Good Girls Love Bad Boys de Alana Scott

good girl love bad boys
Titre : Good Girls Love Bad Boys
Auteur : Alana Scott
Éditeur : Harlequin – &H
Date de parution : 07 Mars 2018

Résumé

Il n’est pas l’homme qu’il lui faut, il est celui qu’elle veut.

Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car son nouvel environnement est à mille lieues de l’établissement londonien dans lequel elle étudiait avant la mutation de son père : la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante dans cette zone de non-droit régie par la loi du plus fort. Elle le sait, elle a intérêt à faire profil bas et à éviter qu’on la remarque. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

Avis de Moonshine

note 4

Je suis devant mon clavier à regarder mon écran vide et je pense à ce que je vais bien pouvoir vous écrire sur ce roman. Et je sèche… Page blanche… Il faut dire que je m’attendais à une véritable découverte Wattpad. A une romance New-adult qui sorte de l’ordinaire. Au vu du nombre de lecture (plus de 10 millions) sur cette plateforme d’écrire, je me suis dit : « ce livre va être une pure tuerie » comme disent les jeunes de nos jours. Je me lance dans ma lecture grâce aux éditions Harlequin et à Netgalley. J’ai lu le premier tome d’une traite avec quelques haussements d’épaule et des « Pffff » par-ci et par-là. J’ai enchaîné les deux tomes suivants et je n’aurai pas dû. J’ai fais une overdose avec cette histoire et ces personnages.

Élodie quitte Londres et s’installe à St Louis car son père y est muté pour son travail. Elle doit abandonner son lycée, ses amis et son petit-ami pour y intégrer un nouveau dans un pays étranger. Son premier jour est catastrophique. Et rien ne l’avait préparé à l’horreur qu’elle va devoir subir quotidiennement. Violence et trafic de drogues règnent dans ce lycée. Elle va devoir se faire discrète si elle souhaite échapper à toute cette violence. Et surtout, elle va devoir éviter Zach le Bad-boy du lycée. Le jeune homme qui vient de sortir de prison et qui fait rêver toutes les demoiselles.Voici le pitch de l’histoire. Je ne rentrerai pas dans les détails afin de ne pas spoiler l’intrigue du livre.

Le résumé semblait très prometteur et alléchant. Une jeune fille bien sous tout rapport quittant son pays pour s’installer dans un autre. Elle rencontre le mauvais garçon et va devoir se battre contre lui pour lui faire avouer ses sentiments. Une jeune fille qui se coupera en quatre pour aider l’homme qu’elle aime à se débarrasser de ses démons et à l’amener dans la lumière. Bien entendu, cet amour serait contrarié et mis à rudes épreuves. Notre héroïne va en baver et en faire baver à notre héros. En gros, voici ce à quoi je m’attendais à travers le résumé du livre. La première partie du roman laisse présager cela puis la suite est mensongère et totalement improbable.

J’ai commencé ma lecture sans apriori. J’aime découvrir des talents Wattpad et je ne m’en cache pas ! Par certains aspects, cette histoire me fait penser aux films : Esprits rebelles et Écrire pour exister. Deux films qui traitent de la violence, de la drogue et de la souffrance d’élèves dans un lycée difficile. J’ai pensé : »chouette, si l’histoire se poursuit dans les pas de ces films, je vais me régaler… » Alors même si l’auteur joue sur ce sujet d’actualité qui est très présent de nos jours aux USA comme en France, il est très mal abordé par cette dernière.

Ce qui m’a le plus contrarié dans ce roman c’est les nombreuses incohérences et irréalités de l’histoire et des personnages. Élodie qui est une jeune fille bien sous tout rapport se retrouve envoyée dans un lycée difficile où règne violence, absence d’ordre hiérarchique et j’en passe. Les profs se foutent de ce que font leurs élèves en classe et dans les couloirs. On se demande si ses parents se sont renseignés sur l’endroit où ils ont envoyé leurs enfants. Il en va de même pour sa sœur qui elle aussi est dans un collège dangereux et subit des violences physiques. Je passe aussi sur différentes anecdotes peu crédibles. Élodie est a deux doigts de se faire violer, elle est à bout de force mais elle est sauvée in extrémiste et veut tout de même se venger avant de tomber dans les pommes. O.o Les deux sœurs savent que le quartier est dangereux et n’hésitent pas à sortir la nuit devant leurs parents qui n’ont n’en rien à faire. Heuu…. Un peu bizarre tout ceci surtout que dès le début de l’histoire, le lecteur apprend que cette famille est soudée et prend soin les uns des autres. Je m’arrête sur les incohérences qui seraient trop longues à répertorier.

Je ne suis absolument pas convaincu par l’écriture de l’auteur qui (et cela n’engage que mon avis personnel) manque beaucoup de maturité. L’univers dans lequel évoluent ses personnages est mal traité dans l’histoire. Ces derniers ne sont pas assez développés et manquent d’humanité. Toute l’histoire est une succession d’incohérences. Il y a pas mal de passage qui alourdissent l’histoire et qui n’ont pas lieu d’être. Même si la plume de l’auteur est légère et la syntaxe parfaite, il manque de la structure à ce roman. Il demanderai à être retravailler pour lui donner une dimension plus crédible et addictive.

Moonshine

logo harlequin

Retrouvez ce livre sur Harlequin

Votre appréciation du livre

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

One thought on “Good Girls Love Bad Boys de Alana Scott

  1. katounette

    je suis contente que quelqu’un soit du même avis que moi ! moi même maman d’ados, et déménageant très souvent, ma priorité et de me renseigner sur les établissements scolaires de notre futur domicile… là c’est aberrant ! comment des parents pourraient ils inscrire leurs filles dans de tels établissements ? comment la maman peut-elle ne pas s’apercevoir que sa cadette est battue ? comment peuvent-ils laisser leurs filles découcher le soir dans une ville comme St Louis ? bref beaucoup trop d’invraisemblances, et pourtant comme toi le résumé était me paraissait alléchant. Malgré tout c’est bien écrit. J’ai fini le premier tome, je n’irai pas plus loin…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *