qui si elle est entraînante n’en est pas moins un brin prévisible. Si je n’avais pas tout deviné, je me doutais d’un certain nombre de choses. Ensuite, il y a malheureusement quelques petites longueurs par-ci par-là. Dommage. Le dernier point négatif, c’est cette fin. J’ai l’impression qu’elle était un peu rapide, qu’il manquait quelques pages pour vraiment conclure l’aventure de nos héros. Un happy-end mais un happy-end ouvert. J’aurais aimé avoir un peu plus de détail sur ce que va décider Julian, j’ai eu comme un petit goût d’inachevé. Après, il y a un second tome, sur l’Ange et je pense (j’espère) que nous aurons quelques réponses sur Julian et Grace à ce moment-là.

Pour conclure, un premier tome réussi même s’il n’est pas parfait. Il m’a assez enchantée pour attendre le second tome peut-être pas avec impatience mais avec un grand intérêt. Une bonne découverte et je lirai le second qui doit paraître le 9 mars sans aucune hésitation. Pour voir si l’essai est transformé. J’espère qu’en cette année 2016 les éditions J’ai Lu vont continuer à nous proposer des auteurs pas encore connue en France mais talentueuse.

Contreband’ment Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « La contrebandière en Bas de Soie de Alyssa Alexander »

  1. Julie

    J’ai adoré cet historique… Plein d’actions et un vrai suspens jusqu’à la fin et la découverte du traitre … A lire pour ceux qui aiment ce genre

    Répondre
  2. Ping : La contrebandière en Bas de Soie de Alys...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *