Harry Potter Le grand atlas

Le grand atlas

Titre : Harry Potter Le grand atlas La magie au cinéma
Auteur : Jody Revenson
Éditeur : HUGINN MUNINN EDITIONS
Date de parution : 27 juin 2015

Résumé

Poudlard… sa volière, sa Grande Salle et la Forêt interdite. Mais encore le Chemin de Traverse, le Chaudron baveur et la boutique d’Ollivander. Et aussi le Terrier, le 12 Square Grimmaud et la mystérieuse banque de Gringotts…. À travers cet ouvrage officiel et inédit, replongez dans l’univers de Harry Potter, parcourez tous ces lieux créés par J. K. Rowling et devenus réalité à l’écran.Avec des plans inédits, des dessins préparatoires, des photos des coulisses et des interviews. Un must-have pour tous les fans du célèbre sorcier !

Avis de Melwasul

note 10

IMAG0195 En ce moment, la Potterhead qui est en moi respire la joie et la bonne humeur (son compte en banque lui tire plutôt la tête) car avec les dernières (et futures) parutions, elle est plus que gâtée ! Après Le grand livre des créatures en novembre, les éditions Huginn & Muninn viennent de publier le deuxième opus de cette série de trois livres consacrée à l’adaptation de l’œuvre de J.K. Rowling (ma déesse) au cinéma. Une fois de plus le livre-objet est juste sublime, enfin là il est carrément 1 000 fois plus beau encore que le premier (et même plus intéressant) c’est dire ! C’est le livre à avoir dans sa bibliothèque : ce rouge et or, cette couverture épaisse, ces illustrations, … J’en suis amoureuse.

Ce dernier est consacré aux lieux de tournages des films de la série. Comment le chef décorateur Stuart Craig, l’ensemblière Stephenie McMillan, les producteurs, les acteurs, les réalisateurs et l’ensemble des personnes travaillant sur les tournages ont contribué à la création de ce monde que nous aimons tant et que nous rêvions de découvrir ailleurs que dans notre imagination.

Le livre est composé de neuf chapitres :

  • IMAG0197La maison des Dursley, là où tout a commencé.
  • Le Chemin de Traverse, la première immersion d’Harry (et la nôtre) dans le monde magique
  • La gare de King’s Cross
  • Poudlard et son évolution à travers le temps
  • Les classes et les bureaux de Poudlard
  • Le domaine de Poudlard
  • Pré-au-Lard
  • Le ministère de la Magie
  • Maisons de sorciers avec notamment La Chaumière aux Coquillages qui m’a toujours fait rêver que ce soit dans les livres ou les films.

IMAG0196Ce livre est vraiment une mine d’informations dont certaines laissent rêveur. Une de celle qui m’a le plus marquée se rapporte à la création de la Grande Salle, de son plafond magique et de ses chandelles flottantes. J’aurais tellement adoré y rentrer lors de leur premier tournage, quand ils ont réussi à faire graviter 300 bougies en l’air (ce fut d’ailleurs la seule fois, les courants d’airs les éteignant et la cire fondant sur les acteurs cela pouvait être dangereux)(mais punaise, ils ont quand même réussi à le faire, ça semble juste fou quand on lit les explications).

Il y a également la taille des décors utilisés qui peut paraître parfois hallucinante ou encore leur quantité. Quand on regarde les films, les décors, tout nous semble à sa place, logique et on est loin d’imaginer le travail réalisé derrière pour le fabriquer de toute pièce. Le temps passé pour trouver le meuble, l’objet, le tissu parfait. Le temps aussi pour créer des centaines et des centaines de pièces sur mesure.

Et puis bien sûr, il a les lieux de tournages. Un château créé à partir de bouts de bâtiments bien connus et qui ne cessera d’évoluer au fil des films et des tomes, des salles de classes qui prennent places dans des lieux sublimes et surprenants, des villages qui sortent de terre, des boutiques qui nous émerveilles, … Tant de lieux qui lors des deux premiers films étaient « vrais ». En effet, au début de la production du premier, il n’y avait que trois livres d’écrits, ils savaient que 7 étaient prévus mais n’étaient pas sûr du succès de la série et des films, ils se sont donc abstenus de construire les décors en studio cela aurait coûté trop cher. A partir du troisième film, les producteurs avaient bien compris que ce phénomène mondial irait jusqu’au bout (et serait un succès total) et pratiquement tous les décors réels ont été reproduits aux studios de Leavesden.

IMAG0198Il y a également les paysages trouvés à travers tout le Royaume-Uni et plus particulièrement en Ecosse dont l’ambiance ressemblait le plus à l’univers Harry Potter. Il est vrai que les paysages écossais des films laissent totalement rêveurs et sont juste parfaits. Je pense notamment aux prises de vues des derniers films qui sont absolument époustouflantes. On peut reprocher beaucoup de choses aux films mais une chose est sûre, les paysages étaient absolument irréprochables comme d’ailleurs pratiquement tous les décors qui correspondaient vraiment aux livres !

Moi je m’en vais retrouver les films (mes livres sont en cartons :’( ) et j’ai une irrésistible envie de me replonger dans ce monde magique (en 2 semaines, j’aurai vu 4 films sur 7, tout ça à cause de ce livre)(ou pas 😉 ).

On se retrouve en octobre avec deux nouvelles parutions. Le troisième opus de cette trilogie La galerie des portraits et une réédition Les archives avec l’ajout des derniers films et quelques autres bonus !

11013402_984743908216925_5352501887673224203_n11048748_997236273634355_8429940199264844735_n

coup de coeur

Magiquement Vôtre,
Melwasul

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

8 thoughts on “Harry Potter Le grand atlas

  1. Melwasul

    Surtout qu’en octobre il y en a deux qui arrivent et que la version illustrée du un devrait suivre la parution vo… Enfin je dis ça je dis rien …

    Reply
    1. Melwasul

      Justement ça renforce la magie parce qu’on sait sur les décors et c’est assez magique ce qu’ils ont réussi à faire et ccomme beaucoup de décors partent de vrais lieux, c’est assez indescriptible comme ressenti l’émerveillement la folie l’admiration et surtout le rêve d’y être.
      Et puis il y a encore un grand nombre de mystères

      Reply
  2. Gersende

    Il me les faut ! J’ai eu l’occasion de feuilleter celui ci et j’en suis tombé amoureuse ! Le seul point noir est le prix …

    Reply
    1. Melwasul

      oui il est vraiment magnifique, pour ce qui est du prix, on va dire que même s’il est élevé, pour un ouvrage de cette qualité, cela ne me choque pas

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *