J’ai adoré un lord de Katharine Ashe

j'ai adoré un lord

Titre : J’ai adoré un lord (Trois soeurs et un prince #2)
Auteur : Katharine Ashe
Éditeur : J’ai lu – Aventures et Passions
Date de parution : 08 juillet 2015

Résumé

Une diseuse de bonne aventure a prédit aux trois sœurs Caulfield qu’elles connaîtraient le secret de leurs origines le jour où l’une d’elles épouserait un prince. La cadette, Ravenna, est donc envoyée en France où le prince Sebastiao du Portugal organise une partie de campagne pour se dénicher une épouse. Sur place, Ravenna constate la présence de nombreuses rivales, jeunes ladies de grande beauté au pedigree flamboyant, toutes prêtes à s’entretuer pour décrocher le gros lot. Mais la chasse au mari prend un tour dramatique lorsqu’on découvre le cadavre d’un homme poignardé. Qui est l’assassin ? Avec lord Vitor, Ravenna va se transformer en détective et se lancer dans une enquête trépidante où se mêleront complots, embuscades et passions…

Avis de Melwasul

note 10

Il y a fort longtemps, trois (très) jeunes demoiselles embarquèrent avec leur nourrice à bord d’un navire quittant la France pour l’Angleterre. Malheureusement, le destin et la météo se mêlèrent de leur traversée, provoquant une tempête qui causa le naufrage du navire. Mais ce jour-là un miracle eu lieu. Les trois jeunes enfants furent les seules survivantes. Cependant, lorsqu’elles furent récupérées, quelque part en Cornouailles, leur nom de famille ne fut reconnu par personne. Elles étaient seules, sans famille, sans personne pour s’occuper d’elles jusqu’à qu’un bon pasteur décide de les adopter. Les seules choses restant de leur passé étant le sang qui les unissait et une magnifique bague, digne d’un prince charmant, que leur mère avait confiée à l’aînée des trois sœurs à leur montée sur le navire.

Une bague qui recélait bien des secrets et des mystères. Comment leur mère était-elle entrée en sa possession et pourquoi la leur avait-elle confiée. Quelques années plus tard, une étrange diseuse de bonne aventure leur conta une intrigante prédiction : cette bague serait la clé de leur destin. Elle mènerait l’une des trois sœurs vers un prince. Et à l’occasion de ce mariage le secret et les mystères de leur passé seraient dévoilés… Cette histoire, c’est l’histoire de trois sœurs se nommant Eleanor (l’aînée), Arabella (la cadette) et Ravenna (la benjamine).

J’étais tombée sous le charme de la plume de Katharine Ashe lors de ma lecture du premier tome J’ai épousé un duc. Ce second tome confirme ma première impression et est un vrai coup de cœur. Je me suis régalée du début à la fin. J’ai vraiment tout aimé.

D’abord les personnages. Ici nous suivons les aventures de la plus jeune des sœurs, Ravenna, qui a un véritable don avec les animaux (et pour mettre son nez là où il ne faudrait pas si vous voulez mon avis). Ravenna, qui après le mariage de sa sœur « perd » son travail auprès de ses deux nounous comme elle aime les appeler, un Sir et son ami, dont elle s’est occupée durant de longues années des chiens et des oiseaux et qui l’ont pris sous son aile comme leur fille. Mais voilà, maintenant qu’elle est la sœur d’une duchesse elle ne peut plus occuper ce poste. Ses deux amis lui demandent une dernière faveur, les accompagner en France, en Franche-Comté, où un prince portugais organise une partie de campagne pour s’y trouver une épouse.

Vous vous en doutez bien, ce n’est pas sous le charme du prince qu’elle succombera et c’est un cadavre qui accaparera toutes ses pensées. Enfin, le reste de ses pensées plutôt, la partie qui n’est pas omnibulée par l’insupportable (et adorable) lord Victor. Victor héros totalement craquant, né au croisement de deux familles, de deux mondes, de deux pays et qui n’est présent au château que pour prendre soin d’un de ses frères. J’ai d’ailleurs adoré l’évolution de sa relation avec ses frères et voir leur attachement les uns aux autres malgré leurs histoires.

Victor et Ravenna qui vont unir leurs forces pour découvrir quel est le meurtrier qui se cache au château. Tout le monde y est confiné avec interdiction d’en sortir et l’enquête peut alors commencer (pour découvrir qui a tué le docteur Lenoir). Et j’ai sur-adoré cette ambiance Cluedo digne des grands romans policiers. Tout le monde ou presque nous semble coupable à un moment ou à un autre que ce soit les deux pestes jumelles dignes d’Anastasie et Javotte, les frères de Victor, le baron biologiste de renom ou ses enfants, la fille d’une veuve duchesse écossaise et bien d’autres … Jusqu’à la toute fin je me suis posée des questions et je dois tirer un grand coup de chapeau à l’auteure parce que pour une fois je n’ai pas deviné qui était le coupable, son nom m’a effleuré l’esprit un dixième de seconde pendant ma lecture pour complètement l’oublier et le rayer de ma liste des suspects. Quand j’ai su que c’était lui le coupable, j’ai vraiment été surprise de voir comme il était passé entre les mailles du filet ! Vraiment, l’auteure a fait très très fort !

Je ne sais trop comment vous décrire l’ambiance et l’écriture du roman mais je me suis régalée, incapable d’arrêter ma lecture. Entre le conte, l’enquête policière, le château isolé en France, l’humour bien présent, les relations cachées et suspectes entre les personnages, les découvertes qui amènent certains indices mais qui ouvrent encore plus de questions, ce roman est un pur bonheur. Je ne sais pas si cela se sent en me lisant mais je suis totalement emballée, je pourrais en parler des heures et des heures.

Et puis bien sûr, il y a toujours le conte des trois sœurs et du prince dont je n’ai pas encore trop parlé. Nous n’avançons pas trop dans l’enquête sur l’origine des trois sœurs, sur leurs parents. Quelques petits indices sont adroitement glissés entre deux mots ici et là mais rien de vraiment concret, juste de quoi nous faire nous poser encore plus de questions. Je ne doute pas que nous aurons toutes les réponses dans le troisième et dernier tome qui nous contera l’histoire d’Eleanor et je l’espère de Taliesin que je meurs d’envie de découvrir depuis le premier tome. Le brève passage de celui-ci à la fin du roman ne fait que me conforter dans l’idée qu’Eleanor et lui sont destinés à être ensemble et j’espère vraiment ne pas me tromper !

Vous vous en doutez bien, il va falloir que je prenne mon mal en patience d’ici la sortie du troisième tome et cela va être très très très long !

coup de coeur

Lord’ment Vôtre,
Melwasul

logo-jai-lu
Retrouvez ce livre sur J’ai lu pour elle

Challenge 2015

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

Une réflexion au sujet de « J’ai adoré un lord de Katharine Ashe »

  1. Ping : J’ai adoré un lord de Katharine As...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *