Ici et maintenant de Ann Brashares

ici et maintenant d' ann brashares

Titre : Ici et maintenant
Auteur : Ann Brashares
Éditeur : Gallimard Jeunesse
Date de parution : 04 juin 2014

Résumé

Le monde que j’ai fui est en ruines.
Nous sommes ici pour préserver l’humanité de sa destruction.
Si nous ne suivons pas les règles, tout ce qui compte disparaîtra : les amis, la famille, les rêves, l’amour.

Ethan ne doit pas connaître mon secret.
Que je ne viens pas d’un autre pays.
Mais que je viens d’une autre époque.

Romance impossible aux enjeux planétaires, thriller passionnant porté par deux héros inoubliables, le nouveau livre d’Ann Brashares a tout pour combler ses fans de toujours et captiver ceux qui ne la connaissent pas encore.

Avis de Melwasul

Bonjour et bienvenue en Enfer. Dans mon petit Enfer personnel du jour : vous parler du dernier Ann Brashares. Ann Brashares qui m’a bercée toute mon adolescence (et même encore) avec sa série Quatre Filles et un Jean dont vous avez forcément entendu parler au moins une fois dans votre vie. Une série qui m’avait fait vivre tout une palette d’émotion. Une histoire d’amies mais pas que : plus j’y pense et plus je me dis, avec le recul, qu’elle y traitait d’un nombre de sujet pas si courants que ça dans la lecture adolescente de l’époque. Et je vous parle même pas du dernier tome un peu à part, sorti il doit y avoir tout juste deux ans et qui m’a fait pleurer toutes les larmes de mon corps de joie et de tristesse. C’est donc avec impatience que j’attendais ce nouveau roman de sa part. Un roman dans un autre genre, qui paraissait bien différent mais dont j’attendais beaucoup. Peut-être trop.

Prenna n’est pas une adolescente comme les autres. Non, avec sa communauté elle vient d’ailleurs. Pas d’une autre planète mais du futur. Des années 2080 pour être précise. Sombre période pour la planète Terre qu’elle a fui avec sa mère et l’ensemble de sa communauté pour se réfugier en 2010, et surtout pour tenter d’éviter ce futur catastrophique. Mais cette communauté vit dans le secret avec des règles très strictes : personne ne doit savoir qui ils sont vraiment, ils ne doivent pas être intimes avec les natifs du temps présent de peur de leur transmettre des maladies ainsi que dix autres règles bien établies. Et pourtant, un natif du temps présent ce doute de quelque chose. Ce natif, c’est Ethan, quand à l’âge de quatorze ans il a vu de ses propres yeux Prenna arrivée du futur sans savoir ce qu’il se passait. Il pensait même l’avoir rêvée jusqu’à ce que deux ans plus tard, elle arrive dans sa classe. Les deux années suivantes, il va faire tout son possible pour être auprès d’elle alors que celle-ci fait tout ce qu’elle peut pour respecter les règles et le protéger en évitant soigneusement de rester trop longtemps avec lui. Jusqu’à ce qu’un jour de 2014 tout vole en éclat et qu’ensemble, ils commencent à braver tous les interdits pour sauver le monde et découvrir la vérité.

Et c’est là que l’Enfer commence. Car j’ai beaucoup aimé ma lecture et pourtant, j’ai énormément de reproches à lui faire. Il y a du bon, voir du très bon, et plein de choses qui m’ont fait tiquer et d’autres qui me laissent beaucoup de regret ! C’est un livre qui se lit rapidement, peut-être trop rapidement justement. Je pense qu’on aurait rajouté une centaine de page, ça n’aurait pas été du luxe !

Tout d’abord les personnages qui avaient un énorme potentiel et que j’ai finalement trouvé un peu plats. Ann Brashares nous avait offert des personnages époustouflants dans sa série mais ici ils manquent vraiment de profondeurs, ils restent trop superficiels, ils ne m’ont pas fait autant vibrer que je l’aurais souhaité, et pourtant ils n’en étaient vraiment pas loin. Je pense que cela vient du la taille du roman, quand c’est court, il faut faire des sacrifices et je pense qu’ici ils ont été fait sur les personnages. Alors que vraiment, Ethan avait tout pour faire palpiter mon cœur, quel dommage !

Après, j’ai beaucoup apprécié l’intrigue qui nous pousse à la réflexion (j’y reviendrais un peu plus tard) mais elle était d’un autre côté un peu prévisible pour un certains nombres d’éléments ce qui est dommage mais qui ne me dérange pas plus que ça. Mais, le plus gros problème, c’est que j’ai encore beaucoup de questions sans réponses, et j’aurais voulu que le sujet soit bien plus creusé (on en revient au nombre de pages …). Au final, ça reste un brin simplet quand même, tout se passe facilement, trop facilement, presque un peu cousu de fil blanc si j’osais le dire. Et puis cette fin ? Non mais un immense WTF si vous me permettez l’expression. Ce n’est juste pas possible pour moi. Certaines n’y retrouveront rien à dire mais moi, je ne peux pas, j’ai vraiment du mal. Oui on a les réponses à l’intrigue principale mais on a une multitude de questions sans réponses. Du coup, j’ai fait des recherches pour voir s’il y allait avoir une suite mais je n’ai trouvé aucune information. Si suite il y a, alors je changerais mon avis sur le roman, en précisant qu’il installe parfaitement ce monde, met en place les personnages petit à petit. Mais si c’est un one shot, je serais juste vraiment déçue. Et puis cette fin, je suis tellement pas d’accord ^^

Mais d’une autre part, j’ai retrouvé la plume d’Ann Brashares que j’adore. Elle nous offre même de très beaux moments un brin poétique qui nous font regarder avec un autre œil le monde magnifique qui nous entoure et qu’on a tendance, bien trop souvent, à oublier, embarqués dans notre vie à 10000 à l’heure.

«Quelle beauté. Au début, c’était trop pour moi – les sons, les couleurs, les odeurs, le chant des oiseaux, les facéties des écureuils, le simple fait de pouvoir rester dehors. J’étais sous le choc. Maintenant, je savoure tout cela intensément chaque jour.Je suis abasourdie par la luxuriance, la générosité de la nature, par tout ce qu’on peut planter, cueillir, ramasser, par les endroits où l’on peut se baigner. Les gens d’ici prétendent que les plus belles choses ont déjà disparu, mais ils se trompent. Ils ont encore tant à perdre.»

Un monde que nous saccageons inconsciemment. Sans faire de long discourt ou même la morale, elle énonce juste des faits bien réels dont nous sommes tous coupables. Nos avancées scientifiques sont magnifiques, merveilleuses mais ne nous coûtent-elles pas plus que ce que l’on pense ? Je n’en sais absolument rien, seul notre futur nous le dira mais parfois, je pense qu’il est bon de se poser des questions sur le monde dans lequel nous vivons, sur nos actes et leurs répercutions. Sans pour autant aller à l’extrême, faire de grands discourts, se réprimander, … Juste réfléchir le temps de quelques instants. Et c’est ce que nous permet de faire Ann Brashares ici et maintenant. (Oui celle-ci elle était facile 😉 ).

«Ce n’est pas juste. Humains contre moustiques. Qui devrait l’emporter ? Nous avons construit des fusées et des cathédrales. Nous avons composé des poèmes et des symphonies. Nous avons trouvé le moyen de voyager dans le temps. Et pourtant. Nous avons saccagé la planète pour satisfaire nos besoins, du coup, c’est le moustique qui va gagner. À moins que nous ne réussissions à inverser le cours des choses, il va gagner.»

Même si j’ai regretté le peu de profondeur des personnages, ils auront quand même réussi à m’émouvoir, à me biser le cœur. C’est bien pour ça que j’ai vraiment envie d’avoir une suite à ce roman qui le mérite amplement. J’espère que mon vœu sera exhaussé mais en attendant, je vous laisse vous forger votre propre opinion. Je n’ai pas mis de note, vous avez dû le remarquer. Juste parce que j’en étais incapable. Par certains côté je voulais mettre 3/5, par d’autres j’avais envie de mettre 4/5, voire même plus. Je vous laisse vous forger votre opinion avec ma chronique ou en le lisant. Et pour ceux ou celles qui l’ont déjà lu, j’ai hâte d’avoir votre ressenti ou si je suis la seule à être aussi indécise !

Futur’ment Vôtre,

Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Share via email
+1

6 réflexions au sujet de « Ici et maintenant de Ann Brashares »

  1. topobiblioteca

    Ahlala la série Quatre filles et une jean à également fait partie de mes étés d’adolescentes ! Mais ce que tu dis sur le peu de développement des personnages, je l’ai retrouvée dans un autre de ses livres,  »L’amour dure plus qu’une vie » où certaines réponses étaient un peu simples et rapides. Je testerai surement celui-ci car l’auteure m’a laissée un immense souvenirs avec sa série phare (que dire de ce dernier tome, quelle claque !)

    Répondre
    1. Melwasul

      J’ai paz trop accroché à l’amour dure plus qu’une vie, je n’en garde pratiquement aucun souvenir alors qu’Ici et maintenant a vraiment quelque chose en plus par rapport certains romans, il a quelque chose qui vaut le détour mais après c’est vraiment dommage qu’il soit aussi « rapide »

      Répondre
  2. tothemoonandback

    Oh la la, celui-ci me fait de l’œil depuis sa sortie mais ta chronique me fait peur… Rencontrer des personnages trop plats, c’est ma hantise n°1, celle qui peut vraiment me gâcher une lecture. Reconnaitre des aspects d’un autre livre, deviner des informations capitales avant la fin, tout ça, je peux passer outre si jamais les personnages valent le coup, mais des personnages trop flous, j’ai toujours du mal à m’en remettre^^ Tout comme un livre trop « rapide », qui parfois n’est pas forcément lié au nombre de pages, comme tu dis, quand il y a « peu » de pages, j’attends que les personnages soient quand même au centre des efforts de l’auteur, sinon, il y a de grandes chances pour que je passe à côté de ma lecture. Je viendrai donner mon avis si jamais je me motive 😉

    Répondre
    1. Melwasul Auteur de l’article

      alors là je ne me souviens absolument pas et en plus le roman est chez mes parents du coup je ne peux pas trop t’aider, désolée.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *