Golden Son de Pierce Brown

Golden Son

Titre : Golden Son (Red Rising #2)
Auteur : Pierce Brown
Éditeur : Hachette Romans
Date de parution : 27 janvier 2016

Résumé

« Aujourd’hui, je suis leur glaive.
Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »

Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste.
Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.
Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.

Avis de Melwasul

note 10

Une des choses que je redoute toujours en tant que lectrice, c’est de lire le second tome d’une série dont le premier a été un véritable coup de cœur. J’ai toujours peur que cela fasse pshittt et que cela tombe à l’eau. C’est exactement ce sentiment, cette peur, que j’avais avant de commencer Golden Son, deuxième tome de la série Red Rising dont j’avais eu un énorme méga coup de cœur pour le premier livre du même nom. Ce livre m’avait complètement retournée, Red Rising arrivait vraiment d’une autre planète, d’un autre genre et Pierce Brown m’avait complètement subjuguée par son écriture et ce qu’il avait créé. Dire que j’étais sous le charme est un faible mot. Après la lecture de ce second tome, je ne sais même plus quoi dire pour faire passer ce que je ressens, pour exprimer la réussite totale de cette série. Oui, Golden Son est largement à la hauteur de Red Rising. Il est même au-dessus, il absolument monumental, merveilleux, un coup de cœur confirmé !

Comme pour le premier tome, je ne vais pas vous parler du synopsis. Moi-même je l’ai lu sans avoir lu le résumé et j’ai été plus que surprise. Nous ne retrouvons pas Darrow juste après les derniers évènements du tome un mais bien deux ans plus tard. Deux années durant lesquelles énormément de choses se sont passées. Deux années durant lesquelles Darrow semble avoir bien changé et où tout ce que nous pensions acquis à la fin de Red Rising ne l’était pas tant que ça. J’ai eu un tout petit peu de mal en me replongeant dans cet univers, ayant lu le premier au moins de juin, j’avais oublié certaines subtilités de qui était qui mais heureusement, un petit rappel sur les différentes familles et couleurs est fait en début de livre et je me suis rapidement faite happée par l’intrigue.

Avant de taper cette chronique, j’ai relu celle que j’avais faite du premier et je ne peux m’empêcher de faire des parallèles et de me dire qu’une grande partie de ce que j’y ai dit reste valable. D’abord pour toutes les émotions qui m’ont assaillie. Même si j’étais préparée au côté sadique de Pierce Brown, à sa plume, je n’ai pas pu m’empêcher d’être en colère, de crier, de grogner, de chouiner, de pleurer. Il ne nous laisse pas une minute de répit, il a le don de me faire sortir de mes gongs, de me faire vivre son roman, cette atmosphère si particulière, si sombre, dont il ne censure absolument rien du tout. De la violence, du sang, des morts (j’y reviendrai plus tard), tout y est, sans chi-chi, sans artifice. Mais il arrive aussi à nous faire sourire et même rire, l’humour parfaitement bien dosé est là comme pour nous permettre de faire redescendre la pression, de respirer le temps de quelques secondes.

Je parlais d’un roman un brin tordu, c’est toujours le cas ici mais comme pour le premier il y a tellement plus derrière que cette violence, que cette guerre, que ces désirs de vengeances. Il y a ses amitiés que j’espérais sincères et qui le sont toujours pour certaines, même encore plus fortes qu’au début. Il y a celles malheureusement qui n’auront pas durées, entourées du parfum de la trahison ou de la mort. Il y a celles que je pleure, celles que je regrette, celles que je chérie et celles que j’espère encore, utopique que je suis. Bien sûr, au cœur de toutes ces relations il y a Darrow.

Darrow qui m’a brisé le cœur à plus d’une reprise, Darrow qui pense qu’il est seul alors qu’il est entouré d’amis fidèles. Darrow qui va commettre de nombreuses erreurs, erreurs qui nous le rendent que plus humains, que plus proche, il pense toujours bien faire. Darrow à qui je vais en vouloir mais surtout un Darrow qui va grandir. Il a maintenant 21 ans, cela fait plus de trois sans que sa femme lui a été enlevée et ce temps qui passe a dans un premier temps fait grandir sa colère mais il va aussi lui permettre d’ouvrir les yeux, de revoir ses priorités, de se rappeler pourquoi il est là, lui permettre de ne pas oublier qui il est vraiment. Pas seulement le Faucheur tant redouté, se guerrier imbattable, intransigeant et sanguinaire. Cet homme intelligent, guerrier redoutable. Darrow que j’ai eu envie de prendre dans mes bras pour le consoler, lui dire qu’il n’est pas seul et qu’il ne porte pas le poids du monde sur ses épaules. Un héros complètement à part qui ne vous laissera pas insensible !

Pierce Brown continue à nous sortir de notre zone de confort, continue de nous dépayser. Après nous avoir confinés dans Red Rising, il nous offre ici l’univers tout entier. Toutes les cartes sont redistribuées et nous découvrons un nouveau qui est finalement bien pire que l’Académie. C’est la guerre dans toute son horreur, l’auteur, une fois encore ne prend pas de gants pour nous montrer ses ravages. C’est explosif, sanglant, bouleversant, horrifiant et parsemé d’injustices et de tristesse. La mort ne nous est pas épargnée et nous fait redouter le sort de nos personnages adorés. Nous sommes prévenus, Pierce Brown n’hésitera pas à nous faire pleurer. Il l’a déjà fait et je suis sûre qu’il le refera (ce qui me fait redouter le tome 3 !).

Pierce Brown n’hésite pas à nous plonger dans les histoires du passé, pour nous montrer que tout ce qu’il se passe maintenant est lié, rien n’est dû au hasard, que ce soit les querelles entre familles, les alliances, les trahisons, les vieilles rancunes. L’auteur a pensé à absolument tout, chaque brique est là pour consolider le mur et il nous le montre de manière fort astucieuse, il nous surprend et amène encore bien des questions. De rebondissements en trahisons, de trahisons en découvertes stupéfiantes, de découvertes en complots, nous sommes trimballés du début à la fin, sans plus savoir à qui se fier, à qui faire confiance. La boule au ventre à chaque instant.

Et puis, il y a cette fin ! Terrible fin que je n’avais pas vu venir même si je redoutais qu’un truc du style arrive. Des derniers évènements qui ont fini de m’achever, de me mettre en colère, de me mettre folle de rage et de désespoir. Pourquoi nous avoir fait ça, pourquoi avoir tué des personnages que nous ne portions pas dans nos cœurs à l’origine et dont nous a montré la vraie nature, que nous avons appris à aimer ? POURQUOI ? !! Et surtout pourquoi cette trahison qui m’a juste brisée le cœur en mille morceaux. Avant le point final. Okay, il m’a achevée. J’en suis restée sous le choc. Je suis maintenant hyper impatiente de lire le tome 3, Morning Star, qui heureusement pour nous sort en France au mois de mai !

Je vais conclure exactement de la même que pour le tome précédent. Je suis impatiente même si j’ai peur. Peur pour Darrow, peur pour Mustang, peur pour Sevro et Ragnar, peur que mes espérances soient réduites à néant, peur pour ces personnages auxquels je me suis attachée et peur de ce que Pierce Brown nous réserve. Mais par-dessus tout, deux choses dominent : mon impatience et ma curiosité. Je veux savoir la suite, et vite !

Incroyablement Vôtre,
Melwasul

P.S: Je sais que ma chronique est plutôt longue et je m’en excuse mais je ne pouvais pas faire plus court que ça. Je me suis même énormément censurée ! Mais en tout cas, merci de m’avoir lue jusqu’ici. 😉

Lecture académy

 

Retrouver ce roman sur Lecture Academy

coup de coeur

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

4 thoughts on “Golden Son de Pierce Brown

      1. Marie

        Le tome 3 sort en mai, on ne devrait pas attendre trop longtemps car en anglais, il est un peu compliqué à lire.

        Reply
  1. Pingback: Golden Son : un livre que vous avez adoré ! - Lecture Academy Lecture Academy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *