Invincible de Amy Reed

Invincible

Titre : Invincible (Invincible #1)
Auteur : Amy Reed
Éditeur : Mosaïc
Date de parution : 28 octobre 2015

Résumé

Je ne vous apprends rien : l’hôpital, ça craint. Surtout quand on pense qu’on va mourir et qu’on voit les autres qui ont toute la vie devant eux.
Alors vous allez me trouver sacrément ingrate si je vous dis que finalement, la maladie ne m’a pas eue, que je suis bien vivante, et que pourtant je suis sonnée. A terre. Agressive. En colère.
Parce que je n’avais pas prévu ça. VIVRE.
Parce que tout le monde attend de moi que je sois heureuse.
Ce que je suis ? Une fille qui cherche sa route. Et le seul qui me prend telle que je suis, c’est Marcus…

Le 1er volet de l’histoire d’Evie.
Le parcours cash et poignant d’une adolescente en quête de bonheur.

Avis de Melwasul

note 5

Voilà un livre que j’attendais avec impatience et surtout dont j’attendais beaucoup. Et finalement, il m’a apporté bien peu par rapport à ce que j’en espérais. Les romans ayant pour thème les ados et le cancer, ce n’est plus nouveau maintenant. Le premier qui nous vient immédiatement à l’esprit c’est bien entendu le splendide Nos étoiles contraires de John Green mais aussi Je veux vivre de Jenny Downham, La fille qui ne croyait pas aux miracles de Wendy Wunder ou encore Loin de tout de J.A. Redmerski (même si là on sort du Young Adult pour le New Adult). Je m’arrête là mais je pourrais en citer d’autres.

Tout ça pour dire, que même si ce n’est pas un thème récurrent, c’est quand même un thème plus que souvent utilisé et forcément, plus nous lisons des romans d’un même thème, plus nous en attendons beaucoup et plus nous sommes critique. En tout cas, c’est le cas pour moi, il faut que le roman puisse se départager des autres, qu’il ait quelque chose en plus comme l’a Nos étoiles contraires (même si je ne compare jamais avec l’incomparable roman de John Green). Et ce truc, Invincible ne l’a absolument pas pour moi, et ce pour plusieurs raisons.

Premier point : les personnages et surtout le personnage principal, Evie, avec qui je n’ai absolument pas accroché. Certes, je suis incapable de me mettre à sa place, je ne sais pas comment j’aurais réagi mais elle m’a insupportée une bonne partie du roman. Okay, elle a eu une enfance et une adolescence terrible (et le mot est faible) avec cette succession de cancers, jusqu’au dernier, celui dont les médecins disent qu’il lui sera fatal. Jusque-là, je l’ai comprise. J’ai compris son envie, son besoin, de vivre ses derniers jours sans trop souffrir, sans tenter l’impossible pour essayer de se sauver alors que les chances sont extrêmement faibles. Terrible pour sa famille et ses amis mais tellement compréhensible. C’est après que cela se gâte. Une fois que le miracle a lieu. Son comportement devient vraiment imbuvable et je n’arrive pas à la comprendre. Si je peux comprendre ce besoin de vivre, de trouver un échappatoire, mais je ne comprends pas qu’elle puisse se montrer aussi infecte, aussi insupportable voir garce avec ceux qui l’aiment et l’ont toujours soutenue. Je suis désolée mais je n’ai pas adhéré à sa longue chute vers les Enfers. En fait, c’est presque trop gros pour y croire vraiment.

Et surtout, deuxième point négatif, cela ne m’a absolument pas émue, ni apporté aucune émotion. J’ai seulement était triste pour les personnes qui l’entourent et notamment l’adorable Will et sa précieuse Kasey (et je ne vous parle même pas de Caleb, je risque de me mettre en colère). Cette souffrance qu’elle ressent est tout à fait légitime mais qu’elle fasse subir ce qu’elle fait aux autres, non je ne peux pas. Et ça m’enlève toute compassion pour elle, toute peine. Vu que j’ai parlé rapidement des autres personnages, j’en profite pour parler rapidement de Marcus. Le garçon un peu sorti de nulle part, dont elle tombe très (trop) vite amoureuse. Marcus que je n’ai pas réussi à cerner. Marcus que je n’ai pas apprécié au début (en grande partie parce que Will) mais sur la fin je ne sais pas trop quoi en dire. J’attends de voir.

D’ailleurs j’attends de voir la suite. Et c’est là mon troisième point à demi négatif (à demi parce que je ne pourrai me prononcer qu’après le second). Le livre est plutôt court pourquoi alors avoir voulu partager son histoire en deux ? A part pour le suspense de la fin du un et le besoin ensuite du lecteur de forcément acheter le 2 et ainsi en vendre deux ? Parce que pour le moment, je ne vois pas d’autres raisons Invincible étant très court, elle aurait pu doubler le nombre de page et ça, ça m’énerve. Mais j’attendrai d’avoir lu le second avant de vraiment juger. Peut-être que j’en serai enchantée et qu’il y a une vraie bonne raison.

Car comme je suis faible et que la fin m’intrigue beaucoup, je vais lire le second tome. En dehors de Evie qui m’a passablement énervée en deuxième partie, l’écriture de Amy Reed est vraiment fluide et agréable, les pages se tournent toutes seules et j’avais hâte d’arriver à la fin (et surtout de voir le déclic de Evie)(parce que c’était obligé qu’il ait lieu !). Et en effet, déclic, il y a eu, bonnes résolutions ont été prises avant bêtise monumentale. Je pense qu’un élément qui m’a brisé le cœur aura été le coup de pied aux fesses dont elle avait besoin mais c’est dommage que ce soit en partie trop tard. Je suis donc vraiment intriguée de voir comme elle va réagir, comme elle va évoluer et j’espère enfin grandir. J’ai envie de connaître cette nouvelle Evie que l’on entraperçoit sur la fin…

Insupportablement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre:

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Invincible de Amy Reed »

  1. RDVLittéraire

    Je viens de poster mon avis et j’ai voté CORRECT à ton sondage !!! Je suis perplexe quant à cette lecture !!! Mais je lirais la suite aussi !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *