Jamais plus de Colleen Hoover

Titre : Jamais plus
Auteur : Colleen Hoover
Éditeur : Hugo New Romance
Date de parution : 11 mai 2017

Résumé

Ce sont ceux que nous aimons qui peuvent nous faire le plus de mal.

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux. Est-ce que le chemin de Lily est finalement aussi simple ? Les choix les plus évidents sont-ils les meilleurs ?

Le chemin d’une jeune femme pour se trouver et pour rompre le cycle de la violence.

Est-ce que l’amour peut tout excuser ?

Avis de Elenwë

note 5Colleen Hoover est connue comme une des reines de la romance New Adult. Plus besoin de la présenter, elle a réussi à se faire un nom dans son domaine. Nombreux de ses romans m’ont marquée et m’ont bouleversée, notamment Hopeless qui a une énorme place dans mon cœur de lectrice. Avec Jamais plus, l’auteure marque un tournant dans sa carrière. Abordant un sujet qui est encore quelque fois tabou, parfois mal mené. Pourtant ici, elle a réussi avec brio ce que tant d’auteurs ont essayé mais ont échoué. Colleen Hoover nous livre un roman à la fois merveilleux, tragique, touchant, terrible et horrible. Un véritable petit bijou, une pépite. Ce genre de roman ne peut laisser personne différent, il va obligatoirement nous marquer et laisser une trace dans notre esprit et dans notre cœur. Ce livre m’a bouleversée, je m’en souviens encore alors que cela fait un petit moment que je l’ai lu. Je vais vous avouer que cela faisait déjà plusieurs semaines que je l’avais dans ma PAL et à chaque fois que je le regardais, je n’osais pas me lancer. De peur qu’il ne me plaise pas, car l’auteure aborde un thème difficile dans ce roman. C’est après l’avoir vu dans une librairie qui l’avait mis en avant-première, que le soir en rentrant, je l’ai ouvert et je l’ai commencé. Pour ne plus le lâcher jusqu’à ce que je tourne la dernière page.

« Ceux que nous aimons sont parfois ceux qui nous font le plus mal »

Cette phrase apparait dès que nous rentrons en contact avec Jamais plus, inscrite sur sa couverture. Dès le début on nous met dans l’ambiance et on se doute que l’histoire ne va pas nous laisser intact. J’ai plongé dans ce livre avec difficulté, me demandant ce qui allait m’attendre, à quoi j’allais avoir à faire. En regardant la quatrième de couverture, dès le début, on se doute que ce livre ne sera pas une énième romance dont vous avez l’habitude de lire. Non, ce livre sort de l’ordinaire. Il va vous poignarder le cœur et vous n’allez pas en sortir indemne. Je ne suis pas le genre de fille qui va finir en larme après avoir lu un livre ou regarder un film (contrairement à moi)(oui, la grande soeur tape l’incruste…). Et pourtant, Colleen Hoover a réussi à m’arracher quelques petites larmes. J’ai été bouleversée.

Colleen Hoover s’est lancé un pari. Nous faire aimer son livre malgré son histoire d’amour controversée. Pour moi, elle y a réussi avec brio tant grâce à son style d’écriture qu’à travers ses personnages. J’ai toujours été jalouse de la façon dont elle écrivait, elle arrive à jouer avec les mots d’une telle façon qu’on arrive à s’imaginer et à ressentir ce que traversent les personnages. On se met à leur place, on doute, on aime, on pleure et on rit avec eux. Colleen Hoover nous a offert un personnage féminin tout simplement époustouflant, Lily Blossom, qui a su autant me faire rire que pleurer. On la découvre petit à petit tout au long du roman. On apprend à la connaitre adolescentes grâce aux pages de son journal intime. On découvre l’horreur dans laquelle elle a vécu, dans l’incompréhension la plus totale fasse aux agissements de son père envers sa mère, mais aussi du comportement de celle-ci. Une petite fille qui ne comprend pas les excès de colère de son père envers sa mère. Une adolescente qui rencontre un garçon, Atlas, un sans-abri, son premier amour. A travers les pages de son journal intime, on découvre son histoire, son passé. J’ai trouvé que Colleen Hoover avait mené cela d’une façon très originale, car son journal intime se compose de lettre. On apprend aussi à connaitre une Lily adulte, qui rencontre un homme dont elle tombe follement amoureuse. Qui va vivre ce que sa mère a vécu, qui va comprendre par quoi elle est passée et pourquoi à chaque fois elle va pardonner à l’homme qui la blesse tant. Parfois l’amour est plus fort que tout, même quand celui-ci peut vous détruire.

Atlas et Kyler, deux personnages masculins totalement exceptionnel mais dont un tellement torturé, sombre. L’auteure a réussi un coup de maître, en nous le faisant aimer, l’homme parfait en quelque sorte, bien sous tout rapport, que toutes les filles aimeraient avoir comme petit copain. Je l’ai adoré, je l’ai aimé puis petit à petit en avançant dans l’histoire, mon cœur s’est brisé et je l’ai détesté pour ce qu’il faisait. Et puis plus on avançait dans l’histoire plus je le haïssais, puis arrivée vers la fin, j’ai compris. Je ne peux pas dire que je comprenais ses actes car les personnes qui font ce genre de chose, je ne pourrais jamais les comprendre. C’est un homme qui pourrait être bon mais qui de fait de son passé est devenu quelqu’un de violent et qui n’arrive malheureusement pas à se contrôler, qui fait des choses impardonnables. N’ayez pas peur de l’aimer puis après de les haïr. Derrière l’obscurité se cache la lumière. Et malgré ses défauts, au fond de lui, reste un homme bon.
L’autre homme de cette histoire m’a brisé le cœur, du fait de son passé mais aussi de son histoire d’amour bouleversante. Je suis tombée amoureuse de lui, de son courage, de sa force, de son amour, de sa passion, de sa témérité. Il est parti de loin, et pourtant il a réussi, en se battant. Tout au long de l’histoire, je l’ai aimé. Peut-être que l’autre gars avait une façade d’homme parfait mais lui, ce n’est pas qu’une façade. Dans mon cœur il arrive presque au même niveau que Daemon. Tout au long de l’histoire je ne voulais qu’une chose, qu’ils finissent ensemble. Pour moi, Lily n’avait qu’un seul véritable amour, lui.
Au niveau des personnages secondaires, je retiens deux personnages féminins, Alyssa la sœur de Kyler, qui le moment venu, trouva les mots juste et qui se comporta en tant que meilleure amie et non en tant que sœur. La maman de Lily, un des personnages les plus forts des romans de Colleen Hoover.

« Maintenant, tu peux cesser de nager droit devant toi, Lily. On a enfin atteint notre rivage. »

Et je finis cette chronique par cette phrase, qui se trouve à la fin du roman et prend tout son sens. Je n’aurais pu rêver de meilleure fin. Laissez-vous tenter par ce livre, laissez-vous bouleverser.

Elenwë

coup de coeur

Votre appréciation du livre :

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

4 thoughts on “Jamais plus de Colleen Hoover

  1. cathy

    Bonjour, super chronique, merci pour tous ces details Elenwen, peut etre un peu trop. Il ne faudrait pas en dire trop.

    Reply
    1. Elenwë

      Merci pour ce compliment!
      Je n’avais pas l’impression de donner tant de détail que ça, me basant principalement sur le résumé. Pour mes prochaines chroniques, je ferais attention de ne pas en dire trop. Merci pour cette remarque.
      Et je vous dit à bientôt, je l’espère sur une autre de mes chroniques ou sur le blog! 🙂

      Reply
  2. Dy

    Je l’ai lu d’une traite car l’histoire d’amour m’a happée et j’étais pressée de connaître l’évolution entre Atlas et Lily. Par contre c’est un avis plein de spoils dis donc ! 😊 Et qui sont Kyler et Daemon??

    Reply
    1. Elenwë

      Oh mais quelle boulette! Alors ce n’est pas Kyler mais bel et bien Ryle, j’ai fait un petit changement de lettre, je vais de suite corriger cette erreur! Merci beaucoup de me l’avoir fait remarquer. Et Daemon est le personnage masculin principal de la série « Lux » de Jennifer L. Armentrout que je vous conseille vivement! C’est une de mes séries préférées. Vous pouvez retrouver les chroniques des premiers tomes sur le blog, je vous mets le lien de la chronique du premier tome, si cela vous intéresse Lux tome 1 – Obsidienne
      Je n’ai pas l’impression que ma chronique comporte tant de spoil que ça, j’ai essayé de faire le plus attention possible. Mais je prends en compte votre remarque pour les prochaines chroniques.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *