Graffiti Moon de Cath Crowley

couv graffity moon

Titre : Graffiti Moon
Auteur : Cath Crowley
Éditeur : Albin Michel – Wiz
Date de parution : 03 janvier 2013

Résumé

L Ombre et le Poète, deux mystérieux garçons, peignent la nuit des graffs sur les murs de la ville. Lucy, 17 ans, est si fascinée par l Ombre qu elle s en croit amoureuse. Un soir, elle décide de partir à sa recherche. Ed se propose de l accompagner dans sa balade nocturne. Lucy accepte à contrec ur car au cours de leur seul et unique rendez-vous, elle lui avait accidentellement cassé le nez, et depuis, elle l évite comme la peste. Entre disputes, éclats de rire, discussions passionnées, bagarres et fuite à vélo, Lucy va vivre une nuit mouvementée… sans savoir que Ed et l Ombre ne font qu un. Un savoureux jeu du chat et de la souris où telle est prise qui croyait prendre…

Avis de Mockingjay

note 4

Après une semaine entière privée de lecture, je me serais jetée sur n’importe quel bouquin tant j’étais en manque.

Et c’est sur celui-ci que j’ai jeté mon dévolu. Il était dans ma PAL depuis quelques mois, le résumé m’avait intrigué pourtant à chaque fois, je lui en préférais un autre.
Et quel dommage, parce que croyez-moi, ce livre est touchant et hilarant.
Heureusement que mes abdos ont subis un entrainement intensif cette semaine, ça ma était plus qu’utile.

L’histoire

On rencontre Lucy lors de sa dernière soirée de terminale. Alors que ses amies l’attendent pour fêter comme il se doit la fin du lycée, la jeune fille ne désire qu’une chose : partir à la recherche de l’Ombre et du poète.

Ça fait des années qu’elle essaye de rencontrer ce duo de tagueurs qui embellit la ville avec leurs frasques murales et leur vers magnifiques. Elle est tellement touchée par la peinture de l’ombre qu’elle en tombe amoureuse sans même le connaitre.

Malheureusement sa soirée ne va pas se passer comme elle le voudrait. Elle va être obligée de la passer avec Ed à qui elle a cassé le nez quelques années plus tôt, lors de leur premier rendez-vous.
Bien qu’elle réussisse à convaincre les cinq adolescents de partir à la recherche des deux artistes, la soirée va s’annoncer bien plus riche en révélations que ce qu’elle pensait.

Les personnages

Lucy est une jeune fille à part. Elle se fiche royalement de se que pensent les autres. Elle s’aime comme elle est, et si ça plait pas, tant pis.
Élevée par un père magicien/humoriste et une mère auteure, l’originalité fait partit de son quotidien. Rêveuse et idéaliste, elle a un sens de la répartie extraordinaire ! Également obstinée, franche et têtue c’est un personnage qui va en inspirer plus d’une.

Ed, pfiou ! Sous son allure de gros dur on découvre un jeune homme hypersensible, perdu et qui manque terriblement de confiance en lui. Il se sous-estime et ne pense pas réussir un jour à trouver le bonheur. Il préfère se faire virer de son lycée et arrêter ses études plutôt que d’avouer qu’il ne sait pas lire. Le seul moyen d’expression qu’il connaisse c’est l’art. Et dire qu’il est très doué serait insuffisant ! Quasiment incapable d’exprimer ses pensées ou ses sentiments avec des mots, il lui suffit de prendre une bombe de peinture pour montrer au monde qui il est vraiment.

L’ambiance/ L’écriture

Cath Crowley s’inscrit directement en haut de la liste des auteurs YA à suivre. Son style est un savant mélange entre Simone Elkelles (Paradise, Irrésistible attraction), Cat Clarke (Confusion), Katie McGarry (Hors-limite) et Jennifer E. Smith (Dont les titres de livres sont horriblement longs et compliqués à retenir).

L’écriture est simple et fluide. Melwasul me disait que dans les romances on devine la fin dès le début parce que ce n’est pas le plus important. Ce qui est primordial se sont les péripéties qui amènent les protagonistes à cette fin. C’est entièrement vrai. Ce n’est pas la destination qui compte, mais le chemin qui nous a amené jusque la. Donc même si l’histoire et le dénouement de ce bouquin sont plus que prévisibles, ça ne nous empêche absolument pas de savourer ce qu’il y a entre deux.

Le livre est écrit avec des points de vue alternés ce que j’adore. Mais la où l’auteure innove c’est qu’on découvre un chapitre raconté par Lucy, et ensuite ce même chapitre raconté par Ed. J’ai beaucoup aimé découvrir les réactions de nos deux protagonistes principaux sur des scènes identiques.
J’ai trouvé les personnages immatures, mais dans le bon sens du terme. Ils sont encore un peu innocents et idiots ce qui les rends plus authentiques et attachants.

Les dialogues sont à mourir de rire, et les situations dans les quelles Lucy va entrainer Ed hilarantes ! Un conseil, si vous êtes en train de boire pendant votre lecture mieux vaut arrêter quand Lucy récupère son vélo ! Sinon vous risquez de vous retrouver dans la même situation que moi. À savoir que la grenadine que je buvais m’est ressortie par les trous de nez ! (Pas très glamour, j’en conviens).
À aucun moment je n’ai réussi à poser le livre, il se lit en un rien de temps et nous laisse avec un sourire idiot sur le visage.

Extraits

Moon, Melwasul ceux-là sont pour vous

«- Ce qui me dévaste, c’est que Veronica Mars n’ait duré que trois ans et que les Loukoums n’existent pas en format géant.
Je ne sais pas à quelle réponse je m’attendais, mais pas à ce qu’il me parle de Veronica Mars et de Loukoums.»

«Ed garde le silence un moment, et ce met à rire.
– Quoi ?
– Rien, je me disais juste que tu m’as frappé parce que tu voulais Mr Darcy et que je n’étais pas lui.
– Tu sais qui est Mr Darcy ?
– Impossible pour moi d’ignorer qui est Mr Darcy !»

«-Elle se penchait vers moi, m’embrassait, et puis elle s’arrêtait pour me dire un truc hilarant avant de m’embrasser à nouveau. Je hurlais : mais c’est quoi ton problème ? Tombe amoureux d’elle ! »
– elle ne trouvait pas ca bizarre ?
– Intérieurement, je hurlais intérieurement tête de nœud.»

Mockingjay

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

5 thoughts on “Graffiti Moon de Cath Crowley

  1. Melwasul

    Un vrai bon moment de lecture ! Tu me l’avais conseillé et j’ai pas regretté une seconde ! j’ai eu de bon fou rire (et puis ces références: Darcy, Veronica Mars, Jane Austen, je ne pouvais qu’aimer 😀 )

    Je dois dire j’ai également craquer pour Ed, un rand sombre qui se révèle adorable !

    Puis l’auteure nous offre, de magnifiques réparties, des dialogues savoureux des scènes hilarantes mais aussi beaucoup de tendresse et de moment touchant !

    Bref, ej le conseil aussi !!

    Reply
    1. MockingJay

      😀
      C’est vrai qu’Ed est craquant!!! et Lucy est juste géniale avec ses répliques.

      Quand elle voit que le mec j’ai oublié son prénom qqc Dove, et qu’elle lui sort « mais en fait vous êtes pas gentil », mon dieu cette fille est adorablement naïve 😀

      Reply
  2. lilitth

    ça y est lu en 1 aprem 😉 J’ai beaucoup aimer même si sa reste très YA. Les personnages secondaire sont très présents et prennent vraiment part à l’histoire. Et ça j’adore !!
    Je lui mets 3/5 ^^

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *