Interview Sarah Morgan – Salon du Livre 2015

Sarah Morgan

Il y a de cela bientôt deux semaines (que le temps passe vite) lors du Salon du Livre 2015 nous avons eu l’immense chance, joie, de rencontrer Sarah Morgan et de pouvoir l’interviewer grâce aux éditions Harlequin. Une auteure pétillante, pleine de joie et de bonne humeur, je dirais même lumineuse. Bref une très belle rencontre que l’on doit à Fanny et Romy des éditions Harlequin et Marine l’éditrice en France de Madame Morgan (et ma traductrice officielle pour l’interview parce que moi et mon super accent anglais … hem). Quatre adorables personnes que nous remercions chaleureusement. Maintenant passons à ce qui vous intéresse : l’interview.

Vous dites sur votre site que la plus belle ville au monde pour vous est Paris. Mais avez-vous visité un peu le reste de la France ? Et notamment le Sud ?

Sarah Morgan nous a confirmé qu’elle adorait venir à Paris mais qu’elle adorait la France en général. D’ailleurs, elle vient skier dans les Alpes. (J’en ai profité pour lui conseiller de visiter les Pyrénées, la neige y est meilleure 😉 ).

Qu’est-ce qui vous a donné envie d’écrire ? Un livre, une série, un auteur en particulier?

Elle a toujours eu envie d’écrire, depuis l’enfance. Mais le déclic a eu alors qu’elle était infirmière urgentiste, à la lecture d’un roman Harlequin de la collection Blanche (collection dans l’univers médical). Elle s’est alors dit mais pourquoi je ne me lancerais pas ?!

D’ailleurs, si vous deviez nous donner un auteur, une série et un livre, quelles seraient vos réponses ?

Sarah Morgan a très très peu hésité et nous a rapidement répondu Nora Roberts et plus particulièrement The Witness (Une femme sous la menace en français).

Nous sommes de grandes gourmandes, impossible de laisser passer une tablette de chocolat ou un paquet de bonbons. Et vous quelle est votre gourmandise ?

Chocolate addict. Elle est incapable de résister à du chocolat (comme nous !).

La danse hésitante des flocons de neige
Pouvons-nous espérer voir rapidement la suite des frères O’Neil publiée en France (ce premier tome a été un coup de cœur pour Moonshine et moi) ?

Roulement de tambours … Fin 2015 et même plus particulièrement octobre 2015 normalement (et ils vont essayer de faire quelque chose d’aussi sympa pour la couverture que pour le premier ! 🙂 ).

Dans « Suddenly last summer » (le tome 2), Elise, l’héroïne, est française. Pourquoi cette caractéristique ?

Sarah Morgan n’est pas une auteure américaine mais anglaise, c’est pourquoi elle aime amener de la diversité dans ses romans. Ainsi dans cette série, nous avons une héroïne française mais aussi une héroïne anglaise et une héroïne américaine.

Quel effet cela fait-il de voir ses romans traduits ?

« AMAZING ! » C’est vraiment magnifique, gratifiant. Surtout maintenant, grâce aux réseaux sociaux, elle a des retours de ses lecteurs dans le monde entier et elle trouve cela vraiment fabuleux que de voir ses romans parcourir la Terre entière. Et puis, elle a rajouté qu’en plus, pour la version française, elle était vraiment ravie. C’est sa couverture préférée parmi toutes les versions qui existent. Elle est vraiment magnifique mais en plus d’une très bonne qualité (et on est bien d’accord avec elle !).

Avec Moonshine, nous sommes des inconditionnelles de Jane Austen qui revient en grande force dans la littérature actuelle. Que pensez-vous de ses romans (et lesquels préférez-vous ?).

Bien sûr qu’elle aime Jane Austen. Ses deux romans préférés étant Pride & Prejudice (Orgueil et Préjugés) et Sense & Sensibility (Raison et Sentiments).

Question cruelle : parmi tous les livres de la Terre, si vous ne deviez choisir qu’une seule romance (nous allons être généreuse : 3 romances).

Nora Roberts à nouveau avec Northern Lights (Les lumières du nord en français)(et qui a même été adapté en téléfilm : Mystère au Grand Nord) mais aussi Sarah Addison Allen avec The Peach Keeper (pas traduit en français).

Chris PineSi votre roman La danse hésitante des flocons de neige devait être adapté au cinéma, qui choisiriez-vous pour incarner Kayla et Jackson ?

Pour Kayla, aucune hésitation : Diane Kruger. Pour Jackson pas plus d’hésitation : Chris Pine (Moonshine a survalidé le choix, moi j’étais un tout petit peu plus hésitante)(peut-être parce que la dernière fois que je l’ai vu dans un film, c’était en prince ridicule dans Into the Woods …).

La plus belle histoire d’amour de tous les temps, laquelle est-elle ?

Cela dépend vraiment de son humeur, c’était donc difficile pour elle de choisir mais elle s’est finalement décidée pour Rising Tides de Nora Roberts (Sables Mouvants, le tome 2 des Frères Quinn en français). Elle trouve le couple d’Ethan et Grace vraiment touchant.

Et pour finir, un mot français que Sarah Morgan adore prononcer (qui l’a fait beaucoup rire)(et nous avec) : « grenouille » (et j’avoue qu’avec l’accent anglais, c’est vraiment top !).

Une nouvelle fois, un immense merci à Sarah Morgan, Fanny, Marine et Romy (et pour la photo de Sarah Morgan).
Moonshine & Melwasul

Share via email
+1

2 réflexions au sujet de « Interview Sarah Morgan – Salon du Livre 2015 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *