Jamais deux sans trois d’Eve Langlais

couv jamais deux sans trois

Titre : Jamais deux sans trois (tome 1 et tome 2)
Auteur : Eve Langlais
Éditeur : Milady
Date de parution : 12 juillet 2013

Résumé

Tome 1 : Élevée dans une famille où aucun déjeuner ne finit sans assiette cassée, Naomi la louve aspire à une vie paisible loin des métamorphes et des mâles dominants. Lorsque le destin sous la forme d une balle de la crosse lui fait rencontrer deux âmes sœurs, Naomi freine des quatre fers, bien décidée à ne pas céder à leurs avances. Ethan l immense ours, et Javier, le sensuel jaguar, parviendront-ils à la convaincre que la vie avec eux ne sera pas que chaos ?

Tome 2 : Francine est folle de Mitchell, un loup tout comme elle, depuis leur première rencontre alors qu ils étaient enfants. Mais il ne l a jamais considérée autrement que comme la meilleure amie de sa soeur. Bien décidée à lui faire prendre conscience qu elle est son âme soeur, elle décide de le rendre jaloux avec l aide d Alejandro, un séduisant métamorphe jaguar. Excellent plan, sauf qu il s avère que ce dernier est aussi son âme soeur…

Avis de Vivien Leigh

lep-note-lune-2
Voici une nouvelle série dans la catégorie bit lit d’un auteur canadien, Eve Langley, qui a déjà une cinquantaine d’ouvrages à son actif dans la même catégorie.

Personnages tome 1

Naomi est une jeune femme de vingt et quelques années. Elle est une métamorphe louve. Elle est la meilleure amie de Francine. Elle a pour âmes sœurs Ethan et Javier.
Francine est l’amie d’enfance de Naomi, une louve, elle aussi .
Ethan est un métamorphe ours kodiac , joueur de crosse dans l’équipe de Javier. Il est l’une des âmes sœurs de Naomi. Javier est un métamorphe Jaguar, joueur de crosse, ami de jeunesse d’Ethan avec qui il partage tout et plus encore. Il est l’autre âme sœur de Naomi.

Personnages tomes 2

Les mêmes que dans le tome 1 plus :
Mitchell est le frère de Naomi, qui fuit Francine qui est bien décidée à en faire son âme sœur. Il est bagarreur, coincé mais pas trop !
Alejandro est le frère de Javier. Il vient en visite chez son frère et rencontre Francine en qui il reconnait son âme sœur. c’est un coureur invétéré et il n’a pas froid aux yeux.

Mon avis

Par où commencer ? Le sujet des deux romans : la maigreur de l’intrigue et le manque de profondeur des personnages sont désolants ! Pourquoi avoir fait de ces personnages des métamorphes quand la bit lit n’est qu’un malheureux prétexte pour justifier leur comportement bassement animal ? Je suis dubitative ! En bref, l’histoire se résume à une jeune femme (qui tient plus de la catin de bas étage) qui va «flasher» sur deux joueurs de crosse ; elle n’aura de cesse d’écarter les jambes et ouvrir la bouche pour eux. Tout cela encouragée par son amie Francine qu’elle appelle tendrement «salope» ainsi que sa maman, son papa et ses frères qui suivent la vie sexuelle avec beaucoup d’intérêt ( on hallucine !) . Les deux étalons canadiens sont ravis et n’ont peur de rien puisqu’ils ont fréquemment partagé leur partenaire par le passé (c’est plus facile pour convenir du programme des réjouissances quand on connait les habitudes et les préférences de son copain).
Voilà pour le tome 1 …… c’est mince !

Dans le tome 2, les choses se corsent ! Francine sur les conseils de son amie Naomi qu’elle appelle tendrement «morue» se met en chasse de Mitchell qu’elle connait depuis l’enfance et Alejandro lui tombe tout cuit dans le bec. On apprend que le triolisme est une tradition familiale ! ouf ! sauvés !
Le hic, c’est que Mitchell et Alejandro, même s’ils rêvent de culbuter allègrement Francine, ont du mal à partager. Mince, c’est balo !

Je fais de l’ironie bien sûr vous l’aurez constaté ! Je suis atterrée par la médiocrité de l’ensemble ! Ce n’est pas de la bit lit. C’est un mummyporn de la pire espèce. Entendons-nous bien, une scène érotique ou plus explicite peut être très excitante si elle est bien écrite ce qui n’est pas le cas ici. La pornographie n’est pas un domaine masculin et les femmes ont tout à fait le droit de fantasmer sur des personnages, mais faut-il pour cela que l’ensemble soit d’une vulgarité crasse ? je dis non !
Ces deux romans qui n’ont de romans que le nom, m’ont présentée deux roulures grossières ainsi que des mâles aussi viriles que mal-dégrossis.

Ma note 1/5 pour l’encre

Aux Editions Milady : je ne comprends pas votre choix, il est à l’opposé de l’idée que je me fais de votre maison d’édition. Je suis consciente que l’affluence de romans bit lit appauvrit le genre, ainsi que l’émulation pour les histoires pornographiques suscitée par Fifty shades of Grey et tous ceux qui ont suivi vous amène à essayer de trouver ce nouveau public de ménagères de moins de cinquante ans qui assument des lectures plus crues. Ici c’est un raté total, je connais peu de femme qui rêverait de s’identifier à ce genre de « bombasses »( je cite le texte !) vulgaires.
A bon entendeur !

Vivien Leigh

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

13 réflexions au sujet de « Jamais deux sans trois d’Eve Langlais »

  1. lilitth

    PTDR déjà quand j’ai vu les couv je me suis dis encore un triangle amoureux!! je déteste ça déjà à la base quand elle a juste du mal a choisir lequel prendre mais en plus là si elle consomme les 2 !!!!! Beurkkkkkkk !!!!!!!
    Mais où est le rêve ?! Je comprends vu le succès de fifty , que vous recherchiez le même genre mais encore une fois je le dis haut et fort fifty n’a rien de vulgaire !!!!!!! je sais que certaine personne ne seront pas d’accord avec moi mais c’est avant tout une histoire d’amour. Et où est l’amour dans un truc a 3 qui apparemment vire au porno ?!
    Pitié rendez nous des livres comme chasseuse de la nuit, Kate Daniels, ect…. c’est ce genre de bit lit qui nous plait 🙂

    Répondre
    1. k

      Lol

      Ca c’est de la descente en fleche…Morte de rire. Mais bon je vais me laisser tenter quand même, rien que pour confirmer ton avis

      Bises

      Répondre
  2. Mrs Esmée Cullen

    Quand on voit le nombre de romans bit-lit géniaux que les éditeurs ne traduisent pas, et qu’on nous publie ça, c’est lamentable. Milady ferait mieux d’éditer la suite des « griffes de la nuit » de Rachel Vincent!

    Répondre
  3. shifuzen

    La maison d’ Editions Milady a toujours été pour moi un gage de qualité dans le choix de mes lecture; mais si elle commence à surfer sur la vague du « porno multi partenaires », je vais certainement réviser mon jugement. Je ne comprends pas (mêmes si tous les goûts sont dans la nature) que l’on cautionne des romans où la femme est avilie, nymphomane victime des ses « pulsions animales », objet sexuel de plusieurs hommes.
    Je suis d’accord avec les autres commentaires : il y a des auteurs bien meilleurs que l’on aimerait lire mais qui hélas ne sont plus publiés en France !
    Merci à Vivien Leigh pour sa critique excellente ♥

    Répondre
  4. Rebelle

    Je suis outrée que l’on « cautionne des romans où la femme est avilie, nymphomane victime des ses « pulsions animales », objet sexuel de plusieurs hommes  » ( je reprends mots à mots les propos de Chifuzen, car là je suis incapable de trouver les miens!! ) .
    Vivien Leigh je te remercie pour le courage dont tu as fait preuve en te dévouant pour nous faire cette critique ♥

    Répondre
  5. vivien leigh

    Je tiens juste à ajouter un petit mot . Je remercie très sincèrement Moonshine qui m’a permise de m’exprimer librement . Il est vrai que c’est sans doute elle qui prend le plus de risques de déplaire par rapport à son blog , néanmoins elle m’a laissé faire et ne m’a pas censurée ! Un grand merci pour cela.
    Cordialement
    Vivien Leigh

    Répondre
  6. Rebelle

    Tu as entièrement raison vivien leigh, un énorme merci à notre dévoué blogueuse Moonshine pour nous permettre de faire nos critiques sans aucune censures.
    Bisous ♥♥

    Répondre
  7. MockingJay

    Chère Vivien Leg 😀

    Je me prosterne à vos pieds, pour avoir réussir à écrire une critique aussi bien tournée.

    Je sais j’ai étais faible et lâche de ne pas vouloir l’écrire mais c’est un mal pour un bien, tu as résumé toutes mes pensées de manière tout à fait polie. Ce que j’aurai été incapable de faire tant ces livres m’ont dégouté!

    Vulgaire, mal écrit, et sans intérêt sont les adjectifs qui définissent le mieux ces horreurs que je refuse d’appeler livres!

    Et dire que tu as osé attaquer le T2, je suis béate d’admiration! Ou pas :p

    Mais vraiment c’est une énorme erreur pour Milady d’avoir choisi de donner une chance à ces livres!
    J’ai vu sur de nombreux forum et blog, que les lecteurs étaient de plus en plus mécontents de leur parutions. Histoire vraiment mauvaise, fautes d’orthographe. Beaucoup disent que Milady est en train de se couler tout seul.

    Je ne comprends pas pourquoi ils décident d’arrêter des séries qui ont une base de fan solide et fidèle (je pense aux Kate Daniels, et à notre lilitth) pour nous proposer des horreurs pareilles!

    Répondre
    1. lilitth

      C’est bien vrai ça !! Merci jensen <3
      Une horreur de truc a 3 et kate Daniels, comment ont ils pu choisir ce truc et décider d’arrêter cette superbe série ?! :O Non mais allo quoi ?!!!! ( désoler j'ai pas pu résister 😉 )

      Répondre
      1. Mrs Esmée Cullen

        J’ai peur qu’à force d’éditer des livres de ce genre, les lectrices se détournent de la bit-lit et après les éditions auront beau jeu de dire que c’est un style qui n’interesse personne!

        Répondre
  8. nikita

    J’aime la Bit-Lit, j’aime la romance érotique mais là…. Je suis contente d’avoir lu ton avis, il est clair que je ne lirais pas ce livre. J’aime bien les triangles amoureux mais là c’est apparemment plutôt des parties à trois qu’autre chose. Beurk! sans moi, je suis une romantique j’ai besoin d’amour.

    Répondre
  9. Valérie

    Bravo . J’avais eu la désagréable surprise de lire cet opus en VO et quand j’ai vu qu’il était annoncé chez Milady j’ai cru halluciné . Ce livre est mauvais et je ne comprends plus la politique de cette maison qui a supprimé de superbes séries pour nous offrir ce genre de truc.

    Encore bravo et vive les blogs Honnêtes et Francs

    Répondre
  10. sden

    Wahou !!!! Une descente en flèche c’est sur. Mais, mesdames, ce n’est pas parceque vous n’avez pas apprécié que c’est vulgaire et désolée de le souligner mais à la base, les romans éditer par Milady ne font pas partie de la grande littérature. Personnellement j’ai bien aimé et la collection se laisse lire facilement (2h tome 1)

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *