Juste un signe de Liz Plum

juste un signe

Titre : Juste un signe
Auteur : Liz Plum
Éditeur : Hachette Romans
Date de parution : 09 janvier2019

Résumé

À la suite d’un événement traumatisant, Raine a perdu l’usage de sa voix. Trois ans plus tard, elle est toujours murée dans son silence et communique grâce à ses mains. Entourée par son frère et ses meilleurs amis, Raine s’est habituée à ce mode de vie. Elle en a fait son refuge.
Jusqu’à ce qu’un nouvel élève débarque au lycée et vienne fissurer, à coup de sourire, les remparts qu’elle avait soigneusement érigés autour d’elle. Lui est une célébrité locale : tout juste sorti d’une prison pour mineurs, West Love intrigue autant qu’il inquiète. Il est beau, audacieux et, pour une raison qui échappe complètement à Raine, déterminé à se rapprocher d’elle ! Il la taquine en permanence, la drague ouvertement et va jusqu’à lui demander de lui enseigner la langue des signes !
Ce que Raine ne sait pas, c’est que West est prêt à tout pour la sortir de son silence.

Avis de Moonshine

note 10Je ne vous cacherai pas que j’étais très intriguée par ce résumé de livre. Une jeune fille qui devient muette et qui dialogue en langue des signes. Alors oui je me suis jetée sur le livre. Et le résultat est vraiment mitigé. Je suis à moitié déçue par ce roman. Pourquoi ? Car il n’est pas assez abouti à mon goût.

Le lecteur rentre tout de suite dans le cœur du sujet. Raine a perdu sa voix à la suite d’un viol. Elle ne peut plus parler depuis ce traumatisme. Manque de bol son violeur n’a pas été puni (ou presque) vu que son père est un riche avocat. Et elle a la chance de le côtoyer tous les jours dans son lycée. (Youpiii !!!) Première chose vraiment aberrante. Raine et son frère vivent seuls. Depuis le décès de leur mère, leur père est parti travailler et vivre dans une autre ville laissant ses enfants se débrouiller par eux-mêmes. Heureusement, papounet paye les factures et remplit le frigo. Alors Raine va au lycée et retrouve sa bande d’amis qui ont tous appris la langue des signes depuis son viol. Ok en Deux ans, on peut estimer connaitre la langue des signes pas à la perfection mais assez pour communiquer.

Sa vie est banale jusqu’au jour où se présente West Love. Un jeune délinquant qui a fait de la prison. Mais nul sait pourquoi. Il se lie d’amitié bien vite avec la bande de copains et décide de passer un pacte avec Raine. Elle lui enseigne la langue des signes en échange il lui parle du milieu carcéral. Le pacte en poche, nos deux héros vont se rapprocher jusqu’à tomber amoureux. West fera tout son possible pour aider Raine à retrouver sa voix. Et Raine va bien vite craquer pour ce mauvais garçon.

Cette romance si mignonne soit-elle ne m’a pas du tout convaincue. En effet, il y a une multitude de faux pas dans l’histoire qui m’a énormément troublée : le fait que le violeur de Raine ne soit pas puni, que West apprenne la langue des signes si rapidement (en trois jours ou presque ???) et qu’il ne galère pas des masses, alors qu’elle est très complexe à apprendre, le comportent de notre héroïne qui ne semble pas si traumatisée par ce qu’il lui est arrivée. Enfin, plein de petites choses qui m’ont fait hausser les yeux en l’air.

L’auteur passe tout son temps à raconter ce que fait Raine dans les cours qu’elle suit. Sans compter les sortis du groupe d’amis. rien de très folichon. Le lecteur va s’ennuyer très rapidement. Ce qui m’a le plus déçue c’est l’épilogue du livre et la morale qu’il souhaite apporter aux lecteurs. Je ne vous gâcherai pas la surprise mais si vous décidez de donner une chance à ce livre, vous me donnerai votre ressenti sur l’épilogue et le message que veut faire passer l’auteur à ses lecteurs.

Moonshine

Lecture académy
Retrouver ce roman sur Lecture Academy

 

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *